Metin Karayer, de Sarreguemines à la Ligue Europa

Fort d’une expérience de près de 100 matchs de CFA2 et de quelques matchs prestigieux de Coupe de France, Metin Karayer a décidé de relever un nouveau défi pour la saison suivante. Il a ainsi traversé la frontière pour rejoindre le Luxembourg, et le club de Progrès Niederkorn. Pour Stadito, il a accepté de revenir sur son parcours et la confrontation face aux Rangers.

De Sarreguemines au Luxembourg

Metin Karayer a fait toutes ses classes de footballeur à Sarreguemines. Cela l’a amené jusqu’au niveau CFA2, en plus de beaux parcours en Coupe de France. « Je pense avoir accompli de belles choses avec le SFC , que ce soit en Championnat ou en Coupe de France », nous confie le joueur de 25 ans. Cela se confirme lorsque l’on voit les performances de Sarreguemines sur les deux dernières saisons, notamment en Coupe de France.

Le défenseur a donc connu de grandes joies du côté de la Moselle. Cependant, cet été il a décidé de prendre le chemin du Luxembourg pour relever un nouveau défi. Il estime qu’il s’agissait du « bon moment pour découvrir de nouvelles choses ailleurs ». Cette direction a notamment été rendue possible par de nombreux échanges avec le directeur général, Thomas Gilgemann. Ainsi, le projet et les ambitions du club ont été présentés à Metin Karayer. Le joueur nous évoque ainsi l’objectif de « finir régulièrement dans le top 3 de la BGL Ligue ».

Metin Karayer à la découverte de la Ligue Europa

En rejoignant le Progrès Niederkorn, Metin Karayer a la possibilité de découvrir de nouvelles choses. En effet, le joueur a d’ores et déjà eu l’occasion de découvrir la Ligue Europa. Cela s’est fait lors du premier tour de la compétition, édition 2017-2018. S’il a déjà pris part à « de très belles aventures en Coupe de France, la Ligue Europa c’est autre chose ». D’autant plus que l’équipe luxembourgeoise affrontait les Rangers, 54 fois champion d’Écosse et finaliste de la Coupe UEFA en 2008.

Lors du match aller, les Jaune et Noir se sont donc déplacés outre-manche pour jouer dans l’Ibrox Stadium. Metin Karayer avait déjà eu l’occasion de faire ce genre de long voyage lors d’un déplacement en Guadeloupe avec Sarreguemines, pour un match de Coupe de France. Il note notamment un changement dans le programme de préparation du match avec « trois jours passés à l’hôtel et un suivi alimentaire et médical ». Lors de ce match, « tout le monde nous voyait perdre 4 ou 5-0 ». Pourtant, Metin Karayer et ses coéquipiers ne se sont inclinés que sur le score de 1-0, grâce à une défense solide, selon le joueur. De plus, « je n’avais jamais joué devant 50000 personnes et c’était vraiment impressionnant », nous explique-t-il. Ainsi, l’équipe « a mis cinq minutes à se mettre dans le match, nous dit-il, après une entrée sur le terrain, où « c’était bluffant ».

C’est donc au match retour, à la maison, que le club du Progrès Niederkorn a réalisé l’exploit de ce premier tour de Ligue Europa en éliminant les Rangers. Les joueurs ont, en effet, pris le dessus sur leurs adversaires du soir (2-0). Metin Karayer était une nouvelle fois titulaire. Lors de ce match, il souligne notamment « le soutien des supporters, des amis et familles ». Il nous explique également que ce soutien, sans faille, a permis à l’équipe luxembourgeoise de « réaliser cet exploit ».

La compétition continue dès jeudi où l’équipe de Metin Karayer affrontera l’AEL Limassol, à domicile pour le match aller. C’est donc une nouvelle rencontre de prestige pour cette équipe qui, une nouvelle fois, ne part pas dans la peau du favori. Mais, les joueurs ont déjà prouvé que tout était possible en football lors de la confrontation face aux Rangers.

« Le travail, ainsi que les efforts, payent toujours »

Stadito remercie Metin Karayer pour sa disponibilité et sa gentillesse et lui souhaite bonne chance pour la suite.

 

Lire plus…

Florian Trimborn : « me donner un nouveau challenge sportif »

Buy Us a Coffee