Summerito – Lille OSC : Nouveaux dirigeants, nouvelles ambitions

Champion de France en 2011, le LOSC a depuis perdu de sa superbe. Avec le rachat du club par Gérard Lopez en janvier 2017, Lille espère entrer dans une nouvelle ère. Cette envie de renouveau s’est notamment traduite par la nomination de Marcelo Bielsa à la tête de l’équipe première. Le club nordiste s’est également montré très actif sur le marché des transferts, ayant à l’heure actuelle officialisé l’arrivée de 11 nouveaux joueurs.

La saison passée

Le début de la saison 2016-2017 commence tôt pour les Dogues puisqu’ils doivent rechausser les crampons dès le 28 juillet afin d’affronter le Qabala FK (Azerbaïdjan) pour le 3e tour de qualification de l’Europa League. Après une performance décevante à l’aller (match nul 1-1 à domicile), les Lillois s’inclinent 1-0 une semaine plus tard et se voient déjà éliminés de la compétition européenne. La saison débute alors mal pour l’équipe dirigée par Frédéric Antonetti.

La première journée de Ligue 1 se solde également par une défaite (3-2 face au FC Metz) mais le LOSC réagit la semaine suivante en empochant son premier succès de la saison face au Dijon FCO. Suite à un mois d’août compliqué, le club nordiste espère enclencher une nouvelle dynamique en septembre. Malheureusement, c’est tout l’inverse qui se produit puisque les Dogues concèdent 4 défaites en 4 journées et se retrouvent lanterne rouge lors de la 7e journée. La saison se poursuit et le club remonte petit à petit mais reste à proximité de la zone de relégation. Après une défaite contre l’Olympique Lyonnais lors de la 13e journée, Lille redescend à une inquiétante 19e place. S’en est trop pour les dirigeants nordistes qui prennent la décision de limoger l’entraîneur en place, Frédéric Antonetti, le 22 novembre. L’équipe première est alors confiée provisoirement à l’entraîneur adjoint, Patrick Collot.

L’équipe obtient le point du match nul sur la pelouse du FC Nantes la journée suivante et enchaîne même trois succès consécutifs juste après. L’entraîneur de 50 ans termine alors la première partie de saison sur le banc du LOSC et voit son équipe se classer 13e durant la trêve hivernale.

L’année 2017 pointe le bout de son nez et les résultats restent satisfaisants, les Lillois allant même s’imposer au Parc OL 1-2 au cours de la 22e journée. Franck Passi remplace finalement Patrick Collot le 14 février. La deuxième partie de saison se fait alors sous les commandes de l’ancien coach marseillais. Après des résultats irréguliers et une élimination en quart de finale de la Coupe de France, Lille termine 11e de Ligue 1 et souhaite désormais tourner une nouvelle page en annonçant la nomination de Marcelo Bielsa.

Les forces de l’équipe

Marcelo Bielsa a mis les choses au clair dès son arrivée, les cartes vont être complètement redistribuées. Cela s’est notamment traduit par l’écartement du groupe de 11 joueurs et pas des moindres puisqu’il s’agit de : Vincent Enyeama, Rio Mavuba, Marvin Martin, Marko Basa, Julian Palmieri, Eric Bauthéac, Junior Tallo, Naïm Sliti, Stoppila Sunzu, Lenny Nangis et Eder. Ajouté à cela 11 arrivées et plusieurs départs, on peut se rendre compte qu’il est alors encore difficile d’imaginer un onze de départ type à moins de deux semaines de la reprise du championnat. Cependant, on peut tout de même entrevoir plusieurs joueurs sur lesquels le coach argentin devrait s’appuyer.

Au poste de gardien de but, Mike Maignan devrait pour la première fois de sa carrière se voir confier le poste de numéro un dans les cages lilloises. L’entraîneur argentin ayant pris la décision d’écarter du groupe Vincent Enyeama, il s’appuiera donc sur le jeune portier français de 22 ans.

Le secteur défensif a connu un profond renouvellement durant cet été. Sur la droite, Kévin Malcuit est arrivé en tant que successeur de Sébastien Corchia et sera sans nul doute titulaire. La charnière centrale devrait, quant à elle, être composée d’une autre recrue en la personne d’Edgar Ié. Le défenseur passé par le FC Barcelone sera certainement épaulé par Junior Alonso, international paraguayen arrivé au LOSC l’hiver dernier. Le couloir gauche reste encore en suspens même si le jeune Fodé Ballo-Touré pourrait se voir confier une place de titulaire.

Au milieu de terrain, Ibrahim Amadou se verra confier de grandes responsabilités puisqu’il a d’ores et déjà été nommé capitaine par Marcelo Bielsa. On devrait retrouver à ses côtés le Brésilien Thiago Mendes, arrivé de Sao Paulo cet été pour près de 10 millions d’euros. Nicolas Pépé aura la tâche de dynamiter les défenses de Ligue 1 sur l’aile comme il a su si bien le faire la saison passée avec le SCO.

Enfin, en attaque, Marcelo Bielsa devrait à priori faire confiance au duo Yassine BenziaNicolas De Préville. A eux deux auteurs de 17 buts la saison passée, ils auront l’occasion d’en inscrire encore davantage cette année pour mener le club nordiste vers les sommets.

L’entraîneur

Il est l’attraction de Lille cette année, Marcelo Bielsa est bel et bien de retour en Ligue 1. Après avoir fait chavirer les virages marseillais, le coach argentin de 62 ans espère bien ramener les foules au stade Pierre Mauroy. Réputé pour son professionnalisme et la place prépondérante qu’il accorde au travail, Lille devrait faire preuve de beaucoup d’agressivité et d’envie pour la saison à venir.

Le mercato

  • Arrivées

Les dirigeants lillois n’ont pas fait les choses à moitié durant ce mercato estival. Avec un total de 11 arrivées à l’heure actuelle, le LOSC a su attirer bon nombre de joueurs. Parmi les visages connus de l’Hexagone, on retrouve le latéral droit de l’ASSE Kévin Malcuit et la pépite angevine Nicolas Pépé.

Le club nordiste a également enregistré l’arrivée de quatre jeunes prometteurs dont deux de l’AS Monaco : Chahreddine Boukholda et Kouadio-Yves Dabila. Les deux autres proviennent eux aussi d’une grosse écurie puisqu’il s’agit de Fodé Ballo-Touré et de Boubakary Soumaré, deux jeunes du PSG. Le LOSC a fait affaire avec le club brésilien de Sao Paulo puisque deux joueurs ont posé leur valise dans le Nord : Thiago Mendes et Luiz Araujo. Enfin, on peut noter les arrivées d’Ezequiel Ponce (AS Roma), Edgar Ié (Belenenses) ou encore Hervé Koffi (ASEC Abidjan).

  • Départs

Comme nous l’avons indiqué précédemment, Marcelo Bielsa a souhaité faire un profond ménage dès son arrivée en éjectant onze joueurs du groupe (Vincent Enyeama, Rio Mavuba, Marvin Martin, Marko Basa, Julian Palmieri, Eric Bauthéac, Junior Tallo, Naïm Sliti, Stoppila Sunzu, Lenny Nangis et Eder). On peut ajouter à cela le départ de Sébastien Corchia pour le FC Séville ou encore celui de Baptiste Guillaume pour Angers SCO.

Alors que la reprise approche à grand pas, le défi pour Marcelo Bielsa est désormais de créer une cohésion dans un groupe qui a connu un véritable renouvellement. Le début de saison sera primordial si les Dogues souhaitent jouer les premiers rôles.

L’épisode précédent :

Summerito – Angers SCO : Poursuivre sur sa lancée

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *