A LA UNEACTUALITÉASC BiesheimCoupe de FranceFranceInterviewitoN3Rêve de Coupe

Coupe de France : Le Rêve de Coupe par Yoann Grosperrin (ASC Biesheim)

0

La Coupe de France est construite de belles histoires, avec des clubs, des joueurs, des dirigeants, des supporters, des villages ou villes entières qui se mettent à rêver pour leur club. Stadito vous propose aujourd’hui de partir à la découverte de l’équipe de l’ASC Biesheim, évoluant en N3. Appartenant, au district d’Alsace, et à la Ligue du Grand Est, celle ci est parvenue à se qualifier pour les 1/16 de finale de la Coupe de France. Pour Stadito, Yoann Grosperrin a accepté de revenir sur la belle aventure connue par son club, avant d’affronter Grenoble Foot 38.

Le parcours de l’équipe

5ème tour : Furdenheim (R3) 2-4 ASC Biesheim
6ème tour : Sarreguemines FC (N3) 0-2 ASC Biesheim
7ème tour : FC Trémery (N3) 0-1 ASC Biesheim
8ème tour : ASC Biesheim 1-0 AS Lyon-Duchère (N1)
1/32 de finale : FC Fleury 81 (N2) 0-1 ASC Biesheim

La Coupe de France et Yoann Grosperrin
« énormément de bonheur »

« J’ai déjà eu la chance de vivre ce genre de parcours en Coupe de France lorsque j’évoluais à Mulhouse (CFA) en 2010. Nous avions été jusqu’en 1/16 de finale contre Guingamp (L2), et on avait perdu 1/0. Aujourd’hui, c’est une grande joie, énormément de bonheur et beaucoup de fierté de pouvoir emmener l’ASC Biesheim à ce stade de la compétition, et surtout un immense challenge de pouvoir affronter des clubs de niveau supérieur. »

Crédit image : ASC Biesheim

Un premier exploit face à Lyon-Duchère
« nous n’avions rien à perdre »

« Je nous sentais capable de réaliser un tel exploit. On avait préparé le match de la meilleure des façons en se donnant les moyens d’y arriver. On savait que la débauche d’énergie allait être importante et que nous allions courir beaucoup plus qu’en championnat. Avant ce match nous n’avions rien à perdre, on a joué d’une manière décomplexée avec confiance et ambition. De plus, on a senti une ferveur grandir au fil du match grâce à des supporters fidèles, et qui ont donné de la voix tout au long du match jusqu’aux dernières minutes de la prolongation, où toute la tribune s’est retrouvée autour de la balustrade à chanter. »

Un deuxième exploit sur la pelouse de Fleury
« avoir la volonté de triompher »

« Nous savions qu’en allant à Fleury, il fallait réaliser un petit exploit. On connaissait la qualité et l’expérience de cet effectif qui ressemble plus à un effectif de National 1 que de National 2. On savait également que si nous voulions passer, il fallait jouer et attaquer, et ne pas jouer avec la peur au ventre mais avoir la volonté de triompher. On a commencé le match en étant ambitieux, en exerçant immédiatement un pressing pour les empêcher de développer leur jeu. Malgré l’événement, j’ai senti l’équipe sereine et nous avons joué avec beaucoup de maturité et de discipline collective. Dès le début du match, on a senti que nous étions capables de rivaliser avec cette équipe et de réaliser l’exploit. Les occasions de but que nous nous sommes créées nous ont donné beaucoup de confiance et ont fait douter rapidement l’adversaire qui, en championnat, n’a pas l’habitude de rencontrer beaucoup de difficulté. »

Une déception tout de même à Fleury
« Jouer ce 1/32 de finale à l’extérieur »

« Jouer ce 1/32 de finale à l’extérieur était une grosse déception parce qu’en plus de jouer à l’extérieur le match était le dimanche à 17H30, ce qui a diminué d’une manière drastique le nombre de supporters présents. Nous aurions tous voulu et aimé que la fête se déroule devant nos supporters et nos familles. Cependant, malgré cette déception, le club nous a mis dans de très bonnes conditions en nous faisant partir la veille afin de préparer au mieux ce match, et a mis en place un bus de supporters, qui sont partis le dimanche matin. »

Victoire 1-0 sur les trois derniers matchs de Coupe de France
« notre état d’esprit a toujours su faire la différence »

« Cela représente bien ce que l’on fait depuis le début de saison, en étant notamment solide défensivement. Mais, il est vrai que parfois nous avons manqué un peu de réalisme. Cependant, dans l’ensemble notre état d’esprit a toujours su faire la différence. »

Prochaine étape, Grenoble Foot 38
« encore une chance de passer ce tour »

« J’ai un sentiment mitigé à propos de ce tirage. A la fois déçu de ne pas avoir tiré de Ligue 1 pour pouvoir ramener une grosse équipe à Biesheim, qui aurait récompensé les supporters, bénévoles et dirigeant du club. Cela aurait été une grande fête dans le centre Alsace. Puis, un sentiment de raison qui me pousse à dire que nous avons peut-être encore une chance de passer ce tour. Nous savons que l’on devra faire encore un exploit. Mais, comme on dit « jamais 2 sans 3 ». »

Les supporters biesheimois qui avaient fait le déplacement à Fleury, vont pouvoir faire la fête à domicile face à Grenoble. – Crédit image : Ligue Grand Est de Football Alsace

L’image de Yoann Grosperrin sur Grenoble, c’est…
« un club professionnel »

« J’ai l’image du club professionnel que Grenoble était. Pour moi, Grenoble, de part ce qu’il représente au niveau de ses infrastructures et de son parcours actuel en championnat, est un club professionnel. C’est encore un cran au-dessus des équipes que nous avons rencontrées aux tours précédents. »

Un 1/16 de finale à domicile
« un club et une ville autour de nous »

« On sent que le club est à la hauteur de l’événement, on sent à la fois un club et une ville autour de nous. La présence du maire lors du tirage des 1/16 de finale au Club House de Biesheim en est la preuve. Tous les bénévoles seront mobilisés pour que cette grande fête se déroule au mieux. »

Un parcours difficile en Championnat, mais la magie en Coupe
« L’équipe n’est pas à sa place au classement »

« Ce sont deux compétitions complètement différentes. On réalise de bon matchs en championnat, mais notre manque de réalisme nous fait défaut parfois, ce qui nous a déjà coûté pas mal de points depuis le début de la saison. L’équipe n’est pas à sa place au classement, et j’espère que la Coupe de France va lancer notre deuxième partie de saison et que l’on jouera tous les matchs de championnat avec le même état d’esprit que l’on a en Coupe. »

Tandis que Grenoble lutte pour une montée en Dominos Ligue 2
« mettre les ingrédients »

« Ce match est déséquilibré, comme les deux tours précédents. On va mettre les ingrédients nécessaires, jouer en étant solidaires avec beaucoup de conviction et de confiance en soi. »

L’expérience belge de Yoann Grosperrin
« la Coupe de France est, sans hésitation, beaucoup plus forte à vivre en émotion que la Coupe de Belgique »

« Cette expérience a été très enrichissante sur le plan sportif et humain. J’ai beaucoup appris et progressé au sein de structures professionnelles. La Belgique a un football qui demande beaucoup d’engagement et d’intensité, ce qui me correspond parfaitement. D’avoir joué dans des stades pleins et entendre scander son nom après une victoire ont été des moments très fort et particulier à vivre dans la vie d’un footballeur. J’ai savouré chaque instant et je suis très fier de ses moments passés en Belgique. En ce qui concerne la Coupe Nationale, la Coupe de France est, sans hésitation, beaucoup plus forte à vivre en émotion que la Coupe de Belgique. En effet, les clubs professionnels belges n’apportent pas autant d’importance à la Coupe par rapport aux clubs professionnels français. Et, surtout je n’étais pas du côté des clubs amateurs, mais de l’autre en Belgique. »

La Coupe de France de Yoann Grosperrin, c’est…
« une compétition unique et magique »

« Elle permet à des clubs amateurs de se mettre en lumière, ce qui est exceptionnel. »

Un dernier mot
« Les gagnants ne sont pas ceux qui ne perdent jamais, mais ceux qui n’abandonnent jamais »

« Je trouve que cette citation résume parfaitement notre parcours en Coupe de France parce que nous avons toujours joué en donnant notre maximum, sans jamais rien lâcher. »

Stadito remercie Yoann Grosperrin pour sa disponibilité et sa gentillesse et lui souhaite bonne chance pour ce 1/16 de finale de Coupe de France.

 

Lire plus…

https://stadito.fr/2018/01/08/coupe-de-france-le-tirage-au-sort-des-seiziemes-de-finale/

You may also like

More in A LA UNE