Un an : C’était cool

Il y a un an jour pour jour, alors que nous étions doucement en train de nous remettre d’une traumatisante finale d’Euro (dont nous n’avons bizarrement conservé aucun souvenir, il y avait-il vraiment une finale ?), alors que nous étions en train de nous tourner vers une nouvelle saison de Ligue 1 qui allait à nouveau être remportée haut la main par le PSG – c’était couru d’avance -, alors que nous nous réjouissions à l’idée de voir Hatem Ben Arfa enchaîner les dribbles comme Jésé enchaînerait les buts, la rédaction toute entière de Stadito (quelques membres matinaux en réalité, il était 10h du matin, on dormait jugez pas) s’enthousiasmait devant une nouvelle historique. Après des mois de travail, le site de Stadito – ce blog Facebook qui avait passé trois ans et demi à se moquer des droits à l’image pour publier des vidéos de buts destinés à faire le buzz – venait d’ouvrir. Pointe de la technologie WordPress, ce site révolutionnaire vous proposerait du contenu époustouflant, ferait de l’ombre à L’Équipe, France Football et Eurosport, atteindrait des sommets jamais imaginés dans l’histoire du journalisme.

Un an plus tard, comme prévu, Stadito est devenu le premier média sportif de France au fur et à mesure que le PSG se détachait au sommet du classement d’une L1 qui ne faisait pas le poids. Stadito a même eu la chance d’être désigné média officiel pour le rematch de la finale de l’Euro (plus personne ne se souvenait du résultat, Platini lui-même était revenu au sein de l’UEFA pour soutenir cette prise de décision). Quelle fierté de vivre, au coeur de l’événement, cette historique victoire 4-0 des Bleus ! Nous n’avons pas non plus lésiné au niveau des interviews. Nos reporters ont tendu des micros aux joueurs les plus admirés du football français, y compris le meilleur joueur de Ligue 1 2016-2017 Hatem Ben Arfa et le meilleur buteur Jesé Rodriguez. Quant à L’Équipe, France Football et Eurosport, ils ont été obligés de se tourner vers le buzz et le putaklik pour subsister (d’accord, on admet que ç’aurait peut-être tout de même été le cas sans l’avènement de Stadito.fr, mais bon…).

Non, plus sérieusement. Il y a un an, un groupe d’adolescents s’enjaillait sur une conversation Messenger en regardant un compteur défiler à la vitesse de Vitorino Hilton pour recenser les premiers visiteurs du site. Il y avait même quelques messages d’encouragement sur Facebook, on ne se sentait plus pisser. Du coup on s’est mis à bosser. En un an, 1365 articles ont été rédigés. 31 joueurs vous ont été présentés dans le cadre de La Rubrique de Jonito puis dans les Focusito. Nous avons donné 101 fois la parole à des acteurs du monde du football, qu’ils soient professionnels, amateurs, retraités ou même agents. Nous avons essayé de vous parler de tout. Un joueur de Ligue 1 nous a dit rêver de jouer en Équipe de France, un joueur de CFA2 nous a dit rêver de jouer contre Valenciennes (si si, on vous promet). On vous a fait vivre des matchs depuis les stades où on vibrait, et on a toujours adoré recevoir vos vidéos toujours pointues sur les meilleures ambiances de France. Le résultat, c’est peut-être pas qu’on a interviewé HBA (ni cet Espagnol qui joue probablement à Albacete à l’heure actuelle), mais vous êtes presque 300 000 à vous êtes retrouvés un jour où l’autre sur Stadito.fr. C’est presque autant que la population de l’Islande. Partons tous ensemble vivre sur une île dans un endroit froid, et entraînons-nous jusqu’à éliminer l’Angleterre en huitièmes de l’Euro. Quel but de Sigthorssonito !

Bref, ça fait un an qu’on donne ce qu’on peut pour faire tourner ce site. Vous êtes de plus en plus nombreux et on vous en remercie. Alors on ne sera probablement jamais L’Équipe, mais sachez qu’on est déjà super fiers à chaque fois que vous cliquez sur un de nos liens. Vous nous ouvrez des portes en lisant ces lignes, et avec vous on ira toujours plus loin. Continuez à nous suivre, à nous lire, à nous inspirer aussi. On vous promet de continuer à bosser pour vous proposer plus d’interview, plus de contenu avec (presque) toujours le même sérieux.

Stadito.fr a un an. Champagne !

(Ou champomy si, comme la moitié de la rédaction, tu n’as pas encore eu 18 ans. Allez, tends moi cette coupe.)

La Team Stadito :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *