Summerito – RC Strasbourg Alsace : La résurrection d’un club historique

Équipe historique du championnat français, le Racing Club de Strasbourg a connu bien des péripéties durant ces dernières années. Suite à des problèmes financiers entraînant une liquidation judiciaire, le club alsacien se voit rétrograder en CFA 2 le 22 août 2011 et perd par conséquent son statut professionnel. Soutenu par ses plus fidèles supporters, le RCSA ne lâche pas et renaît petit à petit de ses cendres. En six ans, Strasbourg aura connu pas moins de quatre promotions et retrouve donc, au plus grand bonheur de ses fans, l’élite du football français pour cette saison à venir.

La saison passée

Après trois années passées en National, le RC Strasbourg termine champion lors de la saison 2015-2016 et récupère ainsi son statut professionnel cinq ans après son dépôt de bilan. Le club alsacien entame alors cette nouvelle saison de Ligue 2 sans trop savoir à quoi s’attendre, préférant jouer la carte de la prudence en annonçant comme objectif principal le maintien.

Son acclimatation se fait rapidement, le Racing jouant même les premiers rôles dès le début en restant invaincu pendant les cinq premières journées (trois victoires et deux nuls). Le club connaît toutefois un passage à vide entre la 7e et la 11e journée, subissant trois défaites et deux matchs nuls. Redescendus à la 11e place, les hommes de Thierry Laurey ne se laissent pas abattre et remontent la pente. Suite à une excellente fin d’année 2016 ponctuée par quatre succès consécutifs, Strasbourg passe la trêve hivernale à une surprenante 4e position.

Le début d’année 2017 est plus poussif pour le Racing. Les Alsaciens connaissent notamment une lourde défaite (4-0) sur la pelouse de l’ESTAC mais se ressaisissent immédiatement en enchaînant deux victoires à domicile et un nul à l’extérieur. La fin de saison approche de plus en plus et les rêves de Ligue 1 se font de plus en plus présents au sein de la Meinau.

Arrivé à dix journées du terme, le RCSA se situe à la 5e place et accuse un retard de trois points sur le 2e du classement, le RC Lens. Suite à un franc succès face au Stade Brestois le 11 mars 2017 (4-1), le club va alors effectuer un véritable sans faute, restant invaincu jusqu’à la fin. Avec 7 victoires et 3 nuls, Strasbourg compte 67 points lors de la 38e journée et est sacré champion de Ligue 2. Neuf ans après leur dernière apparition, les Strasbourgeois sont de retour en Ligue 1.

Les forces de l’équipe

Au poste de gardien de but, Alexandre Oukidja semblait partir en pole position. Le gardien de 28 ans évolue au Racing depuis 2014 et s’est imposé la saison passée comme le numéro un, ayant pris part à 36 rencontres sur l’ensemble du championnat. Devant lui, en défense, le patron se nomme Ernest Seka. Impérial l’année dernière, le défenseur de 30 ans dispose de la confiance de Thierry Laurey qui lui confie le brassard de capitaine. Sur l’axe gauche, le jeune Abdallah Ndour s’est fait une place et peut espérer postuler à une place de titulaire pour la saison à venir.

Le milieu de terrain est incarné par un enfant du pays, Jérémy Grimm. Le natif d’Ostheim a su se rendre indispensable la saison précédente et il dispose également d’une grande côté de sympathie auprès des supporters alsaciens. A ses côtés, la concurrence risque d’être rude puisque des joueurs comme Jean-Eudes Aholou, Anthony Gonçalves, Ihsan Sakho ou encore Vincent Nogueira tenteront eux aussi de briller sous les projecteurs de la Ligue 1.

Enfin, on retrouve l’une des forces majeures du Racing la saison passée : l’attaque. Avec 63 buts inscrits en 38 rencontres, Strasbourg a terminé meilleure attaque de Ligue 2. Cependant, le club devra se débrouiller sans son meilleur buteur, Khalid Boutaïb, auteur de 20 buts et 2e meilleur buteur du championnat. L’attaquant marocain a quitté le RCSA cet été pour rejoindre la Turquie et le Yeni Malatyaspor. Avec ce départ, un joueur comme Stéphane Bahoken peut ainsi voir l’occasion de se mettre en avant aux yeux du grand public, ayant déjà inscrit 7 buts l’année dernière. Il pourra compter sur les caviars de Dimitri Liénard, auteur de 11 passes décisives. Enfin, Jérémy Blayac va également pouvoir apporter son expérience, lui qui est âgé de 34 ans.

L’entraîneur

Arrivé en Alsace le 31 mai 2016, Thierry Laurey a pris les rennes d’un club qui venait tout juste de finir champion de National sous les ordres de Jacky Duguépéroux. Avec ce titre de champion de Ligue 2, sa première saison à la tête des Ciel et Blanc est donc plus qu’une réussite. Ancien entraîneur du GFC Ajaccio, il avait également connu une montée en Ligue 1 mais le club corse n’était pas parvenu à se maintenir pour sa première saison dans l’élite. Âgé de 53 ans, ce fin tacticien tentera de pérenniser le RCSA en Ligue 1 après de longues années de galère.

Le mercato

  • Arrivées

Suite au départ de son meilleur buteur de la saison passée, Khalid Boutaïb, le RCSA est parvenu à attirer dans ses rangs l’attaquant du Valenciennes FC, Nuno Da Costa. Auteur de 9 buts en 22 matchs l’année dernière avec le club nordiste, cet international cap-verdien de 26 ans s’apprête à découvrir pour la première fois de sa carrière la Ligue 1. Le club alsacien a également enregistré deux autres renforts en provenance de Ligue 2. Le premier se nomme Kenny Lala, un arrière droit de 25 ans qui évoluait depuis deux saisons avec le RC Lens. La seconde recrue viendra concurrencer Alexandre Oukidja dans les cages puisqu’il s’agit du Tourangeau Bingourou Kamara. Formé à Tours, ce jeune gardien a gravi les échelons un à un avant de s’imposer dans son club. Auteur d’une bonne saison 2016-2017, il a grandement contribué au maintien de son club formateur.

Les dirigeants strasbourgeois ont également misé sur des profils plus expérimentés à l’image des arrivées de Pablo Martinez (Angers) et de Benjamin Corgnet (Saint-Étienne). Le premier n’entrait plus dans les plans de Stéphane Moulin au SCO et il a donc préféré se lancer dans un nouveau défi en rejoignant le promu alsacien. Le deuxième, Benjamin Corgnet, était en fin de contrat avec l’ASSE et débarque donc libre après quatre années passées chez les Verts.

Benjamin Corgnet a fait ses débuts sous ses nouvelles couleurs lors du match amical face à l’AS Nancy-Lorraine.
  • Départs

En dehors de ces arrivées, le RCSA a également vu plusieurs joueurs quitter son effectif. Le secteur offensif a particulièrement été touché avec en première ligne le départ de son meilleur buteur de la saison passée, Khalid Boutaïb. Comme nous l’avons évoqué précédemment, l’international marocain de 30 ans s’est envolé pour la Turquie pour s’engager avec le Yeni Malatyaspor. Baptiste Guillaume a lui aussi quitté l’Alsace puisqu’il était prêté par le LOSC. Laurent Dos Santos, quant à lui, a rejoint le Valenciennes FC afin d’engranger davantage de temps de jeu. Le Racing a également laissé partir Felipe Saad libre, le défenseur central brésilien a signé en faveur du FC Lorient quelques semaines plus tard. Enfin, Hicham Benkaïd a pris la direction d’Orléans et Landry Bonnefoi n’a pas été prolongé et se retrouve par conséquent sans club.

À l’approche de cette nouvelle saison de Ligue 1, le RC Strasbourg Alsace sait d’ores et déjà qu’il pourra compter sur ses fidèles supporters qui ont toujours répondu présents ces dernières années. Le maintien ne sera pas aisé et il faudra faire du stade de la Meinau une forteresse imprenable.

Parole au supporter

 


L’épisode précédent :

Summerito – Amiens SC : Une première en Ligue 1

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *