Le rêve de Coupe par Grégory Covin (Bergerac Périgord FC)

Grégory Covin fait parti de l’effectif du Bergerac Périgord FC, qui réalise un très beau parcours en Coupe de France jusqu’ici. Après avoir éliminé les Sang et Or, l’équipe va devoir se frotter à une autre équipe du Nord. Pour Stadito, le joueur a accepté de revenir sur le parcours de son équipe.

Une belle ambiance face au RC Lens…

« La ville était derrière nous, le stade était plein avec pas mal de supporteurs lensois aussi. Merci aux supporters de Bergerac d’avoir été notre 12ème homme ! »

But de Sébastien Bouscarrat, 1-0 à la mi-temps…

« Nous sommes évidemment content de rentrer aux vestiaires avec un but d’avance. Nous avons bien défendu et avons su être efficace sur notre première occasion. Lors de la mi-temps, le coach nous a remobilisé et nous a félicité pour notre bloc défensif bien en place. Puis, il nous demande de maintenir notre concentration. À ce moment là, il reste encore 45 minutes. »

But de Grégory Covin à la 48ème

« De la magie, de la joie, de la fierté, quelque chose de beau ! Le plus beau but de ma carrière ? Non. Mais vu l’événement, forcément il restera ancré dans ma mémoire. C’est un but qui solidifie notre qualification. Même si il reste encore beaucoup de temps à ce moment là. »

Des joueurs à bloc…

« Après ce but, nous ne sommes plus à 200% mais à 400%. Mener 2-0 contre une formation de Ligue 2, on a les crocs ! Zéro relâchement, bien au contraire. »

Source photo : ladepeche.fr
Difficile de réaliser…

« Je ne pense pas que l’on s’aperçoive vraiment de ce que l’on a fait, un exploit ! Au coup de sifflet final l »adrénaline est trop intense, c »est plutôt le lendemain au réveil. »

Arrivé cet été au club…

« Je savais que le club avait de grandes ambitions en championnat. Après, la Coupe de France est une récompense de nos effort depuis le début de saison. »

Le LOSC en 1/8…

« Lille, c’est toute mon enfance ! J’ai été formé là-bas de tout petit jusqu’à mes 15 ans. Le LOSC 15ans après, je n’ai pas de mots. »

 » Passionné, je suis né avec un ballon au pied.  »

 

Stadito remercie Grégory Covin pour sa disponibilité et sa gentillesse et lui souhaite bonne chance pour la suite de la saison.
Buy Us a Coffee