Ligue 2 – 28ème journée : Reims s’incline, Bourg-en-Bresse épique

Cette 28ème journée de Domino’s Ligue 2 a tenu toutes ses promesses : le leader Reims a été défait, alors que la lanterne rouge Tours s’est imposée. Bourg-en-Bresse, de son côté, a remporté un match spectaculaire contre l’AC Ajaccio. Retour sur les rencontres de cette dernière journée de Domino’s Ligue 2.

Clermont s’installe devant, Nîmes tient son rang

Vendredi soir, Clermont a poursuivi son inarrêtable série : les Clermontois n’ont plus connu la défaite depuis la 19ème journée et un revers 0-2 face à Sochaux. Depuis, ils ont gagné cinq fois et fait quatre match nul. Aucune défaite en 2018, et même Reims, leader incontesté, en a fait les frais. Devant leur public, les Auvergnats ont rapidement ouvert le score, par Ajorque. Mais au terme d’un premier acte globalement maîtrisé, les hommes de Pascal Gastien ont concédé l’égalisation rémoise de Oudin juste avant la pause (46ème). Pas de quoi décourager les joueurs de Clermont, devant leurs supporters, qui ont repris les devants à la 68ème minute, profitant d’un but contre-son-camp de Jeanvier (2-1). Dugimont aurait même pu alourdir la marque pour les siens, s’il n’avait pas manqué son pénalty en fin de match (91ème). Sans conséquence pour son équipe, qui est donc venue à bout de Reims, et qui se présente plus que jamais comme un concurrent à la montée : Clermont est 3è. Les Rémois, toujours leaders, gardent 11 points d’avance sur le second Nîmes.
Les Nîmois ont eux battu le Paris FC, dans une rencontre qui pouvait valoir chère dans cette très disputée course à la montée. Aux Costières, les Crocos ont d’abord douté. Savanier a manqué un penalty à la 29ème minute, et c’est finalement Nomenjanahary qui a ouvert le score pour le PFC, à la 50ème minute. Mais les Nîmois ont fait preuve de caractère : l’inévitable Umut Bozok, meilleur buteur de Ligue 2, a égalisé (67ème), et Ripart a donné la victoire aux siens dans les tous derniers instants (2-1, 91ème). Un succès précieux pour Nîmes, 2è, qui enchaîne un cinquième match sans défaite. De son côté, le Paris FC voit le podium s’éloigner. Les joueurs de Fabien Mercadal sont 6è. VERIF!!!

(Photo : La Montagne)

Châteauroux revient sur l’AC Ajaccio

Quatre victoires en cinq matchs, série en cours. Châteauroux a enchaîné face à Nancy, vendredi, et en a profité pour s’installer dans le top 5. Un but de Tounkara a suffi aux hommes de Jean-Luc Vasseur pour s’imposer, dans un match ou les locaux ont été rugueux (quatre cartons jaunes en 13 minutes en seconde période). Ce résultat, s’il profite à Châteauroux, inquiète du côté de Nancy. Les Lorrains ont perdu pour la quatrième fois de suite, et glissent à la place de barragiste. Situation opposée donc pour les deux clubs : Nancy, 18è, lutte pour sa survie, tandis que Châteauroux, 5è, continue de croire en la montée. Ils ont le même nombre de points que le 3è, Clermont.
A Bourg-en-Bresse, c’était une toute autre histoire vendredi soir. Un match épique, incroyable, entre une équipe luttant pour les premières places, et une autre se battant pour la maintien. Neuf buts, des rebondissements et du spectacle, les spectateurs du stade Marcel-Verchère se sont régalés devant leur équipe qui affrontait l‘AC Ajaccio. Tout avait mal commencé pour Bourg-en-Bresse, mené 0-1 dès la 4ème minute suite à un but contre-son-camp de N’Diaye. Mais un pénalty de Begue à la 13ème avait permis au locaux d’égaliser. Un quart d’heure de jeu, déjà deux buts, et ça n’allait pas s’arrêter là. Gimbert marquait à la 41ème minute, avant qu’Amiot ne lui réponde pour Bourg-en-Bresse. 2-2, mi-temps. Puis ce sont les hommes de Della Maggiore qui ont pris les commandes du match au retour des vestiaires grâce à Sarr (47ème), avant que Coutadeur ne remette les deux équipes à égalité (3-3, 51ème). Réduits à dix après l’exclusion de Heinry (53ème), les Burgiens pensaient laisser échapper la victoire après un penalty transformé par Cavalli (3-4, 57ème). Mais Sarr répondait trois minutes plus tard, avant que Court ne donne un avantage définitif et capital à son équipe à la 79ème minute. 5-4 score final pour Bourg-en-Bresse, qui quitte la place de barragiste (17è). L’ACA, de son côté, peut nourrir des regrets. Les Corses sont 4è, à égalité avec Clermont, 3è.

(Photo : La Voix de l’Ain)

La bonne opération de Lorient

Le match qui opposait le FC Lorient au Havre en clôture de cette 28ème journée pourrait bien coûter cher au HAC dans sa quête de montée. Les Havrais se sont inclinés 1-0 au Moustoir face à des Lorientais qui réalisent un très bon coup, en reléguant leurs adversaires du jour à 3 points. Un but de Pierre-Yves Hamel à la 16ème minute a suffi aux Merlus pour s’imposer. Les hommes de Mickaël Landreau remontent au classement (6è) et sont aux portes du top 5. Les Havrais, de leur côté, accusent le coup. Il enchaînent un cinquième match sans gagner hors de leur bases et sont 8è, à quatre points du podium.

 

Orléans distance VA, le Gazélec stoppe sa série

A Valenciennes, les Orléanais ont enchaîné un sixième match sans défaite et ont signé un succès sur la plus petite des marges, 0-1. De quoi quasiment s’assurer le maintien et reléguer son adversaire du jour à 5 points. Orléans a gagné grâce au premier but d’Anthony le Tallec sous ses nouvelles couleurs (39ème). Au retour des vestiaires, les hommes d’Olle-Nicolle auraient même pu doubler la mise si Ziani n’avait pas manqué son penalty. Sans conséquences, puisque les Orléanais ont conservé leur avance pour s’imposer. Ils se classent 11è, tandis que Valenciennes, qui enchaîne une deuxième défaite d’affilée, est 13è.
Deux points derrières VA, Lens et le Gazélec Ajaccio ne se lâchent pas. Pas de vainqueur entre les deux formations, au cours d’un match qui a débuté en retard après une fuite de gaz dans la cité ajaccienne. Ce sont d’ailleurs les locaux qui ont ouvert le score à la 16ème minute par Veselinovic. Puis les Lensois, éliminés dans la semaine en quarts de finale de Coupe de France par les Herbiers, ont répondu à la 57ème minute par Zoubir (1-1). Un match nul qui n’arrange personne, mais qui permet aux Corses de stopper leur série de cinq défaites consécutives. Les deux formations restent engluées aux 15è et 16è place, à six points de la place de barragiste.

(Photo : Nord Eclair)

Niort s’en sort, Tours surprend

Au stade Robert-Diochon, Niort est difficilement venu à bout de Quevilly-Rouen, 1-2. Et les Niortais peuvent remercier Ndoh, qui a d’abord ouvert le score à la 16ème minute. Puis Louis a pris un carton rouge pour QRM (47ème), ce qui n’a pas empêché son équipe d’égaliser par Ndao (56ème). Mais c’est bien Niort qui a eu le dernier mot, à nouveau grâce à Ndoh (59ème), qui a permis aux siens de prendre les trois points. 1-2 score final, QRM (19è) reste coincé à trois points de la place de barragiste, alors que Niort est 14è.
A Brest, Tours a gagné pour la première fois hors de ses terres cette saison. Un beau succès 1-3 pour la lanterne rouge de Ligue 2, qui peut entretenir un infime espoir de maintien. Ce sont les Tourangeaux qui ont frappé les premiers grâce à Florian Miguel (13ème), mais Jessy Pi a égalisé pour Brest un peu avant la mi-temps (1-1, 42ème). Puis Mancini a permis au TFC de repasser devant à la 58ème minute, avant de s’offrir un doublé cinq minutes plus tard et de sceller le succès tourangeau. Une défaite 3-1 pour Brest, qui perd une occasion de se rapprocher de la tête. Les hommes de Jean-Marc Furlan, sont 9è.

(Photo : Le Télégramme)

A noter que le match entre Sochaux et Auxerre a été reporté au 13 mars prochain (18h45) pour cause de chutes de neige.

> le classement complet

Lire plus :

Vincent Dorel, des buts de Châteaugiron au football anglais

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *