Summerito – Toulouse FC : Retrouver de l’ambition

Que penser du Téfécé ? Sauvés lors de l’ultime journée il y a deux saisons suite à une remontée fantastique lors des dix dernières journées, les hommes de Pascal Dupraz ont laissé un goût amer lors du dernier exercice. Les Toulousains n’ont pas su satisfaire leurs ambitions et répondre aux attentes qui les entouraient. Cette saison, il devront mieux faire que leur très moyenne 13ème place. L’Europe pourrait être un objectif intéressant pour le club de la Ville Rose.

La saison passée

La saison passée, Toulouse n’est pas arrivé là où on l’attendait. Alors que les hommes de Pascal Dupraz repartaient en Ligue 1 après s’être sauvés in-extremis, les supporters auraient préféré que l’équipe surfe sur la vague. Les ambitions étaient affichées, certains parlaient même d’Europe. Et pour cause. Au Stadium, le TFC a longtemps été difficile à battre. En témoigne des victoires face aux plus grandes équipes du championnat, venues buter sur un collectif solide et volontaire. Les hommes de Dupraz avaient en effet fait tomber le PSG champion en titre sur leur pelouse, sur le score de 2-0, avant d’aller obtenir le point du nul au Parc des Princes (0-0). Monaco avait aussi perdu au Stadium (3-1).

La rentrée toulousaine pouvait alors laisser croire à une saison excitante. Mais le TFC a peu à peu sombré et s’est installé dans le ventre mou au fur et à mesure de la saison. En coupe aussi, Toulouse a déçu. Huitième de finale en Coupe de la Ligue, 32èmes en Coupe de France… Le TFC n’a pas su enflammer ses supporters, qui pensaient pourquoi pas à la Ligue Europa.

Les forces de l’équipe

Le TFC a une confiance énorme en son coach, Pascal Dupraz. Après l’énorme exploit du maintien lors de la saison 2015-2016, le coach Haut-Savoyard est respecté de tous. Connu pour ses punchlines ou encore son pull fétiche, il dispose d’une méthode qui a fait ses preuves. Cette saison, il sera évidemment attendu à la tête d’un équipe qui pourrait tenter de créer la surprise.

La saison dernière, les Toulousains ont aussi terminé cinquième meilleure défense, avec 41 buts encaissés. C’est un bilan satisfaisant, autant que l’OM. Mais les Violets ont pêché devant, seizième meilleure attaque avec 37 buts. 11 ont été inscrits par Martin Braithwaite, qui a quitté ses partenaires pour la Championship. Toulouse possède aussi de jeune joueurs prometteurs comme Lafont, Diop ou encore Alexis Blin.

Le mercato

Cet été, le TFC a recruté trois joueurs et en a laissé partir trois autres. Parmi les recrues, Corentin Jean est arrivé de Monaco. L’attaquant de 21 ans, qui était déjà prêté dans la ville rose l’an passé (16 matchs et un bus), pourrait former un duo intéressant avec Andy Delort, désormais buteur numéro 1. Cette arrivée en attaque pourrait palier au départ de Martin Braithwaite, qui s’est envolé pour l’Angleterre et Middlesbrough. Le départ du Danois constitue une grosse perte pour le club, lui qui était souvent décisif dans les moments importants. Il a été le meilleur buteur du club l’an passé en Ligue 1, avec 11 buts au compteur. Toulouse a aussi laissé partir Oscar Trejo maillon essentiel du jeu et joueur décisif. Son départ est très regrettable pour le club, qui aura du mal à le remplacer.

Côté arrivées, le TFC a également enregistré l’arrivée de Yaya Sanogo, en provenance d’Arsenal. Libre, le joueur formé à Auxerre tentera de s’imposer dans le collectif toulousain, après une série de prêts. Le dernier arrivant se nomme Steven Fortes. En provenance du Havre, l’international cap-verdien s’est engagé pour quatre ans. De leur côté, Tongo Doumbia et Jessy Pi ont aussi quitté la ville rose.

La saison à venir

Pour la saison à venir, le Toulouse FC devra faire au moins un top 10. Le sentiment de gâchis de la saison passée ne doit pas se reproduire, car les attentes autour du club restent importantes.

Pourquoi pas une aventure en coupe… Le TFC court après un titre depuis maintenant 14 ans, et la victoire du championnat de France de Ligue 2. Le club n’a jamais gagné de trophée majeur. Remporter une coupe Nationale pourrait être une bonne opportunité de glaner enfin un titre, tant attendu en en Haute-Garonne. De plus, s’imposer dans une coupe nationale pourrait permettre au TFC de tenter une aventure européenne. Et si cette aventure européenne ne venait pas d’une coupe, pourquoi pas par le championnat ? Un top 6 peut en effet être un objectif côté toulousain. Les Violets sont en tout cas en quête de progression et de performances.

Néanmoins, le TFC a eu du mal lors de ses matchs de préparation. Les hommes de Dupraz se sont d’abord inclinés contre Rodez (0-1) et été ont accroché par Nimes (1-1) et Alavés (0-0).

Le mot du supporter

L’épisode précédent :

Summerito – FC Metz : Confirmer après une première saison réussie

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *