A LA UNEACTUALITÉFranceLigue 1OGC NiceSummerito

Summerito – OGC Nice : La Coupe d’Europe en ligne de mire

0

Après avoir réalisé une magnifique saison 2016-2017 en Ligue 1, les Aiglons, qui ont terminé à la troisième marche sur le podium, veulent retrouver le doux parfum de la Ligue des Champions. Encore engagés dans cette compétition, ils devront passer le troisième tour préliminaire face à l’Ajax Amsterdam ce mercredi pour espérer jouer les phases de poules. La troupe de Lucien Favre, épatante la saison dernière en championnat, sera une des équipes à suivre dans la lutte pour les places européennes lors de ce nouvel exercice de Ligue 1.

La saison passée

La saison dernière, l’OGC Nice a tout simplement réalisé une des meilleures saisons de son histoire, en terminant troisième derrière l’AS Monaco et le PSG, avec 78 points. Longtemps leader de Ligue 1 (jusqu’à la 20e journée) après une première partie de saison excellente, le Gym a un peu calé sur la fin mais a su conserver sa place sur le podium. Ils se sont donc qualifiés pour le troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions. Grâce à leur jeu tourné vers l’avant et leur solidité défensive, les Aiglons ont fait preuve de régularité tout au long de la saison pour aller chercher ce podium : pour preuve, Nice avait la quatrième meilleure attaque de Ligue 1 (63 buts) et la troisième meilleure défense (36 buts encaissés). En recrutant des joueurs comme Mario BalotelliDante ou encore Younès Belhanda, les dirigeants niçois se sont montrés ambitieux et audacieux, car il a fallu sortir le chéquier pour ces trois joueurs. Ce recrutement s’est fait à la suite de la prise de fonction de Lucien Favre la saison dernière, qui a révolutionné le jeu niçois, déjà bien en place lorsque Claude Puel était entraîneur. Ces choix ont été payants, et le Gym a grandement fait plaisir à son public tout au long de la saison 2016-2017.

Les joueurs de Favre ont gagné leur place sur le podium grâce également à leur bonnes performances dans les grands rendez-vous. Ainsi, on pourra noter que le Gym est invaincu face au PSG la saison passée (2-2 au Parc lors de la 17e journée, et 3-1 à domicile lors de la 35e journée). Les Niçois avaient épaté en début de saison, en battant l’Olympique de Marseille (3-2), l’Olympique Lyonnais (2-0), mais surtout, ils avaient écrasé l’AS Monaco à l’Allianz Riviera lors de 9e journée (4-0). Leur première défaite est seulement survenue lors de la 12e journée, sur la pelouse du Stade Malherbe Caen (0-1).

Malgré leur très bonne saison réalisée en Ligue 1, les Aiglons ont quelque peu délaissé les autres compétitions dans lesquels ils étaient engagés, notamment l’Europa League. Qualifié en phases de poule grâce à une quatrième place lors de la saison 2015-2016, l’OGC Nice a terminé dernier du groupe I, avec un total de 2 victoires et 4 défaites. Même si leur groupe, où figurait le RB Salzbourg, Schalke 04 et Krasnodar, était relevé, les Niçois ont semblé se désintéresser de cette compétition, pour mieux se concentrer sur le championnat. En Coupe de France, le club s’est fait sortir précocement en 32e de finale par le FC Lorient (1-2). En Coupe de la Ligue, ce fut un peu mieux, mais le club azuréen a été éliminé en huitièmes de finale par les Girondins de Bordeaux (2-3).

 

Les forces de l’équipe

  • Jean-Michaël Seri (milieu de terrain – 26 ans) : Débarqué sur la Côte d’Azur lors de l’été 2015 en provenance du club portugais de Paços de Ferreira, l’international ivoirien s’est très vite adapté à la Ligue 1. Déjà titulaire indiscutable sous Claude Puel (il a pris part à tous les matchs de championnat lors de la saison 2015-2016), le joueur d’1,65m a encore franchi un palier cette saison. Il a marqué pas moins de 7 buts en 34 matchs de championnat, et surtout, il a délivré 10 passes décisives, ce qui a fait de lui le deuxième meilleur passeur de l’élite. Jean-Michaël Seri, qui a été élu meilleur joueur africain de Ligue 1 en mai dernier, sera une des forces de l’effectif niçois la saison prochaine, à n’en pas douter.

Notre Focusito réalisé en mai dernier sur Jean-Michaël Seri (cliquer sur l’image).

 

  • Dante (défenseur central – 33 ans) : Le très expérimenté défenseur brésilien Dante Bonfim Costa Santos fut l’une des grosses recrues du mercato niçois l’année dernière. L’ancien du LOSC et du Bayern Munich, capitaine désormais avec Nice, a brillé la saison dernière sous les ordres de Lucien Favre. Il est un leader sur le terrain, mais aussi en dehors, ce qui fait de lui un cadre de l’équipe. La saison passée, il a disputé 33 matchs de Ligue 1.

 

  • Mario Balotelli (attaquant – 26 ans) : Malgré sa nonchalance sur les pelouses, l’international italien n’en reste pas moins très efficace devant le but, et c’est bien ce qu’on lui demande en priorité. Même si Lucien Favre attends encore plus de lui dans les efforts défensifs, « Super Mario » a réalisé une très bonne première saison sous le maillot niçois. Il a disputé seulement 23 matchs de Ligue 1, à cause de quelques petites blessures, mais il a marqué 15 buts au total, ainsi qu’un en Coupe d’Europe. Il sera l’atout offensif majeur de Nice la saison prochaine, aux côtés d’Alassane Pléa notamment.

 

  • Lucien Favre (entraîneur – 59 ans) : Le nouvel entraîneur niçois depuis un an désormais a réussi sa première saison sur la Côte d’Azur. Dans la continuité du travail de Claude Puel, Lucien Favre a su allier jeunesse (Sarr, Cyprien, Koziello…) et expérience (Dante, Balotelli, Belhanda…) pour permettre au Gym de figurer sur le podium à l’issue de la saison 2016-2017. Il a mis en lumière un jeu offensif tout au long de la saison, tout en gardant une solidité défensive derrière.

Photo F. Faugere/L’Equipe

 

Le mercato

  • Arrivées : Le Gym a accueilli quatre joueurs pour le moment dans ce mercato estival. Le club a d’abord recruté de jeunes joueurs prometteurs, le premier étant Jean-Victor Makengo (SM Caen). Âgé de 19 ans, ce milieu de terrain était courtisé par de grands clubs européens. Il s’est engagé pour 5 ans avec Nice. Le deuxième joueur qui est arrivé dans ce mercato est également un milieu de terrain : Adrien Tameze (23 ans) est arrivé en provenance du Valenciennes FC, club de Ligue 2. Technique et puissant, le natif de Lille est capable d’évoluer en sentinelle ou en relayeur. L’OGC Nice s’est ensuite attaché les services de Pierre Lees-Melou (24 ans), lui aussi milieu de terrain. Auteur d’une excellente saison avec le Dijon FCO (32 matchs, 7 buts et 3 passes décisives), le joueur fut une des révélations de la Ligue 1 la saison passée. Après avoir recruté des jeunes, le club azuréen a voulu apporter de l’expérience à son effectif, avec l’arrivée de Christophe Jallet (latéral droit). L’international français de 33 ans a été libéré de son contrat par l’OL.

Pierre Lees-Melou juste avant son premier match sous le maillot niçois face à Nyon en amical (4-0).

 

  • Départs : Plusieurs joueurs ont quitté l’OGC Nice lors de ce mercato. Certains joueurs prêtés la saison passée sont retournés dans leur club. Ainsi, Ricardo Pereira (FC Porto), Anastasios Donis (Juventus Turin, désormais joueur du VfB Stuttgart) et Younès Belhanda (Dynamo Kiev, désormais joueur de Galatasaray) ont quitté le Gym. En fin de contrat, le défenseur central Paul Baysse (29 ans) a choisi de s’engager avec Malaga en Espagne. Le jeune attaquant Dorian Caddy (22 ans) est parti à Quevilly-Rouen, lui qui avait été prêté dans un autre club de Ligue 2 l’année dernière, à Clermont. Le club auvergnat a par ailleurs recruté un nouvel attaquant de l’OGC Nice dans ce mercato, en la personne de Franck Honorat, âgé de 20 ans. Le milieu défensif Alvaro Ngamba (19 ans) est parti direction Paganese en Italie. Enfin, Mouez Hassen (gardien – 22 ans) et Saïd Benrahma (attaquant – 21 ans) ont tous les deux été prêtés à Châteauroux, promu en Ligue 2. Ils ont été titulaires vendredi lors du succès probant du club castelroussin sur la pelouse de Brest (3-2), et Benrahma a marqué sur penalty.

Saïd Benrahma vendredi sous le maillot de Châteauroux (photo berrichone.net).

 

L’OGC Nice, qui a débuté sa saison par un nul lors du match aller du troisième tour préliminaire face à l’Ajax Amsterdam (1-1), tentera de se qualifier pour les barrages de la Ligue des Champions ce mercredi aux Pays-Bas. Le club azuréen sera également un candidat sérieux aux places européennes, voire même au titre en Ligue 1, après sa superbe troisième place acquise en mai dernier. L’effectif a été renforcé durant ce mercato avec les arrivées de Jallet, Lees-Melou, Makengo et Tameze, et peu de cadres ont quitté le club. Attention donc à la troupe de Favre qui pourrait une nouvelle fois en surprendre plus d’un lors de la saison 2017-2018.

 

Parole au supporter

Pour conclure cet article sur l’OGC Nice, nous avons décidé d’interroger Anthony (27 ans), supporter du club depuis ses 14 ans. « Cela concorde avec mes premiers souvenirs au Ray », nous indique-t-il. Il nous donne son ressenti sur l’avant-saison et sur le mercato du club : « On reste sur une troisième place qui a tout d’un cadeau empoisonné, avec son barrage de Ligue des Champions qui arrive très tôt, et sa perspective de ne pas jouer l’Europe. Nos nouveaux actionnaires nous ont permis de garder une base solide : Favre, Balotelli, Seri (pour le moment…) et de garder la main face à de gros clubs comme pour le dossier Dalbert. Le club continue de recruter intelligemment, et nous attendons les gros coups pour continuer de rêver, et défier le classement du budget ».

Anthony nous parle ensuite de la saison prochaine : « Il y aura une très grosse concurrence. Ça va vraiment être dur. Aujourd’hui c’est impossible de dire ce qu’il va passer. Le mercato va être encore extrêmement mouvementé, dans le sens des départs, et on l’espère des arrivées. Comme on a gardé Favre, je nous vois terminer pas en dessous de la 7e place. On reste un club modeste, avec de très bonnes idées, et une gestion intelligente. L’objectif est de rester dans le premier tiers, l’Europe, c’est du bonus pour accélérer la progression ».

 

L’épisode précédent

Summerito – Olympique Lyonnais : Un nouveau cycle à entamer

Pierre Hamon
Supporter inconditionnel du FC Nantes. Rédacteur sur Stadito depuis avril 2015.

You may also like

More in A LA UNE