Summerito – Amiens SC : Une première en Ligue 1

Monté en Ligue 1 à la dernière minute de l’ultime journée de Domino’s Ligue 2 grâce à un but d’Emmanuel Bourgaud face à Reims (1-2), l’Amiens SC accède à sa première saison dans l’élite. Deuxième l’an passé au terme d’un parcours exceptionnel et d’un championnat serré, le club picard partira en Ligue 1 avec un objectif : le maintien. Les Amiénois, soutenus par leur public, devront réaliser un nouvel exploit en ne prenant pas l’ascenseur dans le sens inverse.

La saison passée

Lors de l’exercice précédent, Amiens a sûrement réalisé une des saisons les plus abouties de son histoire. L’équipe de Christophe Pelissier a notamment su se montrer à la hauteur face aux grosses équipes du championnat telles que Lens, Brest ou encore Strasbourg, en les dominant dans des matchs importants.

Les Amiénois ont aussi réalisé une très bonne saison à domicile, au stade de la Licorne, avec 10 victoires, 4 matchs nul et seulement 5 défaites. Amiens a terminé 6ème meilleure attaque de Ligue 2 avec 56 buts marqués et 2ème meilleure défense avec 38 buts encaissés. Malgré la perte de Jonathan Thinan cet hiver, meilleur buteur à la trêve, les Amiennois ont su trouver des alternatives. Toute la saison dans la course à la montée, ils n’ont quasiment jamais été hors du Top 7.

Lors de tous les matchs, les joueurs ont pu compter sur un public acquis à leur cause de bout en bout. Une saison qui s’est donc conclue à la 96e minute de la 38e journée, au stade Auguste Delaune, qui a envoyé Amiens dans la division supérieure pour la seconde fois d’affilée, après la montée du National à la Ligue 2.

Les Amiénois euphoriques après le but de la montée inscrit par Emmanuel Bourgaud dans les derniers instants du temps additionnel.

Les forces de l’équipe

Une montée, ça soude. Après un tel exploit, la cohésion de l’effectif amiénois n’a pu que se renforcer. C’est l’occasion pour le club de surfer sur la vague, en essayant de garder une certaine continuité. Le collectif sera donc primordial pour la saison à venir.

L’Amiens SC, c’est aussi une attaque. La saison dernière, pas moins de 13 joueurs différents ont trouvé le chemin des filets, prouvant la capacité de l’effectif à se renouveler. Aboubakar Kamara (11 buts) reste la force majeure sur le front de l’attaque amiénoise.

L’équipe possède aussi une solidité défensive intéressante. Deuxième meilleure défense de Ligue 2, cette équipe devra tenter de conserver cette qualité face aux plus grands buteurs de Ligue 1, tels qu’Edinson Cavani ou Radamel Falcao.

Amiens doit également cet incroyable exploit à son entraîneur, Christophe Pelissier. Un exploit, il en avait déjà réalisé en emmenant Luzenac aux portes de la Ligue 2, mais l’histoire avait connue une triste fin. Aujourd’hui c’est tout le contraire. L’entraîneur aux qualités reconnues avait pris les rennes du club picard en 2015 et a réussi le pari de réaliser deux montées consécutives. Mais le plus gros reste à venir. Il faudra essayer d’installer son équipe durablement dans l’élite.

Le mercato

Jusqu’ici, Amiens a réalisé un mercato plutôt intelligent, avec notamment des recrues arrivées libres ayant de l’expérience en Ligue 1. Mathieu Bodmer en est un parfait exemple. A 34 ans, il est déjà passé par de nombreux clubs de l’élite tels que Nice, Lyon ou encore Paris, et est arrivé libre de tout contrat en Picardie. Même chose pour Issa Cissokho. L’ex-Nantais qui a aussi évolué à Angers est arrivé alors qu’il n’avait plus de contrat.

Nouveau défi en vue pour Mathieu Bodmer.

Un autre français est arrivé en terre amiénoise. Il s’agit de Gaël Kakuta. En provenance de Chine, ce milieu offensif passé par Dijon en 2012 constituait un réel espoir du football français. A 26 ans, il a l’occasion de se relancer dans l’élite. Il a signé pour quatre années avec le promu.

L’Amiens SC s’est aussi renforcé avec de jeunes joueurs, à l’image de Jean-Luc Dompé (21 ans) ou Prince-Désir Gouano (23 ans). Brighton Labeau, Jean-Christophe Bouet et Sekou Baradji ont également rejoint la Picardie cet été.

Pour le moment, le club a donc enregistré 9 arrivées, contre seulement 4 départs : Richard Soumah, Jordan Lefort, Matthieu Fontaine et Joachim Eickmayer.

La saison à venir

Les Amiénois le savent, la saison à venir sera rude. Leur préparation avait déjà été quelque peu bousculée par l’affaire John Williams. Les Amiénois n’étaient pas sûrs à 100% de jouer en Ligue 1 la saison prochaine jusqu’au verdict. John Williams était accusé par Lens et Lorient d’avoir trois casquettes : agent, actionnaire du club et directeur sportif. Au final, la DNCG a tranché. Le club a écopé d’une amende de 150 000 euros, et John Williams a vu sa licence être suspendue pour 4 ans.

Malgré cet épisode, les Amiénois ont dû rester concentrés. En effet, ils doivent réussir le début de saison et la préparation est primordiale. Ils avaient bien entamés les matchs amicaux avec une belle victoire 5-2 face au Red Star, mais on ensuite perdu 1-0 face à l’UNFP, une sélection qui regroupe des joueurs français sans contrat à la recherche de club.

Pour l’exercice 2017/2018, les hommes de Christophe Pelissier seront rapidement fixés. En effet, ils se déplaceront à Paris lors de la première journée, avant de jouer face à Angers, Saint-Etienne et Nice. Des matchs qu’il ne faudra pas rater afin de ne pas se retrouver dans une position délicate dès le début de championnat.

Parole au supporter

 

L’épisode précédent :

Summerito – ESTAC : Un an seulement après l’avoir quitté

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *