A LA UNEACTUALITÉF91 DudelangeFranceFUInterviewitoLes HerbiersLigue EuropaLuxembourg

Clément Couturier (F91 Dudelange) : “2018 est une année aboutie”

0

Un parcours qui mène à la Ligue Europa

Natif de Chaumont, Clément Couturier a effectué une partie de sa formation à l’AJ Auxerre et au Dijon Football Côte-d’Or, avant de découvrir le CFA avec le FC Montceau-Bourgogne, puis le troisième échelon national avec Belfort, Chambly, puis les Herbiers. Cet été, il a fait le choix de rejoindre le Luxembourg et le club de Dudelange. « Après une fin de saison avec la descente des Herbiers, je recherchais un projet qui me permette de vivre encore de belles aventures. C’est pourquoi j’ai rejoins le club de Dudelange », nous explique-t-il. Si cette aventure n’a été longue que d’une saison, le milieu de terrain aura vécu une année forte en émotion. En effet, de l’épopée en Coupe de France à la descente en National 2, la saison 2017-2018 des Herbretais a été à la fois exceptionnelle, et de l’autre cruelle. Cependant, le joueur ne retient « que du positif » de sa saison avec les Diables Rouges. « Cette année aux Herbiers a été la meilleure de toutes mes saisons en National. Sportivement, mais aussi humainement, avec un groupe de qualité et de bons copains. C’est une année qui restera gravée avec cette finale de Coupe de France. »

Crédit image : http://www.f91.lu

Après cette saison passée en Vendée, différents clubs sont venus aux informations pour Clément Couturier. « Je ne m’attendais pas forcément à avoir cette proposition ici, mais j’ai senti une vraie volonté de me faire signer. De plus, la perspective de pouvoir jouer la Ligue des Champions et la Ligue Europa, m’ont convaincu de signer ». La saison du numéro 14 dudelangeois s’est véritablement lancé le 10 juillet avec un premier match officiel opposant sa nouvelle équipe à Videoton pour un tour de qualification en Ligue des Champions. « Nous avons fait plus que rivaliser avec cette équipe de Videoton, même si nous nous sommes malheureusement inclinés », analyse Clément Couturier. Cependant, si ses débuts en Ligue des Champions n’ont pas été victorieux, « cela a été une belle expérience », estime-t-il. « Nous avons pu voir que nous pouvions être performants dans de gros matchs ».

Six matchs, une histoire en marche

Éliminée de la Ligue des Champions, l’équipe de Dudelange est donc reversée en Ligue Europa, où elle doit encore passer trois tours de qualification pour atteindre les phases de poule de la compétition. « Nous sommes entrés dans la compétition en faisant preuve d’humilité, sachant que l’on venait de se faire éliminer à Videoton, et que l’on allait affronter des équipes, normalement, supérieure et ayant plus d’expérience européennes », nous confie Clément Couturier. Pour débuter cette nouvelle aventure le joueur français et ses coéquipiers doivent d’abord se frotter au FC Drita, équipe kosovare. Une courte victoire (2-1) à domicile et un match nul à l’extérieur ont suffi au bonheur des joueurs à l’issue de cette double confrontation. Cela n’est qu’un avant-goût du parcours qui va suivre pour les dudelangeois, qui vont faire vibrer leurs supporters.

Crédit image : F91 Diddeleng Official

En effet, les deux rencontres suivantes ont fait entrer le club luxembourgeois dans l’histoire. Comme deuxième adversaire en Ligue Europa, cette saison, le F91 Dudelange s’est confronté au Legia Varsovie, champion de Pologne en titre. Dès le match aller, à Varsovie, Clément Couturier a été un acteur majeur de la qualification en inscrivant le premier but de la victoire de son équipe (1-2). « Je ne me suis pas posé de questions », nous dit le joueur qui a fêté son vingt-cinquième anniversaire le 13 septembre dernier. « Mon but à Varsovie est d’abord très important quand on connaît les règles des buts à l’extérieur, mais aussi, très beau. Je n’avais pas pris l’habitude de mettre des buts comme ça mais quand on est en confiance, on ose plus. » Un match nul (2-2) à domicile, a permis aux joueurs de poursuivre leur aventure en Coupe d’Europe.

Le but de Clément Couturier face au Legia Varsovie. – Crédit vidéo : KUBIX YT

« Arriver de National pour disputer des matchs de Coupe d’Europe, c’est rare », insiste le finaliste de la Coupe de France. C’est pourquoi, il entend bien profiter au maximum avec le club qu’il a rejoint au mois de juin. Après, la qualification pour les phases de poule obtenue face au champion de Roumanie, le CFR Cluj, Clément Couturier est conscient du potentiel de l’équipe. « Je prend énormément de plaisir et les performances sont venues par la suite », s’exclame-t-il. Ensuite, il ajoute évoluer dans « une équipe qui travaille bien, dans un environnement sain, avec un coach et un staff performant. Les résultats nous donne raison et on espère continuer dans cette voie pour la suite de la Coupe d’Europe et du Championnat. »

Un tirage, de belles affiches

Les matchs de qualification passés, les joueurs et tout le club de Dudelange attendait avec impatience le tirage au sort des phases de poule. Et, le moins que l’on puisse dire est que celui-ci a offert de beaux matchs à jouer pour les hommes de l’entraîneur Dino Toppmöller. Ainsi, ils auront l’occasion d’affronter l’AC Milan, le Betis Séville et l’Olympiacos. « C’est un super tirage », réagit Clément Couturier. Si sur le papier les affiches sont extraordinaires pour le club luxembourgeois, les joueurs n’en oublient pas le côté sportif. « Nous sommes loin d’être favoris. Mais jusqu’à maintenant cela nous réussi bien d’être outsider. Donc, on va prendre beaucoup de plaisir à jouer dans des grands stades mythiques comme San Siro tout en ayant de l’ambition. Et nos premiers résultats nous indiquerons la suite à prendre. » Nous avons donc à faire à un groupe ambitieux qui ne veut pas avoir « pour seul but de profiter. »

Il y a quelques mois, le milieu de terrain passait des stades du championnat de National 1 au Stade de France, en passant par l’Abbé-Deschamps. « Quand j’ai foulé la pelouse du Stade de France, je me suis dis que je voulais, moi aussi, jouer dans de grands stades pleins et prendre encore plus de plaisir », se souvient-il. « Il est vrai que cela me change des stades de National avec 1 500 spectateurs de moyenne. C’est une fierté de pouvoir jouer dans les stades et ambiances mythiques des trois clubs que l’on va affronter. » De plus, l’ambiance Ligue Europa devrait même venir jusqu’au Stade Jos Nosbaum de Dudelange. En effet, si, au Luxembourg, « les stades n’y sont pas virevoltant » en temps normal, « depuis notre campagne européenne ainsi que les bons résultats de la sélection, nous apercevons une ferveur qui prend forme au pays. D’ailleurs les quelques 10 000 billets pour les matchs de poules, sont partis en quelques heures et le stade va être plein pour les trois rencontres », nous indique le joueur dudelangeois.

Clément Couturier poursuit son rêve

Au mois de juin dernier, l’ancien joueur herbretais s’est donc engagé avec le F91 Dudelange afin d’y vivre sa première expérience de football hors des frontières françaises. Mais l’adaptation à cette nouvelle équipe semble bien se passer à en croire le joueur. « Les entraînements sont très professionnels et notre jeu, à base de possession, est très plaisant à jouer et à regarder », nous dit le joueur. « La seule différence actuellement est la langue. Il y a beaucoup d’allemands dans l’équipe, dont le coach, et les causeries et consignes sont en allemand. » Cependant, cela n’est pas un frein au bonheur actuel de Clément Couturier, qui semble, lui, avoir conquis en quelques semaines le cœur des supporters. La seule petite déception est peut-être le début de championnat compliqué connu par l’équipe. « Nous avons eu des semaines à trois matchs et le coach a procédé à un gros turnover en championnat en privilégiant la Coupe d’Europe. Désormais, les matchs sont plus espacés et nous pourrons rectifier le tir en championnat », explique le joueur français. Donc, pas d’inquiétude à avoir selon lui. « Le club met en place des installations au sein de notre vestiaire pour permettre une meilleure récupération, et ainsi, optimiser nos chances d’atteindre nos objectifs. Nous allons évidemment laisser de l’énergie dans les matchs du jeudi soir en Coupe d’Europe. Mais, nous avons un effectif suffisamment étoffé pour rebondir rapidement en championnat et recoller aux équipes de tête. »

Crédit image : F91 Diddeleng Official

Après une saison étonnante avec les Herbiers, Clément Couturier continue son évolution et estime ainsi que « 2018 est une année aboutie ». Si son quotidien n’a pas vraiment changé, nous dit-il, il ressent un entourage fier de lui. Cependant, il n’est pas question de s’arrêter là pour le haut-marnais de naissance. « Je m’entraîne toujours autant, voir plus », nous explique-t-il. « J’ai toujours travaillé depuis tout petit pour, un jour, atteindre des objectifs élevés, en jouant de gros matchs dans des stades mythiques. » Lors de notre précédent entretien, Clément Couturier nous disait aimer les citations de Michael Jordan, dont une en particulier. « J’ai toujours cru que si tu mets tout en œuvre pour réussir, les résultats viendront. » Aujourd’hui, lorsque l’on connaît son parcours, cette phrase prend tout son sens.

Stadito remercie Clément Couturier d’avoir répondu à nos questions. Nous lui souhaitons une bonne saison avec Dudelange, avec une épopée qui se poursuit en Ligue Europa.

Lire plus…

You may also like

More in A LA UNE