A LA UNEACTUALITÉChamois NiortaisFranceInterviewitoLigue 2Montpellier HSC

Dylan Fontani (Niort) : “Ce contrat, une satisfaction après le monde amateur”

0

À 21 ans, Dylan Fontani fait partie des nouvelles têtes de la saison de Ligue 2 qui a débuté ce week-end. Formé à Sanary puis à Montpellier, ce défenseur central a dû quitter le club héraultais il y a un peu plus d’un an. Après une saison complète à Toulon, il pourra donc enfin mesurer son caractère travailleur aux exigences du football professionnel.

Dylan, tu as signé ton premier contrat professionnel fin mai, qu’est-ce que ça fait ?

Je suis vraiment content, j’espère que ça va bien se passer.

Tu évoluais en National 2 la saison passée, tu vas postuler pour une place en Ligue 2 cette saison. Es-tu stressé, as-tu peur de ne pas être à la hauteur ?

Je ne suis pas stressé, non, je pense que monter de deux niveaux va me permettre d’élever mon niveau de jeu. Je suis un gros bosseur, je suis sûr qu’avec du travail tout va bien se passer.

Tu sors d’une fin de saison frustrante avec Toulon…

Oui, c’est une très grosse déception. On finit premier de notre groupe à égalité mais on ne monte pas parce que la différence se fait au goal-average particulier. Si ça avait été le goal-average numérique, on serait montés…

Dylan Fontani (à gauche) sous le maillot toulonnais. (Photo : MaxPPP Nice Matin – Franck Mullert)

Comment se sont faits les contacts avec les Chamois Niortais ?

J’ai eu la chance de faire un très bon début de saison grâce au coach William Prunier que j’avais déjà eu deux ans à Montpellier, qui me faisait confiance. Quand je pars de Montpellier, je n’ai pas encore de contacts avec Niort, mais après quelques matchs joués des représentants se sont dits intéressés.

Est-ce que la signature de ce contrat pro est une revanche, un an après n’avoir pas réussi à obtenir ce contrat à Montpellier ?

Une revanche, non, mais c’est une vraie satisfaction, après être passé par le monde amateur. Toulon a été un très bon tremplin. Je n’ai pas douté, je suis quelqu’un qui ai un gros mental, j’étais sûr de mon travail.

Quels sont tes objectifs pour la saison à venir ?

Sur le plan personnel j’aimerais d’abord bien m’intégrer et jouer le plus de matchs. Sur le plan collectif, j’aimerais gagner autant de matchs que possible. Les dirigeants n’ont pas formulé d’objectif spécifique.

Dylan Fontani (à droite) en compagnie de trois autres recrues des Chamois Niortais. (Photo : Éric Pollet)

Sur le long terme, ce premier contrat professionnel peut-il faire naître de plus grandes ambitions ?

Oui bien sûr. Je suis un travailleur, et j’espère qu’avec le travail je vais me faire une place en Ligue 2. Après, j’espère aller le plus haut possible.

As-tu suivi la saison 2017-2018 du MHSC, ton club formateur ? Qu’en penses-tu ?

Évidemment, je suis encore Montpellier, même s’ils ne m’ont pas conservé, c’est pas grave, c’est un club que j’aime beaucoup. Ils ont fait une très bonne saison, surtout défensivement, classement où ils sont deuxièmes. Bon, ils finissent dixièmes, mais ils ont longtemps été cinquièmes et ils ont fait plaisir aux supporters avec des bons matchs contre les gros. Je leur souhaite encore de très bonnes saisons.

 

Lire plus :

https://stadito.fr/2018/07/25/marlon-ucuncu-besiktas-jk-au-stade-rennais-on-ne-ma-pas-laisse-ma-chance/

Jonathan Tunik

You may also like

More in A LA UNE