Le parcours de l’équipe

      • 3ème tour : RC des Sportifs Chapelains 2-0 US Thieblemont (D3)
      • 4ème tour : RC Sézanne (R2) 0-5 RC des Sportifs Chapelains
      • 5ème tour : RC des Sportifs Chapelains 2-1 EF Reims Sainte-Anne (R1)
      • 6ème tour : ASC Kellermann 1-2 (a.p.) RC des Sportifs Chapelains
      • 7ème tour : CAS Escaudoeuvres (R2) 1-3 RC des Sportifs Chapelains
      • 8ème tour : RC des Sportifs Chapelains – Aurillac FC2A (N3) → le 09/12/2018 à 13:30

Présentation de l’entraîneur : Mohamed Faty

« J’ai 40 ans, je travaille dans le domaine du social et suis actuellement l’entraineur du RCSC La Chapelle qui évolue en R1 cette saison. J’ai grandi à La Chapelle Saint Luc et aux Marots, deux quartiers de l’agglomération troyenne. J’ai quitté la ville en 2003 après avoir passé cinq très bonnes années séniors au RCSC, période où le club évoluait en CFA et DH. Je suis parti à Nantes ou j’avais trouvé un club qui me mettait dans de bonnes conditions professionnelles, c’est ce qui m’a motivé en premier lieu. Ensuite, j’ai fait mon trou professionnellement, me suis formé au métier d’éducateur et j’ai passé le BEES. Depuis 2004, je n’ai pas connu une saison sans m’occuper d’une école de foot ou d’une équipe. »

Entraîner, une passion

énormément de plaisir à transmettre et partager

« Lorsque j’ai commencé à m’occuper d’une école de football dans un petit club de la banlieue Nantaise, j’ai pris énormément de plaisir à transmettre et partager ma passion. J’ai commencé à être de plus en plus curieux sur les cursus de formation dans le football, à lire les magazines spécialisés et à intégrer les réseaux d’éducateurs. J’ai travaillé pendant sept ans avec les jeunes, j’avais envie de découvrir l’univers des séniors surtout après l’obtention de mon brevet d’État. Dans le futur, je souhaite continuer à entrainer, ça c’est une évidence. Et, évoluer pour entrainer à moyen terme au niveau national. Si j’avais la possibilité de basculer professionnellement dans le milieu du football, je le ferai sans hésitation même si mon travail dans le social me plaît. »

Ici Mohamed Faty (au centre) entouré de son adjoint Hossein Kellih et de son défenseur Sidiry Kanouté.

Des moments magiques avec la Coupe de France

marquer l’histoire du club

« La Coupe de France, c’est la possibilité de vivre une aventure humaine extraordinaire avec un groupe, qui permet de rassembler le club et de vivres des moments qui marqueront. Elle permet aussi de valoriser les clubs amateurs qui réalisent des parcours exceptionnels en les médiatisant. Être au huitième tour, c’est déjà exceptionnel ! Je n’y suis jamais parvenu en tant que joueur et je découvre en tant qu’entraîneur dans mon club. Il y a une dizaine d’année le club s’était fait sortir à ce stade mais il évoluait à un échelon supérieur. J’aimerai marquer l’histoire du club en emmenant l’équipe au 1/32 de finale et je sais que l’équipe est prête à passer cette étape, malgré l’écart du niveau, ça se joue sur un match … »

Des matchs de Coupe accrochés

exemplaires à tous les niveaux

« Nous n’avons jamais douté sur le terrain. Ma préoccupation était souvent liée à l’environnement. Sur le terrain je connais les aptitudes de l’équipe et des joueurs donc on peut maîtriser les paramètres qui vont nous permettre d’être meilleur que l’adversaire, mais il y des choses qu’on ne peut maîtriser, qui sont propres à chacun, qui sont liées aux émotions et à ses dispositions à gérer une situation. Or, lorsque tu te déplaces à Escaudoeuvre et que tu vois que tout le département est mobilisé derrière son club, tu te demandes ce qui t’attends alors que nous avions préparé le match sans disposition particulière. Il y avait 1 000 personnes, nous n’avons pas tremblé, les joueurs ont été exemplaires à tous les niveaux. Avec le staff nous avons pris énormément de plaisir. »

L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes debout

Un club ambitieux

un groupe qui va au bout de ses idées

« Lorsque j’ai pris le groupe la saison précédente, je découvrais la R1 en tant qu’entraineur et des joueurs que je ne connaissais pas forcément plus que ça même si je les côtoyais en étant entraineur de la réserve par le passé.
J’ai mis un peu de temps à connaitre les joueurs et à associer leurs qualités sur le terrain pour être performant. Mais ce temps a été nécessaire puisque sur la deuxième partie de saison nous avons été très bon et avons fini 2éme du championnat. Cette saison j’ai reconstruit, puisque j’ai au beaucoup de départ. Le groupe est constitué de cadres avec un esprit club et des jeunes qui ont du talent et qui sont passées entre de bonnes mains. Mon ambition pour le groupe est de responsabiliser les joueurs à tous les niveaux afin qu’ils aient conscience de l’importance de leur contribution dans la vie du groupe. Si le groupe est fort, il pourra faire face aux situations difficiles et progresser. C’est ce qui se passe sur le terrain, il faut apprendre à subir sans prendre de but et avoir de la maîtrise lorsque l’on a passé une période difficile pour appliquer un jeu propre à nos qualités et mettre en difficulté notre adversaire. Si je dois donner les forces de mon équipe, ce sont la solidarité et la détermination. J’ai un groupe qui va au bout de ses idées quoiqu’il arrive. »

Le RCS Chapelains, dernier représentant de l’Aube

fier que le club soit le représentant du département

« Je suis très fier que le club soit le représentant du département dans cette compétition nationale et d’être le chef d’orchestre avec mon adjoint Hossein Kellih. Au départ, on joue pour aller chercher les maillots puis en fonction du tirage on se fixe des objectifs qui aujourd’hui nous mènent au huitième tour. Ce n’est que du bonus. Lors de la préparation de la saison nous n’avions même pas évoqué le sujet. »

Prochaine étape, Aurillac FC2A

contents de pouvoir recevoir

« Je suis partagé parce que jouer une N3 nous donne plus de chances de passer que contre un club professionnel. Un club pro au prochain tour, peut-être. Nous sommes contents de pouvoir recevoir. Nous nous sommes qualifiés aux deux précédents tours à l’extérieur. Il était temps de recevoir et de faire profiter le club, la ville d’un tel évènement. On sera dur à battre à domicile. Maintenant, je vais préparer ce match sans révolutionner mon fonctionnement actuel mais en y apportant quelques modifications dans les contenus qui ne seront pas que sur terrain. Je vais me focaliser sur mon équipe, je ne sais pas encore si j’aurai la possibilité d’avoir quelques informations sur l’équipe. Ce n’est pas une priorité, je connais l’exigence que demande de jouer en N3 et donc les qualités nécessaires pour s’y installer. Or, notre adversaire évolue depuis une quinzaine d’année, c’est dire la tâche qui nous attend. »

Crédit image : L’Est Éclair – Pascal GRENIER

Une préparation de rêve

 

la chance de nous rendre à Clairefontaine

« Notre équipe a été sélectionnée par la FFF pour participer à la préparation de rêve. Ainsi, samedi nous allons avoir la chance de nous rendre à Clairefontaine afin de préparer au mieux notre match face à Aurillac qui se jouera dimanche à 13:30. »

L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes souriantes

Un petit pronostic ?

« Victoire 1 à 0 dans le dernier quart d’heure. »

Stadito remercie Mohamed Faty pour sa disponibilité et sa gentillesse et lui souhaite bonne chance pour ce huitième tour de Coupe de France.

Lire plus…

You may also like

More in A LA UNE