A LA UNEACTUALITÉAmateurCoupe de FranceFranceInterviewitoR1SC Hazebrouck

Coupe de France : Le Rêve de Coupe par Florian Deliessche (SC Hazebrouck)

0

La Coupe de France est construite de belles histoires, avec des clubs, des joueurs, des dirigeants, des supporters, des villages ou villes entières qui se mettent à rêver pour leur club. Stadito vous propose aujourd’hui de partir à la découverte de l’équipe du SC Hazebrouck, évoluant en R1. Appartenant, au district des Flandres, et à la Ligue des Hauts-de-France, celle ci est parvenue à se qualifier pour les 1/32 de finale de la Coupe de France. Pour Stadito, Florian Deliessche a accepté de revenir sur la belle aventure connue par son club, avant d’affronter le SM Caen.

Le parcours de l’équipe

3ème tour : US Croisilles (D1) 0-1 SC Hazebrouck
4ème tour : Camiers AL. (D1) (D1) 0-3 SC Hazebrouck
5ème tour : SC Hazebrouck 3-0 AC Montdidier (R2)
6ème tour : US Ribemont (R3) 1-2 SC Hazebrouck
7ème tour : SC Hazebrouck 2-1 Quevilly-Rouen Métropole (L2)
8ème tour : SC Hazebrouck 3-0 AS Beauvais (N2)

Présentation du joueur
Florian Deliessche

« J’ai 27 ans, je suis au club du Sporting Club d’Hazebrouck depuis toujours, et j’évolue au poste de latéral gauche. En dehors du football, je suis Éducateur Technique Spécialisé dans les espaces verts dans un établissement qui accueille des personnes déficientes. »

Crédit image : Chloé Ramdani Sport

Un premier 1/32 pour Florian Deliessche
« le rêve de tout joueur de football amateur »

« C’est la première fois avec le club que j’atteins les 1/32 de finale de Coupe de France. Il y a deux ans nous avions tout de même atteints le 8ème tour, ce qui était une très belle expérience. Je pense que c’est le rêve de tout joueur de football amateur de rencontrer une équipe Ligue 1. Cela n’est possible qu’en Coupe de France, et, en particulier, à partir des 1/32 de finale. Ce sera un évènement de grande envergure car celui-ci se déroulera chez nous, à Damette ! »

L’exploit face à Beauvais
« la détermination de gagner qui prend le dessus »

« Avant le match il y a toujours une appréhension de ne pas gagner. Une fois sur le terrain, c’est l’envie, la détermination de gagner qui prend le dessus. C’est ce qui s’est passé pour chacun des joueurs lors du match contre Beauvais. Avec ces trois buts inscrits, nous étions plus sereins sur la fin du match. »

Une scène de joie collective
« voir les jeunes du club avec des étoiles plein les yeux »

« A la fin du match, je pense à mes proches qui me suivent depuis longtemps et qui sont venus m’encourager pour cette grande occasion. Cet après-match est magique, avec les accolades entre coéquipiers, mais aussi ressentir cette communion avec le public. Puis, de voir les jeunes du club avec des étoiles plein les yeux, c’est magnifique. Avec une petite pensée pour les jeunes qui ont été blessés mais qui vont tous biens aujourd’hui. »

Crédit image : Chloé Ramdani Sport

L’immense exploit face à Quevilly
« un bon groupe avec de fortes individualités »

« Honnêtement j’y croyais car nous sommes un bon groupe avec de fortes individualités. Mais, je savais qu’il y avait très peu de chance de gagner. En effet, l’US Quevilly-Rouen reste une formation de Dominos Ligue 2. Depuis notre exploit face à Quevilly, on sent clairement la ferveur monter chez les supporters ainsi que l’engouement des commerçants qui décorent leur vitrine pour l’occasion. Tout comme mon frère qui l’a fait étant gérant de la boulangerie « Aux 3 chocolats« . »

Prochaine étape, SM Caen
« un bon tirage pour le prestige »

« Comme tout le monde j’aurai préféré affronter Lens, Lille et surtout Marseille, mon club de cœur. Cependant, Caen reste une Ligue 1 et donc un bon tirage pour le prestige. Je suis la Ligue 1 donc, forcément, je connais cette équipe. Depuis le tirage, je m’intéresse un peu plus au Stade Malherbe de Caen. Un club de Ligue 1 est plus facile à suivre notamment avec la diffusion de leurs matchs à la télévision. »

Le Père Noël amène Caen à Damette
« un super cadeau »

« Il est vrai qu’un 1/32 de finale est un super cadeau. Maintenant, c’est à nous de faire en sorte que ce cadeau soit encore plus beau. »

Une météo qui permet de concilier Coupe et Championnat
« depuis Quevilly nous n’avons joué qu’un seul match en Championnat »

« A vrai dire, concilier la Coupe et le Championnat n’a pas été trop difficile. En effet, depuis Quevilly nous n’avons joué qu’un seul match en Championnat, du fait des intempéries. Cela nous a permis de nous concentrer essentiellement sur la Coupe de France. Après un début de saison difficile, on espère être dans le haut de tableau du Championnat. »

Avec la Coupe de France,
« tout espoir et tout rêve sont permis

« Le temps d’un match, les petits peuvent se surpasser et créer l’exploit, alors qu’il était quasi impensable avant le match. »

Un dernier mot
« ne jamais rien lâché »

« C’est une bonne devise parce qu’à Ribemont, lors du 6ème tour, on égalise à la 94ème minute, et nous arrivons là où nous sommes aujourd’hui. »

Stadito remercie Florian Deliessche pour sa disponibilité et sa gentillesse et souhaite un bon match à l’équipe du SC Hazebrouck pour ce 1/32 de finale de Coupe de France.

Le précédent Rêve de Coupe :

https://stadito.fr/2018/01/03/coupe-de-france-reve-tarik-kharouni-houilles-ac/

You may also like

More in A LA UNE