A LA UNEFranceInterviewitoN2

Robin Denquin : « faire une saison pleine en National 2 »

0

Originaire du Pas-de-Calais, Robin Denquin a découvert le football avec son « club de cœur », Blendecques. C’est à la majorité, après des passages à Saint-Omer et Boulogne, que le joueur rejoint l’équipe réserve de l’AS Nancy-Lorraine. Il continue ainsi à évoluer en National 3, après avoir découvert ce niveau avec l’USBCO, à l’âge de 17 ans. De ses débuts à ce niveau, le latéral gauche retient « un championnat difficile avec beaucoup de duels, d’impact et des joueurs expérimentés. Cela changeait beaucoup par rapport au championnat des U19 Nationaux ».

à Nancy pour passer un palier

Robin Denquin arrive à Nancy à 18 ans, et va y vivre deux saisons à jouer le maintien avec l’équipe réserve. Malheureusement, la saison 2018-2019 s’est conclue par une relégation pour cette équipe. Mais, le nordiste ne retient que du positif. « J’étais entouré par de bons joueurs et j’ai gagné en maturité, nous explique-t-il. Cela ma permit de progresser dans de nombreux domaines ». Cependant, l’objectif qu’il s’était fixé en arrivant en Meurthe-et-Moselle n’est pas atteint. « Le contrat professionnel était mon objectif en arrivant au club. Mais je garde en tête que si ça ne s’est pas fait à Nancy, cela se fera ailleurs ! J’ai encore le temps devant moi, je suis jeune ».

Robin Denquin, avec le ballon, face à Sarre-Union (3-1) en février 2019. – Crédit image : asnl.net

Sur le plan sportif, la dernière saison a été compliquée à tous les niveaux pour l’ASNL. Avec plus de trente joueurs professionnels sous contrat, une dizaine d’entre eux ont été envoyés en équipe réserve, pour lui venir en aide dans sa mission maintien, qui n’a pas été accomplie. « Me concernant, je vivais bien cette situation car j’ai eu le temps de jeu que je souhaitait », précise Robin Denquin. Ainsi, on peut donner l’exemple du match contre Sarreguemines, au stade Marcel-Picot, où le jeune joueur s’est retrouvé « seul », entouré de dix joueurs professionnels dans le onze titulaire dans ce match de National 3. Évidemment, cette situation n’a pas aidé les jeunes joueurs à s’exprimer. « Je pense que la situation a desservi les jeunes. Chaque week-end l’équipe réserve était composé d’une majorité de joueurs pros. Et, peu de jeunes ont eu la chance d’avoir du temps de jeu ».

« Étape par étape »

Après avoir participé à près de 50 matchs de National 3, Robin Denquin a fait le choix de se lancer dans une nouvelle aventure avec le Stade Briochin. Nouveau club, mais aussi nouveau Championnat pour le jeune latéral gauche, qui va découvrir le National 2. « J’ai été convaincu par le projet du Stade Briochin ! Le plan de jeu du coach correspond très bien à mon style de jeu car c’est une équipe qui joue au ballon », nous explique-t-il. Sur la question de l’intégration, l’ex nancéien ne se fait aucun souci. « On m’a dit que c’est un club très familial entre joueurs et supporters, donc tout est réuni pour faire de bonnes choses ».

Le natif de Blendecques est plein d’ambitions à l’aube de la saison 2019-2020. Robin Denquin se sent prêt à s’imposer en National 2 et y démontrer toute ses qualités. « J’arrive au Stade Briochin pour faire une saison pleine en N2, et j’ai comme objectif d’aider le club à monter en N1 ». Une fois cette étape franchie, le club breton pourra se concentrer sur son objectif sur plus long terme d’atteindre le monde professionnel, sur le plus long terme. Patience et détermination pourrait bien amener Robin Denquin vers le plus haut niveau du football français.

« NEVER GIVE UP »

 

Lire plus …

Axel Tressens : « tout faire pour gagner ma place dans l’équipe »

You may also like

More in A LA UNE