ESTAC/ASSE : Une première pour l’ESTAC, coup d’arrêt pour les Verts

L’ESTAC, longtemps en infériorité numérique, obtient sa première victoire à domicile dans un match au scénario rocambolesque contre l’AS Saint-Etienne pourtant favoris de ce match (2-1).

Ce dimanche le stade de l’Aube de Troyes recevait un match de gala à l’occasion de la 8ème journée de Ligue 1 Conforama. L’ESTAC (13ème) s’opposait à l’AS Saint-Etienne (6ème après les rencontres de la veille). Après un hold-up réussi à Metz à 10 contre 11 avec une équipe remaniée, les hommes de Jean-Louis Garcia ont pu préparer ce match dans une position « confortable psychologiquement » mais en étant conscient de ses difficultés sur le plan offensifs comme le soulignait le coach troyen lors de l’avant match. 

De son côté, les verts restent sur un match nul (2-2) concédé une semaine auparavant sur sa pelouse contre le Stade Rennais. Fort de ses 14 points, l’ASSE espère retrouver le podium après avoir été redescendu à la 6ème place à la suite des victoire de Caen et de Nantes hier soir dans le multi. Sur le terrain, Oscar Garcia a dû composer avec les nombreuses absences et notamment celle de son métronome Christian Ole Selnaes. Ainsi, le coach des verts alignait sa recrue Hernani dans l’entre-jeu, le duo Monnet-Paquet/Bamba en point et Rémy Cabella au coeur de l’animation offensive.

Pour l’ESTAC, Jean-Louis Garcia a lui décidé de faire confiance aux joueurs ayant été convaincant la semaine passée à Metz. Entré en jeu et passeur décisif, Bryan Pelé était pour la première fois dans le XI de départ. En manque d’efficacité (un seul but marqué), Adama Niane était lui relégué sur le banc au profit du sud-coréen Hyun-Jun Suk. La doublette Nivet/Darbion absente, JLG reconduisait sa confiance à Karim Azamoum pour endosser le brassard de capitaine. La ligne défensive troyenne était similaire à celle qui a triomphé à Metz la semaine passée. 

 

LES COMPOSITIONS DES ÉQUIPES 

 

LE MATCH

Au terme d’un match palpitant, l’ESTAC, réduite à 10 après l’exclusion de son capitaine du jour Karim Azamoum à la 33′ pour un tacle en retard accrochant la cheville de Rémy Cabella, s’est vu empocher sa première victoire dans son jardin du Stade de l’Aube contre l’ASSE. Invaincu en terres auboises depuis 2006, les verts ont chuté, malmenés par des troyens en état de grâce cet après-midi.

Sur un festival de Samuel Grandsir rendant fou le capitaine des verts Loïc Perrin avant d’adresser un centre fort au second poteau pour Pelé qui reprenait seul (41′) pour tromper Ruffier alors peu inquiété depuis le début de la rencontre. A la surprise générale, l’ESTAC basculait en tête à la pause malgré son infériorité numérique. Cinquième meilleur défense de cette Ligue 1 avec seulement 6 buts encaissés, l’équipe troyenne semblait avoir fait le plus dur surtout que la veille son coach Jean-Louis Garcia insistait sur le fait que son équipe avait « toujours les occasions franches en première sans parvenir à marquer« . 

Cependant, au retour des vestiaires, une fulgurance de Cabella qui déposait Cordoval sur le côté gauche, permis à Hernani, pour sa première titularisation, de remettre les verts sur le droit chemin. Pénalisée par un manque de tranchant offensif, les verts ont dans la foulée été puni. Sur un long ballon, Vincent Pajot contrôlait le ballon de la main juste avant l’entrée de la surface. Pelé et Khaoui au ballon, c’est finalement ce second qui, de sa patte gauche catapultait finement le ballon à l’opposé de la position de Stéphane Ruffier.

Auteurs d’un match plein, les deux entrants dans le XI de départ permettaient à l’ESTAC de s’offrir seconde victoire consécutive après celle arrachée à Metz. 6 points venant s’ajouter au 5 obtenus lors des 6 premières journées et le promu troyen entre dans le top 10. 

 

LA FEUILLE DE MATCH

Buteur : ⚽️ Pelé (41′) ⚽️ Khaoui (57′)

ESTAC : Samassa – Traoré, Hérelle, Giraudon, Cordoval – Azamoum (c) 🔴, Dingomé 🔶, Khaoui ⚽️ (Confais 78′), Pelé ⚽️ (Niane 68′), Grandsir – Suk (Bellugou 🔶 39′)  

 

Buteur : ⚽️ Hernani (53′) 

AS Saint-Etienne : Ruffier – Pierre-Gabriel, Perrin (Diony 70′), Théophile-Catherine, Janko – Diousse (Hamouma 61′), Pajot, Hernani ⚽️ 🔴 – Cabella, Bamba, Monnet-Paquet (Soderlund 46′).

 

 

Lire plus :

FIFA 18 : Les pépites du Mode Carrière, plus de 350 références

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *