A LA UNEAC AjaccioACTUALITÉAJ AuxerreAS Nancy LorraineBourg-en-BresseChamois NiortaisChâteaurouxClermont Foot 63FC LorientFC Sochaux MontbéliardFranceGFC AjaccioLe Havre ACLigue 2Nîmes OlympiqueParis FCRC LensSC BastiaStade Brestois 29Stade de ReimsTours FCUS OrléansUS Quevilly-Rouen MétropoleValenciennes FC

Ligue 2, 20ème journée – Nîmes regarde derrière, l’ACA accélère

0

Nîmes piétine, Reims s’envole

Battu à domicile face à Lens, Nîmes voit Reims, leader de Domino’s Ligue 2, prendre provisoirement 10 points d’avance, en attendant le match en retard des Crocos face au GFC Ajaccio. Dans une partie qu’ils ont globalement dominée, les Nîmois n’ont pas réussi à trouver la faille et ont encaissé l’unique but de la rencontre au retour des vestiaires par un contre son camp de Harek (47ème). Lens, réduit à dix dans les ultimes secondes après l’exclusion de Cvetinovic, remonte au classement et se rapproche du top 10 (13è).
Cette déconvenue nîmoise a fait les affaires du Stade de Reims, vainqueur 2-0 sur la pelouse d’Orléans. Solides, les leaders ont fait parler leurs hommes forts : Pablo Chavarria a ouvert le score à la 27ème minute, avant que l’inévitable Siebatcheu ne double la mise juste avant la mi-temps (43ème). Grâce à ce succès, les hommes de David Guion continuent leur innarêtable parcours jusqu’à la montée. Orléans, 14è, possède six points d’avance sur la barragiste, Bourg-en-Bresse.

(Photo : Nord Eclair)

Le Paris FC en patron, Ajaccio départ canon

3-0, 37 minutes de jeu. Vendredi soir, les supporters Brestois ont été, en un peu plus d’une demi-heure, glacés par l’efficacité ajaccienne. Alors que Brest restait sur quatre succès consécutifs en championnat, les hommes de Jean-Marc Furlan n’ont pas su réagir face au réalisme des Corses, qui ouvert le score dès la 10ème minute par Wissa, avant que Nouri (26ème) et Gimbert (37ème) n’enfoncent le clou. Les Brestois ont tout de même repris espoir en l’espace de cinq minutes, lorsque Butin (73ème) et Charbonnier (78ème) ont permis aux leurs de remonter à 3-2. Insuffisant pour revenir à hauteur des Ajacciens, qui se classent 3è et reviennent à égalité avec Nîmes. Brest, lui, est 7è, à trois points du podium.
Malgré son succès, Ajaccio n’arrive pas à se décoller du PFC, qui s’est imposé 2-0 à Charlety contre Bourg-en-Bresse. Il a tout de même fallu attendre la fin de match et les réalisations de Saint-Louis (80ème) et de Tchokounte (93ème) pour voir les Franciliens l’emporter. Le Paris FC, quatrième, revient donc à égalité de Nîmes et de l’AC Ajaccio. Bourg-en-Bresse, 18è, devra continuer de se battre pour empocher le maintien.

(Photo : Ouest-France)

Pas de vainqueur à Niort et Auxerre

Au terme d’un match équilibré, Niort et Nancy se sont quitté sur un match nul et vierge, vendredi, 0-0. Un résultat qui permet néanmoins aux deux équipes de stopper leur spirale négative respective : Niort restait sur une série de trois défaites consécutives, Nancy deux. Ce point pris permet à Niort, 11è, de se stabiliser en milieu de tableau, tandis que Nancy, 16è, est à quatre points de la place de barragiste.
Auxerre et Le Havre aussi se sont partagés les points, à l’Abbé Deschamps. Après une première période sans but, Gory avait ouvert le score pour les Havrais (68ème), avant que l’Auxerrois Sané n’égalise sur penalty (84ème). Malgré ce résultat, Le Havre (6è) reste à deux points du podium, tandis qu’Auxerre reste dangereusement proche de la zone rouge. Les Bourguignons sont 17è.

(Photo : La Nouvelle République du Centre-Ouest)

Valenciennes perd, QRM espère

Alors qu’ils avaient entamé le match idéalement, les Valenciennois se sont fait renverser par Châteauroux. En effet, Masson avait ouvert le score dès la 2ème minute pour les Nordistes, rentrés au vestiaire avec un but d’avance. Mais les Castelroussins ont égalisé à la 53ème minute par Bourillon, avant d’arracher les trois points dans le temps additionnel par Sarr (91ème). Grâce à ce succès, Châteauroux, 8è, se rapproche du top 5. Valenciennes, de son côté, est 12è.
Quevilly-Rouen aussi s’est imposé à l’extérieur, 1-0. A Sochaux, les Normands ont pris trois précieux points dans leur quête de maintien. Un succès qui s’est dessiné à la 68ème minute, quand Gakpa a trompé la vigilance du gardien sochalien. Avec cette victoire, QRM reste 19è mais n’est plus qu’à deux points du barragiste Bourg-en-Bresse. Les Sochaliens, eux, sont 10è.

(Photo : La Nouvelle République du Centre-Ouest)

Lorient cartonne et se place pour le podium

En conclusion de cette 20ème journée de Domino’s Ligue 2, les Lorientais se sont largement imposés à domicile face au GFC Ajaccio, 4-1. Les buts, signés Hamel (18ème), Bouanga (44ème), Marveaux (71ème) et Courtet (87ème) permettent aux Bretons de recoller au wagon de tête. Les Lorientais (5è) ne sont plus qu’à un point du podium, tandis que le GFC Ajaccio, 15è, reste à portée de la zone de relégation.

(Photo : Ouest-France)

ZOOM SUR… TOURS FC – Clermont Foot 63

Avec quatre de ses six recrues hivernales sur la feuille de match (Koné et Descamps titulaires, Mexique et Zukic remplaçants), le Tours FC voulait à tout prix prendre les trois points à l’issue de ce match contre Clermont. C’est pourtant les Clermontois qui sont le mieux rentrés dans la partie, affichant une maîtrise collective certaine durant les premiers instants du match. « On a bien abordé le match, avec 10-15 premières minutes très bonnes sans concrétiser », se réjouissait Pascal Gastien à l’issue de la partie. Ses hommes ont d’ailleurs mis en danger les Tourangeaux dès la 5ème minute, quand le gardien Rémi Descamps a manqué sa sortie sur corner, sauvé par un dégagement en catastrophe d’un coéquipier. Dans une entame dominée par Clermont, le Tours FC s’est créé sa première situation par Maki Tall, dont la frappe est passée à côté du but de Bernardoni (18ème). Une deuxième tentative tourangelle est ensuite venue inquiéter la défense Clermontoise après la une tête passée non loin du poteau (27ème). Les hommes de Jorge Costa auraient même pu passer devant en fin de premier période, si la frappe à l’entrée de la surface de Diarra n’avait pas heurté le poteau.

(Photo : France 3 Clermont-Ferrand)

La deuxième mi-temps n’aura pas non plus été prolifique. Les vingt-deux-acteurs, trop peu à l’aise techniquement, n’ont pas réussi à se créer de situations, si ce n’est une frappe clermontoise au dessus de la cage tourangelle à la 61ème minute, ou deux timides tentatives captées par Rémy Descamps (82ème et 84ème). Il a fallu attendre les toutes dernières secondes pour voir une énorme frisson parcourir les travées de la Vallée du Cher, quand Férébory Dore à vu sa frappe s’échouer sur le poteau, sans que Dugimont ne puisse cadrer sa reprise derrière. Un match nul et vierge donc, au cours duquel Pascal Gastien estimait que son équipe aurait pu passer devant. « Il nous a manqué beaucoup d’agressivité devant le but », a-t-il souligné. Et d’ajouter : « Nous voulons accrocher les équipes du haut. » Ce résultat, au final, ne fait pas non plus les affaires des Tourangeaux. Car s’il ont pris vendredi soir un de leur six points, chaque journée qui passe les rapproche de la relégation. « Ce n’est pas le résultat qu’on voulait », a déclaré Jorge Costa, amer, après la rencontre. « Le point positif est que, pour la première fois en 20 journées, nous n’avons pas encaissé de but. Mais aujourd’hui, dans la qualité de jeu, c’est peut-être le pire match qu’on ait fait. » Le coach Portugais aura fort à faire lors de la prochaine journée, puisque son équipe se déplacera sur la pelouse du leader Rémois. Clermont, lui, recevra Valenciennes.

 

> Le classement complet 

 

LIRE PLUS :

Sullivan Martinet : « Le but le plus important de ma carrière »

You may also like

More in A LA UNE