A LA UNEAC AjaccioACTUALITÉAJ AuxerreAS Nancy LorraineBourg-en-BresseChamois NiortaisChâteaurouxClermont Foot 63FC LorientFC Sochaux MontbéliardFranceGFC AjaccioLe Havre ACLigue 2Nîmes OlympiqueParis FCRC LensSC BastiaStade Brestois 29Stade de ReimsTours FCUS OrléansUS Quevilly-Rouen MétropoleValenciennes FC

Ligue 2 – 24ème journée : Le PFC chute, Sochaux dans la lutte

0

Alors que les positions pouvaient être chamboulées en tête de la Domino’s Ligue 2, les poids lourds du championnat n’ont pas réussi à faire la bonne opération du week-end. En bas de classement, pas de miracle pour les virtuels relégués.

Nîmes tient le choc, Reims prend un point

Le second contre le troisième, une place vers la Ligue 1, tel était l’enjeu du choc de cette 24ème journée de Ligue 2 entre Nîmes et l’AC Ajaccio. Les Crocos, qui ont débuté de façon très moyenne l’année 2018, devaient se montrer costauds face à des Ajacciens aux ambitions de montée bien affirmées. Ce sont d’ailleurs les Corses qui ont frappé les premiers dans ce match. Le très en forme Gimbert à ouvert la marque à la 53ème, faisant passer virtuellement l’ACA devant Nîmes. Mais les Nîmois ont eu du cœur et de la ressource : Thioub a remis les deux formations à égalité à un quart d’heure du terme (74ème) sur un service d’Alioui. 1-1 score final, à noter qu’Ajaccio sera privé de Marin, expulsé en fin de match (93ème) lors de sa prochaine rencontre. Nîmes 2è, tient Ajaccio, 3è, à deux points.
Reims, de son côté, enchaîne un second match sans victoire, après la défaite face à Lorient (0-1) la semaine dernière. Le match nul d’hier soir face au Stade Brestois permet quand même au leader de garder dix points d’avance sur Nîmes, 2è. C’est aussi le septième match consécutif sans défaite à l’extérieur pour Reims en Ligue 2. Brest, de son côté, réalise un quatrième match nul de suite et se classe 9è.

(Photo : Ouest-France)

Lorient et le PFC n’en profitent pas

La confrontation entre Nîmes et l’AC Ajaccio pouvait donner des idées à leurs poursuivants, notamment celle de prendre les trois points pour se rapprocher des toutes premières places. Mais rien ne s’est passé comme prévu pour le Paris FC, qui accueillait Niort. Le club de la capitale a d’abord concédé un penalty, manqué par Roye (33ème). Mais cet avertissement n’a pas suffi : les Franciliens ont craqué à l’heure de jeu sur une tentative de Djigla (61ème, 1-0). Un retard que les hommes de Fabien Mercadal ne réussiront jamais à combler, au grand bonheur des Chamois, réduits à dix après l’expulsion de Agouazi, qui gagnent pour la première fois depuis sept matchs. Le PFC reste de son côté 4è et manque une occasion de monter sur la deuxième marche du podium.
Lorient aussi aurait pu revenir à hauteur de la deuxième place, s’il n’avait pas buté sur Lens, samedi après-midi. Les Bretons avaient pourtant ouvert la marque par l’intermédiaire de Lindsay Rose juste avant la mi-temps (44ème). Les Lorientais ont cru tenir ce précieux succès jusque dans les derniers instants, mais Cvetinovitch a égalisé pour les Nordistes à cinq minutes de la fin (85ème, 1-1). Encore deux points laissés en chemin par le FC Lorient dans la course à la montée. Les Merlus sont 5è, alors que Lens, de son côté, est 16è.

(Photo : Paris FC)

Sochaux recolle au Havre

Encore une victoire pour Sochaux ! La quatrième en cinq matchs. Et celle-ci, contre le Gazélec Ajaccio, est nette et sans bavure. La belle soirée sochalienne a commencé par l’ouverture du score de Touzghar (33ème), mais s’est assombrie lorsque Marveaux a égalisé à la 50ème minute. Mais en un quart d’heure, tout est allé trop vite pour les Corses : Meite a marqué le but du 2-1 pour Sochaux (55ème) avant que Marveaux n’inscrive un but contre-son-camp permettant aux Sochaliens de faire le break (60ème, 3-1), puis Touzghar a clôturé cette belle soirée en inscrivant le but du 4-1 à la 71ème minute. Un large succès pour Sochaux qui revient à hauteur du 6è, Le Havre.
Les Havrais, eux, se sont inclinés sur la pelouse d’Orléans. Les hommes de Didier Ollé-Nicolle ont rapidement ouvert le score par Mutombo (3ème), avant que Cissokho ne double la mise (39ème). Les Normands, en difficulté, ont réduit le score à la 58ème minute par Gory, sans jamais réussir à revenir. Score final : 2-1. Une bonne opération pour Orléans, 12è, tandis que le Havre, 6è, reste à deux points du podium.

(Photo : FranceTV Sports)

Nancy décroche Bourg-en-Bresse

Nancy a enfin gagné, vendredi, sur la pelouse de Valenciennes. Sous les ordres du nouveau tandem Gabriel-Pedretti, les Nancéiens ont signé une importante victoire à l’extérieur. Un succès qu’ils doivent à Muratori, unique buteur de la rencontre à la 34ème minute. Grace à ce résultat, Nancy reste 17è mais prend cinq points d’avance sur le barragiste, Bourg-en-Bresse, et espère lancer une nouvelle série.
Bourg-en-Bresse, de son côté, n’a pas réussi à prendre les trois points. Sur leur pelouse, les Burgiens ont été défaits 0-2 par Clermont. Les réalisations sont signées N’Diaye (59ème) et Ajorque (81ème) alors que Begue avait été expulsé pour le FBBP (68ème) et Gavory avait pris un rouge côté Clermontois (68ème). Bourg-en-Bresse laisse donc Nancy prendre un petit matelas d’avance, et doit se remettre à gagner pour espérer rester en Ligue 2 sans passer par les barrages.

(Photo : Vosges Matin)

QRM et Tours n’y arrivent toujours pas

Cantonnés aux dernières places depuis de nombreuses journées déjà, Quevilly-Rouen et le Tours FC ont encore été battus ce week-end. Les Normands se sont inclinés à domicile sur la plus petite des marges face à Châteauroux. L’unique but du match a été inscrit en début de rencontre par Benrahma (7ème). QRM n’a ensuite jamais réussi à revenir, et ne reprend donc pas la place de barragiste.
Cette place de barragiste, le Tours FC en est encore loin. Les hommes de Jorge Costa se sont inclinés à domicile face à Auxerre, 2-0. C’est d’abord Antoine Devaux qui a ouvert le score contre-son-camp (14ème). Puis Konate a doublé la mise en seconde période, une dizaine de minutes après être entré en jeu (74ème, 0-2). Le Tours FC semble aujourd’hui plus que jamais condamné à la descente, tandis qu’Auxerre continue sur sa lancée de début d’année : les Bourguignons sont 11è.

(Paris-Normandie)

> le classement complet

 

Lire plus :

Christophe Kerbrat, le menhir breton

You may also like

More in A LA UNE