OM : Le Vélodrome amputé d’un virage

Les semaines passent et se ressemblent à Marseille. Après le huis-clos partiel concernant trois associations (Yankees, Fanatics et Commando Ultra’ 84) contre Metz le 2 février dernier, la LFP a décidé de fermer le Virage Sud lors du prochain match à domicile contre Nantes (le dimanche 3 Mars). 

En effet, la commission sanctionne ainsi les supporters en pointant du doigt les engins pyrotechniques utilisés face à Monaco le 28 janvier. La Ligue lève donc le huis-clos avec sursis que la tribune des South Winners et du CU’ avaient reçu en fin d’année dernière. Concernant les douze phrases véhémentes envers ladite commission sorties par les Ultras et les fumigènes craqués lors du dernier OM-FCGB, la commission a décidé de convoquer le club dans un mois. Ce qui pourrait conduire à une nouvelle sanction.

« Chaque fermeture de virage est un échec pour le sport, une déception pour le club, les joueurs et leurs supporters »Jacques-Henri Eyraud (président de l'OM)

Alors que les contestations envers ces décisions se multiplient et que de plus en plus d’acteurs du football prennent la parole face à ces sanctions, la LFP n’en démord pas et continue sur sa ligne de répression.

Lire plus : 

Ligue 1 : La 26e journée vue des tribunes

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *