Futsal : La France tient tête à la Croatie dans un match historique

Les compositions des équipes :

Le match :

Dans une salle pleine à craquer et acquise à la cause des Bleus, l’équipe de France peine un temps à tenir le ballon. Les croates, mieux classés, assument leur statut de favoris et prennent le jeu à leur compte. Face aux offensives menées par Grcić ou encore Jelovčić, le Roubaisien Djamel Haroun, local du jour, se dresse comme un mur. En plus des briques rouges posées dans le but par l’éternel Haroun, les Bleus sont protégés par leur bonne étoile, sauvés par les montants à deux reprises.

Djamel Haroun, héroïque. Crédit : Futsal France

Présente défensivement, cette bonne étoile a également amené le but de Samir Alla (7′), qui, reprenant une frappe de Landry N’Gala contrée par un pied croate, octroyait à la France un avantage précieux pour ouvrir la marque. Dominée territorialement par la Croatie mais maîtrisée tactiquement par la France coachée par Pierre Jacky, cette mi-temps se conclue par un léger avantage numérique pour les Bleus. 

 

MT/ France 1 – 0 Croatie

La seconde période fut davantage fermée. Le match retour semble déjà dans les têtes des croates, qui faisant tourner le ballon n’ont qu’un objectif en tête : marquer ce fameux but à l’extérieur. Ce but primordial, les croates mirent 13′ avant de l’inscrire (33′). Le grand pivot Jelovčić temporisant en s’appuyant sur son défenseur, se retourna et trompa Haroun entre les jambes, pourtant impérial dans les buts ce soir avec 11 arrêts décisifs. Sur cette deuxième mi-temps, les Bleus auraient pu espérer mieux, frappant la barre à 3′ du gong et échouant sur un Luketin inspiré auteur, lui, de 8 arrêts. 

 

L’équipe de France se déplacera en Croatie, à Dubrovnik le mardi 26 septembre prochain pour espérer accrocher un nul supérieur à 1-1 ou une victoire, synonyme de première qualification historique en phase finale d’une compétition internationale.

 

LA FEUILLE DE MATCH

FRANCE : Haroun, Ramirez, Aigoun, Mohammed, Gasmi – Kerroumi, Durot, Belhaj, Alla (7’⚽️) 🔶, De Sa Andrade,Boudebibah, N’Gala, Kebé, Mouhoudine.

 

CROATIE : Luketin, Jelovcic (33′ ⚽️), Marinovic, Novak, Suton, Jukic, Grcic 🔶, Babic, Peric, Postruzin, Kanjuh, Horvat, Jelavic, Djuras.

 

Comment la France en est arrivée là ?

Développer le futsal, une question de volonté

Buy Us a Coffee