A LA UNEACTUALITÉFranceFULigue 1

Ligue 1 Conforama : Les 20 joueurs à suivre cette saison

0

– Eddy Gnahoré (24 ans – Milieu – Amiens SC) :

Promu surprise la saison dernière, l’Amiens SC s’est fait une spécialité de relancer des joueurs en perte de vitesse dans leur carrière : Prince Gouano, Serge Gakpé et bien sûr Gaël Kakuta. Le prochain pourrait bien être Eddy Gnahoré, arrivé cet été de Palerme. Milieu de terrain passé par Manchester City durant sa formation, il a connu de nombreux prêts en Italie comme son capitaine, Prince Gouano, avant son arrivée en Picardie. S’il possède un profil plus défensif que Gaël Kakuta, il pourrait prendre sa place dans une animation différente.

A lire aussi >> Christophe Pélissier, faiseur de miracles

– Rayan Aït Nouri (17 ans – Défenseur – Angers SCO) :

Pépite annoncée du SCO Angers et du foot français au poste de latéral gauche, Rayan Aït Nouri pourrait faire ses débuts professionnels en Ligue 1 cette saison. Enfin s’il reste dans le Maine-et-Loire car l’AS Monaco le courtise fortement, ainsi que la Juventus, Liverpool, l’Atlético Madrid et bien d’autres encore… Le club angevin a assuré ses arrières en le faisant signer jusqu’en 2021, en début d’année. En restant au SCO, il sera en concurrence avec deux droitiers (Yoann Andreu et Abdoulaye Bamba) pour occuper le couloir gauche de la défense.

– Zaydou Youssouf (19 ans – Milieu – Girondins de Bordeaux) :

A cause du rachat du club par un fonds d’investissement américain, Bordeaux a pris du retard dans son recrutement. Mais que les Girondins se rassurent, trois talents issus de leur centre de formation sont prêts à prendre les commandes : Jules Koundé, Aurélien Tchouameni et Zaydou Youssouf. Le premier est déjà le patron de la défense. Le second devrait avoir du temps de jeu au milieu de terrain. Un secteur où personne ne s’est réellement imposé la saison dernière. Enfin le dernier est celui qui a débuté le plus tôt en Ligue 1. C’était en novembre 2016. Depuis, il n’a pas eu l’occasion de s’imposer mais le départ de Malcom, cet été, devrait lui permettre d’avoir les clés du jeu bordelais.

– Malik Tchokounté (29 ans – Attaquant – SM Caen) :

A 29 ans, Malik Tchokounté va disputer sa première saison en Ligue 1 après avoir découvert la Ligue 2 l’an dernier. Une ascension éclair qu’il doit en partie à son entraineur, Fabien Mercadal, connu à Dunkerque en 2013. Depuis les deux hommes ne se quittent presque plus et se sont donc engagés avec le SM Caen durant ce mercato estival. Ce profil à la Cheick Diabaté n’était pas forcément attendu à ce niveau en Ligue 2 la saison dernière (12 buts en 36 matchs), peut-il de nouveau surprendre à l’échelon supérieur ?

– Runar Alex Runarsson (23 ans – Gardien – Dijon FCO) :

Après sept ans de bons et loyaux services (entrecoupés d’une pige à Lorient), le Dijon FCO a laissé partir son gardien Baptiste Reynet au Toulouse FC. Pour le remplacer, le club d’Olivier Delcourt a recruté un portier islandais : Runar Alex Runarsson. Présent à la Coupe du Monde 2018, il essaiera de transmettre l’esprit guerrier des Vikings au club dijonnais. Ces dernières saisons, les gardiens venus du Nord ont souvent été des bonnes pioches en Ligue 1 et notamment à Guingamp (Karl-Johan Johnsson, Jonas Lössl).

– Cheick Traoré (23 ans – Défenseur – EA Guingamp) :

Acheté l’été dernier et prêté dans la foulée à la Berrichonne de Châteauroux, Cheick Traoré a été la révélation de la saison en Ligue 2 au poste de latéral droit. Avec le départ de Jonathan Martins Pereira cet été, l’En Avant de Guingamp a décidé de le rapatrier. Rapide et offensif (il jouait piston droit dans une défense à cinq à Châteauroux), il devra passer devant Jordan Ikoko dans l’esprit de son coach, Antoine Kombouaré.

– Ferhat Cogalan (16 ans – Milieu – Lille OSC) :

Annoncé comme un prodige du foot, Ferhat Cogalan s’est engagé cet été avec Lille pour trois saisons. Originaire de Grande-Synthe, il fait son retour dans la région après être parti à 10 ans au FC Valence. La saison dernière avec les U17 du club espagnol, il a inscrit 18 buts et délivré 30 passes décisives. Il évoluera dans un premier temps avec l’équipe réserve mais si le LOSC a réussi à devancer des tops clubs européens (Bayern Munich, FC Barcelone), c’est sans doute avec la promesse de lui offrir rapidement du temps de jeu en Ligue 1.

– Amine Gouiri (18 ans – Attaquant – Olympique Lyonnais) :

Et si c’était lui le nouveau phénomène de la formation lyonnaise ? Après Samuel Umtiti, Corentin Tolisso, Nabil Fékir et plus récemment Houssem Aouar, l’heure d’Amine Gouiri a sonné. Serial buteur en équipe de France jeunes (31 buts en 37 sélections), il a quatre buts lors de l’Euro U19 cet été en étant surclassé. S’il a peu joué l’an dernier (7 matchs), il devrait être intégré dans la rotation offensive par Bruno Génésio. Avant pourquoi pas de suivre les traces de son modèle, un certain Karim Benzema.

– Duje Caleta-Car (21 ans – Défenseur – Olympique de Marseille) :

Unique recrue estivale de l’Olympique de Marseille, Duje Caleta-Car est appelé à former la charnière centrale avec Adil Rami. A bientôt 22 ans, il sort de trois saisons pleines en Autriche avec le Red Bull Salzbourg et a participé la saison dernière au beau parcours en Ligue Europa achevé contre… l’OM. Ses performances lui ont permis d’être sélectionné pour la Coupe du Monde 2018 avec la Croatie où il a disputé le troisième match de groupe contre l’Islande. Le nouveau numéro 15 marseillais a tout pour s’imposer sur la Canebière mais n’aura pas le droit à l’erreur car le jeune Boubacar Kamara pousse fort derrière.

– Aleksandr Golovin (22 ans – Milieu – AS Monaco) :

L’âge moyen des recrues estivales de l’AS Monaco est de 20 ans. Autant dire qu’avec ses 22 ans et plus de 100 matchs professionnels au compteur, Aleksandr Golovin fait figure de renfort expérimenté. Très en vue lors de la Coupe du Monde 2018, chez lui, en Russie (1 but, 2 passes décisives), le milieu offensif a été approché par Chelsea et la Juventus mais c’est bien le club du Rocher qui a décroché sa signature pour près de 30 M€. Leonardo Jardim devrait logiquement l’installer au cœur de son système.

– Damien Le Tallec (28 ans – Défenseur – Montpellier HSC) :

Après plusieurs aventures en Europe de l’Est, Damien Le Tallec est de retour en France. Formé au poste d’attaquant à Rennes, le frère d’Anthony était parti au Borussia Dortmund à seulement 19 ans. Deux ans et demi plus tard, il était revenu pour une petite expérience de six mois à Nantes avant de s’exiler en Ukraine, Russie puis Serbie où il a terminé champion avec l’Etoile rouge de Belgrade. Recruté par Montpellier cet été, il n’est plus tout à fait le même joueur puisqu’il évolue désormais en défense centrale ou en milieu défensif et arrive pour remplacer Nordi Mukiele.

– Samuel Moutoussamy (21 ans – Milieu – FC Nantes) :

Non-conservé par l’OL à l’été 2016, Samuel Moutoussamy avait rebondi au FC Nantes. Après une saison avec la réserve, Claudio Ranieri lui avait offert ses premières minutes en Ligue 1 en août 2017 puis ses premières titularisations en fin de saison (trois lors des quatre dernières journées). Miguel Cardoso, successeur du coach italien et adepte d’un football offensif, devrait donner encore plus de temps de jeu à ce milieu technique. Le possible départ d’Abdoulaye Touré pourrait même lui permettre d’obtenir une place de titulaire aux côtés de Valentin Rongier.

– Danilo Barbosa (22 ans – Milieu – OGC Nice) :

L’OGC Nice a entamé un nouveau cycle cet été. Patrick Vieira a remplacé Lucien Favre et plusieurs cadres ont quitté le navire niçois, dont Jean-Michaël Seri. Pour remplacer l’Ivoirien, les Aiglons comptent sur Danilo Barbosa. Formé à Vasco da Gama, ce milieu de terrain est arrivé en Europe à Braga, au Portugal. Finaliste de la Coupe du Monde U20 avec le Brésil en 2015, il avait ensuite été prêté à Valence, Benfica puis le Standard de Liège. Des prêts peu fructifiants qui l’ont freiné dans sa progression. De retour à Braga l’été dernier, il s’est relancé avec une belle saison (4 buts, 4 passes décisives en 31 matchs).

– Umut Bozok (21 ans – Attaquant – Nîmes Olympique) :

La passe de trois pour Umut Bozok ? Meilleur buteur du National puis de la Ligue 2, le buteur franco-turc aura du mal à faire aussi bien en Ligue 1 face à Edinson Cavani, Radamel Falcao et autres Mariano Diaz. La mission première de celui qui a inscrit 43 buts lors des deux dernières saisons sera surtout de maintenir le Nîmes Olympique en Ligue 1. Pour l’instant, les Crocos peuvent se féliciter d’avoir réussi à conserver leur numéro 19. Ils devront tenir jusqu’au 31 août alors que sa prolongation est actuellement bloquée.

A lire aussi >> Umut Bozok, le virtuose

– Moussa Diaby (19 ans – Attaquant – Paris Saint-Germain) :

Comme Amine Gouiri, Moussa Diaby a participé à l’Euro U19, en août. Mais contrairement au Gone, le Titi parisien ne devrait pas avoir beaucoup de temps de jeu cette saison derrière le trio Cavani-Mbappé-Neymar. Cependant le fair-play financier oblige le PSG à vendre des joueurs et à compenser ses départs avec des jeunes du centre de formation. Le jeune attaquant pourrait donc en profiter, comme Timothy Weah, Yacine Adli ou encore Stanley N’Soki. Et avec de la patience, ils pourraient prendre la relève d’Adrien Rabiot et Presnel Kimpembe.

– Rémi Oudin (21 ans – Attaquant – Stade de Reims) :

Champion incontesté de Ligue 2 la saison dernière, le Stade de Reims a perdu plusieurs joueurs qui formaient l’ossature de ce rouleau compresseur : le patron de la défense Julian Jeanvier, le capitaine Danilson Da Cruz, le leader technique Diego, et le meilleur buteur Jordan Siebatcheu. Des départs qui vont profiter à d’autres joueurs comme Rémi Oudin. Cet ailier formé au club s’est révélé lors de la deuxième partie de saison en Ligue 2 (7 buts, 7 passes décisives en 24 matchs). Il essaiera de continuer sur sa lancée en Ligue 1 avec désormais un rôle de titulaire dans le secteur offensif.

– Jordan Siebatcheu (22 ans – Attaquant – Stade Rennais) :

Convaincu par le recrutement de Benjamin Bourigeaud au RC Lens, le Stade Rennais a beaucoup pioché en Ligue 2 pour son mercato estival : Romain Del Castillo, Rafik Guitane et Jordan Siebatcheu. Ce dernier aura la charge de mener l’attaque rennaise en Ligue 1 mais aussi dans une campagne européenne, attendue depuis longtemps par les supporters du club breton. Champion de National avec Châteauroux en 2017 (10 buts en 15 matchs) puis de Ligue 2 avec Reims (17 buts en 35 matchs), il a gravi les échelons un par un et suit la même trajectoire qu’Umut Bozok.

– Mahdi Camara (20 ans – Milieu – AS Saint-Etienne) :

Depuis l’arrivée de Jean-Louis Gasset à la tête de l’équipe, l’AS Saint-Etienne s’est renforcé avec des joueurs rompus aux joutes de la Ligue 1. Mais cet été les Verts ont aussi fait le ménage parmi les éléments indésirables. Cela devrait offrir du temps de jeu aux jeunes du centre de formation. Les favoris se nomment Mickaël Panos, William Saliba, Makhtar Gueye ou encore Mahdi Camara. Ce dernier est un jeune milieu qui a signé son premier contrat professionnel en mai dernier et devrait être le remplaçant de Yann M’Vila cette saison.

– Ibrahima Sissoko (20 ans – Milieu – RC Strasbourg) :

Cet été, le RC Strasbourg a recruté un des diamants bruts de Ligue 2 avec Ibrahima Sissoko. Arrivé en 2014 au Stade Brestois, il a rapidement gravi les échelons jusqu’à être la révélation de la saison dernière. S’il n’a disputé que 19 matchs, c’est à cause d’une blessure au pied et de ses nombreux cartons (9 jaunes, 2 rouges). Puissant (1m93, 88kg) mais à l’aise avec le ballon, il devrait remplacer Jean-Eudes Aholou dans le système de Thierry Laurey.

A lire aussi >> Thierry Laurey, « un passionné qui aime son métier »

– John Bostock (26 ans – Milieu – Toulouse FC) :

John Bostock est déjà de retour en France. Six mois après son départ en Turquie, il s’est engagé avec le Toulouse FC. Dans la Ville rose, le milieu anglo-trinidadien a retrouvé Alain Casanova. Un entraineur avec lequel il a connu la meilleure période de sa carrière au RC Lens. Auteur d’un étincelant début de saison 2016-2017 (5 buts, 4 passes décisives en 13 matchs), il avait remporté le trophée de meilleur joueur de Ligue 2 malgré une deuxième partie de saison en deçà de ses qualités. Avant de sombrer la saison suivante et d’être transféré par le club lensois. Talentueux mais irrégulier, le néo-Toulousain est un pari pour le club haut-garonnais.

Lire plus :

Domino’s Ligue 2 : Les 20 joueurs à suivre à l’heure de la reprise

Clovis Canivenc

You may also like

More in A LA UNE