ACTUALITÉAS MonacoCoupe de la LigueFranceParole aux supportersPSG

Coupe de la Ligue : Parole aux supporters avant la finale

0

La finale de la Coupe de la Ligue se déroule ce soir (21:05) au Matmut Atlantique de Bordeaux. Elle verra s’affronter deux formations de Ligue 1 Conforama, le Paris SG, leader du Championnat, et son dauphin, l’AS Monaco. Tandis que les Parisiens arrivent avec l’idée de pouvoir encore réaliser le triplé, les Monégasques ne veulent pas laisser échapper leur seul espoir de trophée cette saison. Pour cet évènement, Stadito a décidé de donner la parole aux supporters de ces deux équipes. Ils évoquent cette finale, et font également un bilan de la saison de leur équipe jusqu’à ce jour.

Pour cela, nous avons lancé un appel aux supporters parisiens et monégasques qui accepteraient de répondre à quelques questions. Nous avons reçu plusieurs réponses, et, au final, ce sont cinq monégasques et un parisien qui nous ont fait parvenir leur « questionnaire » rempli. Chez les Rouges et Blancs nous avons Sonny, Pierre, Guillaume, Mohamed et Baptiste, tandis que chez les Rouges et Bleus, c’est Guillaume.

L’approche de la finale par les supporters

Certains mots reviennent régulièrement dans la bouche des supporters monégasques et parisiens avant la finale de Coupe de la Ligue. Ces mots sont « fierté » et « joie ». « C’est toujours bon de voir son équipe en finale de n’importe quelle compétition », nous assure Guillaume, supporter du club de la capitale. Sentiment partagé par la majorité des supporters du club du Rocher que nous avons pu interroger. « C’est gratifiant dans une saison de pouvoir disputé une finale et un plaisir de suivre son club jusqu’au bout », nous dit le Guillaume, le Monégasque. Même si cette Coupe de la Ligue est souvent dénigré, cela reste un trophée à ajouter à son palmarès, comme nous le rappelle Mohamed. « C’est la compétition de moustache, mais un trophée qui s’ajoute à notre collection. Demandez aux Rennais et aux Niçois s’ils ne seraient pas heureux d’être en finale », rigole le supporter asémiste.

De plus, un petit esprit de revanche s’installe dans les esprits des Monégasques. En effet, après leur défaite en finale de Coupe de la Ligue (4-1) la saison dernière face à ces mêmes parisiens, en plus de celles enregistrées en demi-finale de Coupe de France, au Trophée des Champions et lors de leur dernière confrontation en Ligue 1 Conforama, les parisiens partent bel et bien favoris pour ce rendez-vous. « Ce sera, sans doute, un match disputé, comme une revanche pour notre finale perdue la saison dernière », prévient Sonny. Puis, « une victoire face au PSG laverait définitivement l’affront de l’élimination précoce en Ligue des Champions », nous dit Pierre. Mais, la tâche sera ardue pour les hommes de Leonardo Jardim, puisque comme l’a dit le latéral droit parisien, Thomas Meunier, « chaque trophée doit être parisien ».

De redoutables adversaires

Les supporters se montrent attentifs aux forces adverses qui peuvent leur poser des problèmes. Ce sont les joueurs offensifs qui sont mis en avant, et qui sont le plus redoutés par les supporters monégasques et parisiens. Les asémistes sont montrent unanimes et nomment Edinson Cavani comme principal danger. « C’est un grand attaquant, et puis il nous en a planté deux en finale l’an passé », se souvient Guillaume, supporter de l’ASM depuis 1997. « Il mérite tellement de respect », selon Mohamed. Baptiste ajoute même deux autres joueurs offensifs parisiens, Kylian Mbappé et Angel Di Maria. Il note notamment qu’à chaque fois que l’argentin rencontre les monégasques, « il est juste énorme ». Pour Guillaume, le supporter parisien électricien, le joueur dont il faudra se méfier pour son équipe, n’est autre que le colombien, Radamel Falcao. « Il peut planter à tout moment, à chaque décalage et ça peut nous faire mal ».
Au niveau des ingrédients nécessaires dans cette finale de Coupe de la Ligue, les supporters sont clairs : motivation, envie et rage, afin de ne pas avoir de regret.

Cette finale est aussi l’occasion de voir s’affronter deux entraîneurs à la tête de deux grosses écuries du Championnat de France : Unaï Emery et Leonardo Jardim. Si le travail de l’entraîneur portugais est loué par les supporters, le coach espagnol est loin de faire l’unanimité. « Il est le meilleur entraîneur actuel du championnat », nous assure Sonny, en évoquant le travail du technicien monégasque. Cet avis est partagé par l’ensemble des asémistes que nous avons pu interroger. « Avec les contraintes que lui impose le projet du club, il arrive à chaque fois à recréer une osmose, un jeu et une envie dans l’équipe et depuis qu’il est là ça marche », nous explique Guillaume. « Son récent titre d’entraîneur portugais de l’année va dans ce sens », comme nous le dit Pierre. Baptiste complète en se demandant même « s’il ne fait pas parti des meilleurs en Europe aujourd’hui ». Le relation entre le technicien parisien et ses supporters est plus compliqué depuis quelques temps, comme nous le confirme Guillaume. « Il faut qu’il parte pour que l’on avance, il n’a pas sa place chez nous ». Cependant, l’homme de 20 ans nuance ses propos en nous disant qu’il « a toujours été classe, assumé ses responsabilités et n’a jamais bavé dans la presse. Il mérite tout de même plus de considération ».

Saison actuelle, et quel horizon ?

Lorsqu’il s’agit d’évoquer la saison actuelle de leur club, la déception de la Ligue des Champions est présente dans les deux camps. Ainsi, au moment d’analyser la saison de son équipe, Mohamed utilise le terme « mi-figue, mi-raisin ». Guillaume, vice-président et trésorier du groupe de supporters, Munegus Cœur de France, est bien conscient que son équipe « pouvait espérer mieux à la vue du groupe ». Cependant, comme beaucoup de supporters, Baptiste sait « qu’avec la politique actuelle du club, les résultats seront cycliques avec des saisons de transition ». Côté parisien, le revers face au Real Madrid en huitième de finale de Ligue des Champions reste en travers de la gorge des supporters, à l’image de Guillaume, sympathisant du CUP. « J’étais dégouté par le match du PSG. On n’a pas su faire face à plus grand que nous et ça fout les boules. D’autant plus que tout était réunis pour que l’on fasse un grand match mais bon… Comme d’habitude l’équipe a perdu ses cojones. J’ai ressenti du dégoût, le dégoût des joueurs qui ne nous ont pas respectés, qui n’ont pas respecté Paris en se faisant torcher ainsi au Parc ». Les mots sont forts à l’image de l’immense déception connue par tout un peuple.

Au moment d’évoquer l’avenir, le supporter parisien nous dit clairement que peu importe l’avenir et les hommes qui constitueront le club et l’équipe, il sera toujours derrière son club de cœur. « Paris existe et existera toujours, Qatar, pas Qatar, Neymar pas Neymar, je m’en fous je serais toujours pour Paris. On peut changer de femme, de travail, de logement, d’amis… mais pas de club ». Si cette fin de saison semble marquer la fin d’une ère dans le club de la capitale, nul doute que les supporters seront toujours présents pour soutenir l’équipe et l’amener vers les sommets. Du côté monégasque, on est désormais bien loin de craindre le prochain mercato estival. « Je ne craint vraiment rien tant que Leonardo Jardim entraînera l’ASM », nous assure Sonny. « Fabinho, Thomas Lemar et Djibril  Sidibé partiront sûrement. Les autres j’en suis moins sûr. Trois titulaires sur onze, cela est raisonnable », selon Pierre. Mohamed préfère s’attarder sur les nouveaux arrivants au club lors de chaque mercato. « Il faut voir qui vient, et en général on se débrouille plutôt bien ». Puis, Baptiste nous rappelle que cela ne date pas d’aujourd’hui à Monaco. « Déjà en 2000 après notre titre, on avait vu beaucoup de joueurs partir. Pareil en 2004 après notre saison exceptionnelle… ».

Un dernier mot pour les adversaires…

Sonny (AS Monaco) : « Il y a une revanche au bout du fil… Que le meilleur gagne ! »

Pierre (AS Monaco) : « Pas cette année mes loulous, elle sera pour nous. »

Guillaume (Paris SG) : « Il y a beaucoup de moins de supporters monégasques depuis les nombreux départs et que vous ne jouez plus le titre.. Étonnant non ? »

Guillaume (AS Monaco) : « Que le meilleur gagne »

Mohamed (AS Monaco) : « Demi-finale de Ligue des Champions ? C’est de bonne guerre. Voir tout cet argent pour, au final, ne jamais faire mieux que nous… »

Baptiste (AS Monaco) : « On vous a laissé gagner le titre et la Coupe de France cette année, vous pouvez donc bien nous laisser cette coupe non ? Et puis vous devez en avoir marre de la gagner ! »

Stadito remercie Sonny, Guillaume, Pierre, Mohamed, Baptiste et Guillaume d’avoir pris le temps de répondre aux questions. Nous leur souhaitons une bonne finale.

 

Lire plus…


https://stadito.fr/2018/02/24/sidiry-kanoute-de-cite-psg/

You may also like

More in ACTUALITÉ