A LA UNEACTUALITÉAS Saint-EtienneFranceLigue 1Summerito

Summerito – AS Saint-Étienne : Une page se tourne

0

Une nouvelle saison se dessine et l’AS Saint-Étienne s’apprête à prendre un nouveau virage avec à sa tête un nouvel entraîneur. Alors que Christophe Galtier était en place depuis le 15 novembre 2009, l’emblématique coach des Verts a décidé d’un commun accord avec les dirigeants stéphanois de ne pas poursuivre l’aventure après 8 ans de fidélité. Non qualifié pour l’Europe cette saison, l’ASSE se prépare à connaître une année de transition avec la nomination de l’Espagnol Oscar Garcia.

La saison passée

L’ASSE débute sa saison 2016-2017 par un 3e tour de qualification pour l’Europa League piège contre l’AEK Athènes FC. Après avoir concédé le match nul à domicile lors de l’aller (0-0), les Stéphanois parviennent à renverser la tendance en s’imposant en Grèce 0-1. Vient ensuite la première journée de Ligue 1 et les débuts sont poussifs pour les hommes de Christophe Galtier avec une défaite face aux Girondins de Bordeaux (3-2). Dans la même semaine, les Verts affrontent désormais le Beitar Jerusalem pour les barrages de l’Europa League. Après une victoire à l’extérieur (1-2), ils assurent l’essentiel au Chaudron (0-0) et se qualifient pour les phases de groupe. Ils se sont également ressaisis en championnat en enchaînant 6 matchs d’invincibilité dont 3 succès. Ils perdent finalement le derby face à l’ennemi lyonnais lors de la 8e journée mais se relancent rapidement en connaissant une nouvelle série sans défaite (4 matchs).

La saison se poursuit et l’ASSE reste toujours à proximité des places européennes tout en réalisant un quasi sans faute en Europa League avec 3 victoires et 3 matchs nuls. Saint-Étienne termine premier de son groupe avec 12 points et se qualifie pour les 1/16 de finale. Après une fin d’année 2016 compliquée, le club passe la trêve hivernale à la 8e position.

Crédit : Furania-Photos

Les Verts démarrent parfaitement l’année 2017 avec trois victoires et un nul sur le mois de janvier. Cependant, Sainté connaît une déconvenue en Coupe de France en s’inclinant lourdement dès les 1/16 de finale face à un pensionnaire de Ligue 2, l’AJ Auxerre (défaite 3-0). L’équipe de Christophe Galtier réagit alors de la meilleure des manières en prenant sa revanche face à l’Olympique Lyonnais (victoire 2-0) dans un stade Geoffroy Guichard bouillant.

Par la suite, l’ASSE apprend le nom de son adversaire pour les 1/16 de finale de l’Europa League : Manchester United. Les Red Devils s’imposent 3-0 dès le match aller grâce à un triplé de Zlatan Ibrahimovic dans un stade Old Trafford où résonnait les chants des supporters stéphanois venus en nombre. Les Verts ne réaliseront pas d’exploit au match retour, s’inclinant même 0-1 sur un but d’Henrikh Mkhitaryan.

Les supporters stéphanois ont mis le feu à Old Trafford lors du match aller face à Manchester United. – Crédit : Furania-Photos

Suite à cette élimination, l’ASSE souhaite désormais se concentrer sur le championnat. Néanmoins, les résultats ne suivent pas et le club s’éloigne progressivement des premières places. Après un mois de mai désastreux, Saint-Étienne termine la saison à la 8e place, ne disputera donc pas de compétition européenne l’année suivante et laisse partir Christophe Galtier sur un goût d’inachevé.

Les forces de l’équipe

L’indéboulonnable Stéphane Ruffier repart pour une nouvelle saison chez les Verts. Autre figure emblématique de l’ASSE, Loïc Perrin sera également un des piliers du onze d’Oscar Garcia. On devrait retrouver à ses côtés Florentin Pogba même si Léo Lacroix n’a pas dit son dernier mot. Arrivé en provenance du Celtic cet été, Saidy Janko tentera de faire oublier Kévin Malcuit sur le couloir droit.

Au milieu de terrain, Oscar Garcia aura le choix entre plusieurs joueurs : Vincent PajotOle SelnæsBryan Dabo ou encore le plus expérimenté Jérémy Clément. Sur l’aile, Romain Hamouma tentera de réaliser une saison pleine en espérant ne pas être gêné par d’éventuelles blessures.

Enfin en attaque, le renfort de Loïs Diony devrait être d’une grande aide pour l’ASSE qui peine à trouver un successeur à Pierre-Emerick depuis son départ en 2013. Le Slovène Robert Berić ou encore le Norvégien Alexander Søderlund tenteront tout de même de tirer leur épingle du jeu.

L’entraîneur

Méconnu du public français, Oscar Garcia aura la lourde tâche de succéder à Christophe Galtier, entraîneur historique des Verts qui était à la tête de l’équipe première depuis 2009. Formé au FC Barcelone, cet Espagnol de 44 ans est un amoureux du beau jeu et aura à cœur de proposer du spectacle au stade Geoffroy Guichard.

Lors de sa présentation à la presse en juin dernier, il avait notamment déclaré : “J’aime jouer très offensif, je pense tous les jours à la façon dont je peux faire mal à l’adversaire, à comment je peux marquer plus de buts que l’autre équipe. Je me sens très mal à l’aise quand je n’ai pas le ballon, et je veux que mes joueurs pensent la même chose. Ça veut dire qu’on veut récupérer le ballon plus vite, qu’on veut être plus haut sur le terrain et aller plus vite chez l’adversaire.” Des propos qui devraient grandement satisfaire les fervents supporters stéphanois habitués à un jeu plus fermé ces dernières années.

Le mercato

  • Arrivées

Jusqu’à présent, l’AS Saint-Étienne s’est montrée relativement calme sur le marché des transferts avec seulement deux nouveaux renforts. Le premier n’est autre que Loïs Diony, l’une des révélations de la dernière saison de Ligue 1. Auteur de 11 buts et 7 passes décisives avec le Dijon FCO, il a largement contribué au maintien de son club dans l’élite. Il débarque dans le Forez pour près de 10 millions d’euros.

La deuxième recrue, quant à elle, se nomme Saidy Janko. Âgé de 21 ans, ce latéral droit arrive en provenance du Celtic Glasgow (Écosse) et il aura la tâche de faire oublier Kévin Malcuit, parti pour le LOSC durant ce mercato.

  • Départs

Peu actif au niveau des arrivées, l’ASSE l’a été davantage dans le sens des départs. Comme nous l’avons évoqué précédemment, Kévin Malcuit s’est engagé avec le LOSC après deux années passées chez les Verts. Désireux de se rapprocher de sa Bretagne natale, Fabien Lemoine a signé en faveur du FC Lorient. Benjamin Corgnet a, quant à lui, répondu favorablement aux avances du promu strasbourgeois avec qui il espère retrouver du temps de jeu. Peu en réussite la saison passée, Nolan Roux quitte lui aussi l’Auvergne-Rhône-Alpes pour la Lorraine et le FC Metz. Un autre attaquant a également fait ses bagages, Neal Maupay. L’ancien niçois prêté au Stade Brestois la saison passée débarque au Brentford FC (Championship). Pierre-Yves Polomat a été prêté à l’AJ Auxerre afin de s’aguerrir. Enfin, Jordan Veretout et Henri Saivet, tous les deux prêtés l’année dernière, ont fait leur retour dans leur club respectif.

Alors que Saint-Étienne s’apprête à recevoir l’OGC Nice dans moins de deux semaines pour la reprise du championnat, l’effectif d’Oscar Garcia pourrait encore évoluer avec l’arrivée de joueurs offensifs et technique comme le souhaite l’entraîneur espagnol. Ses idées de jeu nécessiteront certainement un temps d’acclimatation et il est encore difficile d’imaginer ce que l’ASSE version 2017-2018 sera capable de réaliser.

Parole au supporter

 


L’épisode précédent :

Summerito – Stade Rennais : le projet Gourcuff portera-t-il ses fruits ?

You may also like

More in A LA UNE