Le rêve de Coupe par Emeric Verdavaine (Aixe-sur-Vienne)

emeric-verdavaine

Les Aixois peuvent être fier de leur parcours en Coupe de France. Et ce, malgré leur défaite face à l’AC Ajaccio lors du 7ème tour. Pour Stadito, Emeric Verdavaine a accepté de revenir sur le parcours de son équipe.

Fier du parcours…

« Le sentiment le plus prédominant à la fin de cette rencontre à été forcément de la fierté, malgré l’élimination. Fier d’avoir pu rivaliser avec cette formation de Ligue 2 au niveau du jeu et d’avoir pu montrer à notre public et aux gens du coin les valeurs du club. »

a

Une défaite 4-1, mais un but pour le joueur…

« Après mon but, j’ai pensé à ma famille et mon épouse qui été en tribune. C’est vraiment génial de ressentir ce genre de joie devant autant de monde ! »

Un match plus qu’honorable…

« Pendant les 30 premières minutes, nous étions plutôt dominateur et les occasions étaient à mettre à notre actif. Mais sur leurs premières incursions les Acéistes ont étaient très tranchants. La plus grosse différence à été tactique je pense. Mais qualitativement, on a senti qu’on avait à faire à des professionnels plein de percussion et de justesse technique. À 2-0, on s’est dit au vestiaire que rien été fini, même si ce deuxième but à la 46ème nous a fait mal mentalement. On voulait pas avoir de regret dans ce match et croire en nos chances jusqu’au bout. Et puis il y avait du monde qui comptait sur nous, on avait pas le droit de décevoir »

a

Des Acéistes très respectueux…

« Je suis énormément surpris du comportement des Acéistes qui a été plus qu »exemplaire sur le terrain, mais aussi en dehors. Il y a eu un respect mutuel tout en ayant l’envie d’en découdre sur le plan footballistique pendant 90 minutes. Personnellement, j’ai même pu sympathiser avec mon vis à vis du soir et ça me laisse encore plus de bons souvenirs de ce match. En plus, il a pu me donner son maillot à la fin du match. C’est toujours sympa pour des amateurs de pouvoir garder des traces de cet évènement à travers un maillot ! »

Mention spéciale à Jonathan Ribeiro…

« Je mettrais en avant Jonathan Ribeiro après cette rencontre. Il est malheureusement sorti après 40 minutes de jeu, mais était clairement le meilleur Aixois sur le terrain à ce moment-là. Il est rentré dans le match sans complexe et nous a apporté quelques bonnes situations en première mi-temps. Dommage qu’il n’est pas pu aller au bout. C’est un gars qui évolué deux divisions en dessous il y a encore trois saisons de ça. Il a beaucoup de générosité sur un terrain. »

 

a
Stadito remercie Emeric Verdavaine pour sa disponibilité et sa gentillesse et lui souhaite de la réussite pour la suite de son parcours en Coupe de France.
Buy Us a Coffee