Louis Lapouge : aux États-Unis « je suis devenu un homme »

Passé par les équipes de Saint-Quentin et du Paris FC, Louis Lapouge a fait ses débuts en CFA lors de la saison 2013-2014 avec le FC Aubervilliers. Parti par la suite aux États-Unis, le joueur aujourd’hui âgé de 23 ans a décidé de retrouver la France en s’engageant avec le FC Dinan-Léhon, club de National 3. Pour Stadito, il a accepté de revenir sur son parcours déjà riche.

Le chemin jusqu’au États-Unis

Natif de Paris, Louis Lapouge a découvert le championnat de CFA avec le club d’Aubervilliers à 20 ans. « Avant cela j’avais joué en 19 Nationaux à Saint Quentin en Picardie puis j’ai signé au Paris FC », nous explique-t-il. Seulement, il n’a joué qu’au niveau PH avec l’équipe 3 du PFC. C’est ainsi qu’il a « été recruté par Aubervilliers lors d’un tournoi five de la radio Afterfoot Porte de La Chapelle ». Il y a effectué ses débuts dans la quatrième division française et y garde « de magnifiques souvenirs ». Cependant, tout ne s’est pas très bien passé avec le club d’Île-de-France lors du départ de Louis Lapouge vers les États-Unis. « Ce club et tous les gens de ce club resteront toujours très important pour moi », affirme l’attaquant de 23 ans.

Parmi les souvenirs qu’il gardera en tête, il y a « la montée avec les jeunes joueurs de l’équipe réserve », qui se sont ensuite retrouvés en CFA. « J’y ai vécu mes meilleurs moments de ma vie dans le foot dans ce club », s’exclame-t-il. Par la suite, Louis Lapouge a donc décidé de traverser l’Atlantique pour rejoindre le club de CSUB Roadrunner. « Je n’avais encore pas vraiment eu d’expérience dans ma vie, je vivais chez mes parents, je jouais pas loin de chez moi ,j’étais dans un confort. Je voulais découvrir un nouvel environnement une nouvelle culture, une nouvelle langue, et poursuivre mes études que j’avais déjà commencé en France », nous explique l’attaquant de 23 ans.

L’expérience américaine de Louis Lapouge

A la recherche d’un nouveau défi dans sa jeune carrière de footballeur, Louis Lapouge a été servi aux USA. « Quand je suis arrivé, je me suis vite demandé ce que je faisais là ! Je ne comprenais absolument rien », nous raconte le joueur de 23 ans. L’adaptation n’a pas été simple pour « le petit nouveau venu d’Europe, qui ne pouvait pas communiquer » avec un anglais jugé « ridicule ». La différence se ressentait également au niveau du football avec une forte chaleur, allant jusqu’à 45 degrés. On peut ajouter à cela des règles différentes. Par exemple, « il n’y a pas de limite de changement ». Puis, la vision du football n’est pas la même aux États-Unis. « Les Américains adorent le sport mais ne connaissent pas vraiment le foot », analyse le buteur.

Dans un championnat universitaire qui « se déroule de août à novembre, avec des matchs tous les trois jours », Louis Lapouge a été marqué par cette expérience. Durant cette aventure, l’attaquant a notamment apprécié les déplacements en avion. Lorsque l’on évoque le niveau de ce championnat, Louis Lapouge nous décrit un championnat « très hétérogène. Il y a les 10-15 universités les plus riches qui ont un niveau CFA. Ensuite, quelques unes valent le niveau CFA2, mais la grande majorité sont du niveau DH, ou moins ». Malgré tout, cela a « vraiment fait grandir » Louis Lapouge. C’est quelque chose que le nouveau joueur du FC Dinan Léhon « conseille à tous ceux qui veulent découvrir une nouvelle culture avec l’envie de commencer une nouvelle vie ». Cela restera gravé à vie dans sa tête.

Le retour en France au FC Dinan Léhon

Cette expérience américaine aura été longue d’une année pour Louis Lapouge, qui dit ne pas avoir trop aimé la vie là-bas. En cause de cela, il y a eu « quelques problèmes tout au long de l’année hors football pour le joueur. Ma famille me manquait et surtout je voulais revenir dans le circuit en France pour me laisser une chance de réaliser mon rêve et mon objectif d’aller le plus haut possible », nous explique-t-il. Ainsi, après plusieurs jours de réflexion, l’attaquant a décidé de rejoindre le club de CFA2. « Leur discours m’a beaucoup plu, j’ai vraiment eu un bon feeling avec le président et le coach et je cherchais à revenir dans un bon club familial et ambitieux ». Il était important pour lui de rebondir dans un club comme celui-ci, dans l’idée de pouvoir éventuellement « postuler à quelque chose de mieux » dans les années futures.

Louis Lapouge entouré de deux autres recrues du club.

Avec un coach, Stéphane Lamant, « très ouvert au dialogue », Louis Lapouge a pu définir son rôle au sein de l’effectif et échanger par rapport aux objectifs du club. « Dans une équipe qui vit ensemble déjà depuis pas mal de temps c’est à moi de m’intégrer », justifie-t-il. S’il assume arriver dans « le rôle de buteur », il n’aime pas trop parler d’objectif personnel. Cependant, il avoue être impatient de voir la saison commencer et vouloir « marquer à tous les matchs ». Pour ce qui est de l’objectif de l’équipe en championnat, il est de « faire mieux que la saison passée ». Il faut ainsi savoir que cette équipe avait terminé la saison à la quatrième place. Pour parvenir à cet objectif, la force de l’équipe sera la stabilité car l’équipe n’a pas trop changé malgré quelques arrivées, pour Louis Lapouge.

« les chiens aboient, la caravane passe »

Stadito remercie Louis Lapouge pour sa disponibilité et sa gentillesse et lui souhaite bonne chance pour la suite.

 

Lire plus…

Florian Trimborn : « me donner un nouveau challenge sportif »

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *