Édito : L’éloge de la médiocrité

Il est vingt-trois heures passées. Comme tous les dimanches, les amateurs de football français sont devant le petit écran. Comme tous les dimanches, le dernier match de la journée se termine. Une purge. L’une des équipes, pourtant dotée d’un effectif au-dessus de la moyenne, n’a pu produire que le néant : le porteur de balle n’avait jamais de solution, le pressing était désordonné et malgré les changements de système, l’animation restait insipide. Pourtant, comme tous les dimanches soir, ce sera l’abnégation, l’envie, le courage et autres synonymes qui seront remis en cause. Loin de moi l’idée d’enlever toute responsabilité des … Lire la suite de Édito : L’éloge de la médiocrité