[ENQUÊTE] Affluence : La Ligue 1 inférieure à la D2 anglaise

Affluence : La Premier League en première ligne, suivie de près par la Bundesliga et la Liga BBVA.

Le taux de remplissage des stades dans un championnat est une donnée à ne pas négliger. Cela traduit souvent du niveau de jeu et du poids que possède chaque division dans le football mondial. Ainsi, certaines ligues ou certains clubs mènent des politiques afin de remplir les enceintes de foot. Un classement sur ces statistiques a récemment été publié, et quelques conclusions sont à en tirer.

On fait souvent référence à l’Angleterre en la présentant comme le berceau du football, où le ballon rond a une place prépondérante et où le match du week-end est sacré. Et bien si certains doutaient encore de cela, un argument va les en convaincre : la Premier League est le championnat qui attire le plus de spectateurs depuis le début de la saison. Et pour cause, le taux de remplissage moyen des stades y est de 94,02%. Arsenal (99,45%), Swansea (99,44%) et Manchester United (99,41%) forment le podium des stades les plus remplis dans le championnat désigné comme le plus prestigieux du monde. Des statistiques impressionnantes quand on sait que le plus faible taux de remplissage, celui du KC Stadium de Hull City FC, est supérieur à 80%. L’Angleterre a pourtant les abonnements les plus chers d’Europe, avec à sa tête Arsenal, stade se remplissant paradoxalement le mieux.

La Premier League talonnée de près

Mais si la Premier League se présente en leader au classement des affluences, elle est talonnée de très près par la Bundesliga, le championnat allemand. Le taux de remplissage des stades y est de 93,06%. L’Allianz Arena où joue le Bayern Munich et le Signal Iduna Park, enceinte dans laquelle évolue le Borussia Dortmund, affichent « complet » depuis le début de saison malgré des capacités de plus de 75 000 personnes. Une belle réussite pour la première division allemande, qui pourrait avoir l’ambition de dépasser la Premier League dès la saison prochaine.

La Liga Santander complète elle ce podium avec un taux de remplissage moyen de 73,71%, juste devant la Championship, deuxième division anglaise (72,24%). Le championnat comprenant le grand FC Barcelone et le mythique Real Madrid avec les stars Lionel Messi et Cristiano Ronaldo confirme donc sa place importante au sein du football européen.

 

La Ligue 1 dans le Top 5

Mais où se trouve donc notre chère Ligue 1 ? Avec un taux de remplissage moyen de 66,05%, la Ligue 1 est 5ème du classement. Un bilan quelque peu décevant pour le championnat français, pourtant représenté par cinq clubs en Coupe d’Europe : trois en Ligue des Champions lors des phases de poules et deux en Europa League. Si le PSG remplit son stade à plus de 90%, les autres stades de Ligue 1 ne les dépassent pas. Ce constat, peu flatteur pour les instances du football français, est tiré depuis maintenant quelques années et dérange : les supporters français vont de moins en moins au stade. Comment l’expliquer ? Tout d’abord, la majeure partie des supporters estime que les places sont trop chères. En 2015, le prix moyen pour assister à un match de Ligue 1 était d’environ 11€. Une somme pouvant paraître dérisoire, mais qui, additionnée chaque week-end, peut rapidement devenir conséquente et est loin d’être la priorité pour bon nombre de ménages. Ensuite, le spectacle et les rebondissements manquent régulièrement aux fans se déplaçant au stade. Depuis le début de saison, tout comme lors de la saison 2015-2016, la moyenne de but par match est de 2,5 ; classant la Ligue 1 quatrième dans ce domaine parmi les 5 grands championnats.

 

« J’aime mon club, je vais au stade », une campagne controversée.

La LFP lançait en août dernier sa campagne « J’aime mon club, je vais au stade ». Le projet a pour but d’entraîner la hausse des taux de remplissage de « 1 à 2% par an » dans les stades de Ligue 1 et Ligue 2 afin d’attirer plus de visibilité sur les championnats français. La LFP tente notamment de s’adresser aux jeunes en utilisant massivement les réseaux sociaux : spots publicitaires à la télévision, annonces régulières dans les stades ou encore le lancement d’un hashtag #JeVaisAuStade sur les réseaux sociaux. Si cette campagne a été bien relayée par les médias, elle a été moins chaleureusement accueillie par certains groupes de supporters. En effet, ces derniers manifestent régulièrement leur mécontentement envers la Ligue sur sa politique et sur la programmation des matchs, ne permettant pas l’accès à tous. Un événement est particulièrement visé : la coupe de la Ligue. Celle-ci entraîne le déroulement de matchs en semaine à des horaires où bons nombres de supporters ne peuvent être présents, menant à des ambiances moroses et des stades à moitié vides.

Le taux de remplissage des stades dans les différents championnats européens traduit bien du niveau de jeu et de l’importance accordé à chaque division dans le football européen. Paradoxalement, ce sont les clubs possédant les abonnements les plus chers qui attirent le plus. Un constat que l’on peut relier au fait que les places les plus chères sont pour les meilleurs matchs, et que les spectateurs sont prêts à payer cher pour voir du beau football. La Ligue 1 est quelque peu à la peine dans ce classement dominé par la Barclays Premier League, malgré la mise en place de campagnes par la Ligue.

 

Top 10 des taux de remplissage en Europe :

  • 1- Premier League (94,02%)
  • 2- Bundesliga (93,06%)
  • 3-Liga BBVA (73,71%)
  • 4-Championship (72,24%)
  • 5-Ligue 1 (66,05%)
  • 6-Bundesliga 2 (63,25%)
  • 7- Serie A (53,49%)
  • 8-Serie B (47,22%)
  • 9- Ligue 2 (44,58%)
  • 10- Liga 123 (44,05%)

 

Plus de championnats :

 

Lire plus …

Buy Us a Coffee