A LA UNEACTUALITÉCoupe de FranceFranceInterviewitoRêve de CoupeUS Granville

Coupe de France : Le Rêve de Coupe par Jordan Blondel (US Granville)

0

La Coupe de France est construite de belles histoires, avec des clubs, des joueurs, des dirigeants, des supporters, des villages ou villes entières qui se mettent à rêver pour leur club. Stadito vous propose aujourd’hui de partir à la découverte de l’équipe de l’US Granville, évoluant en N2. Appartenant, au district de la Manche, et à la Ligue de Normandie, celle-ci est parvenue à se qualifier pour les 1/8 de finale de la Coupe de France. Pour Stadito, Jordan Blondel a accepté de revenir sur la belle aventure connue par son club, avant d’affronter le FC Chambly-Oise.

Le parcours de l’équipe

4ème tour : US Bricquebec (R2) 2-5 US Granville
5ème tour : US Granville 3-2 SU Dives Cabourg (N3)
6ème tour : FC Bayeux (N3) 0-2 US Granville
7ème tour : US Granville 3-2 FC Vierzon (N3)
8ème tour : US Granville 2-1 AS Vitré (N2)
1/32 de finale : US Granville 2-1 Girondins de Bordeaux
1/16 de finale : US Granville 3-2 US Concarneau (N1)
1/8 de finale : FC Chambly-Oise (N1) – US Granville, mercredi 7 février à 18:30

La Coupe de France et Jordan Blondel
« quelque chose d’extraordinaire »

« J’ai déjà connu un parcours en Coupe de France la saison dernière, où l’équipe avait atteint les 1/4 de finale face au Paris Saint-Germain. Aujourd’hui, jouer un 1/8 de finale c’est quelque chose d’extraordinaire ! Vous représentez les seize dernières équipes en France, et pour un footballeur d’un club amateur c’est magique. »

Crédit image : US Granville

Une qualification face à l’US Concarneau
« tous les ingrédients nécessaires »

« Nous étions tous très bien préparés avant ce match. Pendant dix jours le coach nous a donné tous les ingrédients nécessaires pour réaliser un exploit. Chacun avait simplement son rôle à respecter. »

Un match face à Bordeaux bien digéré
« nous aurions été déçus de se faire sortir par Concarneau »

« Je ne sais pas si nous étions plus attendu suite à notre qualification face à Bordeaux… Cependant, il est vrai qu’après avoir éliminé une équipe Ligue 1, nous aurions été déçus de se faire sortir par Concarneau, même si cette bonne équipe reste supérieure. Ce fût un match avec un scénario fou ! Être menés par deux fois et revenir au score à chaque fois ce n’est pas donné à tout le monde. Nous n’avons jamais abandonné et je ne crois pas qu’il y ait eu de la peur. Plutôt du courage. Il y avait autant de joie pour tout le monde, que ce soit Bordeaux ou Concarneau. Personnellement un peu plus de joie contre Concarneau forcément avec mes deux buts en prolongations. Mais ce n’est qu’anecdotique. »

Prochaine étape, Chambly
« un sentiment assez mitigé »

« Satisfait ? Honnêtement, c’est un sentiment assez mitigé. Jouer à l’extérieur, loin de notre stade, de nos supporters est une déception. Nous aurions aimé partager ce match avec eux. Après, nous jouerons ce match dans un beau stade avec 500 de nos supporter qui feront le déplacement. Je connais cette équipe pour les avoir joué plusieurs fois en championnat  de National. C’est une équipe solide, avec de bonnes individualités. Il ne faut pas oublier qu’ils ont fait jeu égal avec l’ AS Monaco l’an passé. »

Deux “petits” s’opposent en huitième
« c’est la Coupe de France »

« Je ne dirai pas que c’est cruel, car ça fait partis de la Coupe de France. Après, que ce soit Chambly ou Granville, je pense que chacune des deux équipes aurait voulu un tirage plus alléchant. Recevoir une Ligue 1 ou une Ligue 2 devant ses supporters… Mais, comme je l’ai dit, c’est la Coupe de France. »

Un déplacement, et le rôle de petit poucet
« représenter les autres équipes amateurs »

« Comme je l’ai dit, c’est une déception de ne pas jouer devant notre public. C’est un désavantage effectivement, en termes de repères, etc… Mais, il faut faire avec. Puis, être le petit poucet c’est comme “représenter” les autres équipes amateurs de football en France. Donc, ça doit également nous servir de source de motivation. »

Pas le droit au relâchement
« il n’y a plus vraiment de hiérarchie »

« Nous n’oublions pas que Chambly est une équipe de National. Effectivement, nous avons éliminé les Girondins de Bordeaux, mais Chambly à également éliminé une Ligue 2, Châteauroux. A ce stade de la compétition il n’y a plus vraiment de hiérarchie à avoir. Les débats seront donc équilibrés. »

Après Avranches la saison passée, une nouvelle épopée pour Jordan Blondel
« plus d’émotions cette année »

« Par rapport au parcours, je ressens plus d’émotions cette année. Il ne faut pas oublier que nous avons éliminé une Ligue 1, et ça c’est quelque chose de fabuleux. Puis, personnellement j’ai plus contribué cette année que l’an passé. »

La Coupe de France de Jordan Blondel c’est…
« tout simplement magique »

« Elle vous donne l’opportunité de rendre des milliers de gens heureux l’espace d’un instant. C’est ça le principal ! »

Un dernier mot
« tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »

« Tout ce que nous avons réalisé depuis le début de cette Coupe, nous l’avons fait en équipe, tous ensemble (staff, joueurs et supporters). »

Stadito remercie Jordan Blondel pour sa disponibilité et sa gentillesse et lui souhaite bonne chance pour ce 1/8 de finale de Coupe de France.

Lire plus…

Coupe de France : Le Rêve de Coupe par Clément Couturier (Les Herbiers)

You may also like

More in A LA UNE