Andrew Jung : « intégrer le groupe professionnel cette saison »

Jeune attaquant de 19 ans, Andrew Jung est déjà plein d’ambition. Voulant d’abord s’imposer dans son club formateur, où il se plaît, le joueur français veut vivre de grands moments avec le football, comme il a déjà pu en connaître par le passé.

Avant de rejoindre le Stade de Reims, vous évoluiez au SAS Épinal. Comment s’est passé votre arrivée à Reims. Que retenez de vos années spinaliennes ?

« Mon arrivée à Reims s’est très bien passée. Tout le monde, les entraîneurs, le staff, les joueurs ont été très accueillants avec moi. Cela m’a permis de très bien m’intégrer dans l’effectif et dans le club. De mes années spinalienne je retiens que du positif, c’était pour moi un tremplin. Mon objectif étant d’intégrer un club professionnel et donc un centre de formation. »

Depuis votre arrivée, en 2013, vous jouez avec les U19 puis la CFA. Comment vous sentez-vous dans ce club ?

« L’environnement est optimum dans ce club. Depuis deux ans nous avons un centre de formation neuf. Les infrastructures sont très biens. Tout est mis en œuvre pour qu’on évolue du mieux possible. »

En 2015, vous avez participé au premier tour de l’UEFA Youth League face à Middlesbourgh. Que retenez-vous de cette aventure ?

« Ma participation à UEFA Youth League m’a beaucoup appris. J’ai beaucoup de regrets par rapport à cette compétition puisque nous avions l’équipe et le potentiel d’aller plus loin. »

1

Avez-vous déjà participé à des séances d’entraînement avec l’effectif professionnel ? Si oui, comment vous sentez-vous avec ce groupe ?

« J’ai déjà participé à un ou deux entraînements avec l’effectif professionnel, mais malheureusement pas encore cette saison. C’est un groupe qui vit bien et dans lequel, je pense qu’il est facile de s’intégrer. Régulièrement quelques professionnels jouent avec nous dans le groupe CFA, cela nous apporte un peu de maturité. »

Éprouvez-vous l’envie d’avoir votre chance en Ligue 2 dès cette saison ?

« Je suis quelqu’un de très ambitieux. Mon objectif est d’intégrer le groupe professionnel dès cette saison. »

Avez-vous ressenti un changement suite à la relégation du Stade de Reims en Ligue 2, en fin de saison dernière ? Cela a-t-il également eu des répercussions sur les équipes jeunes ?

« Le seul changement que j’ai pu remarquer est au niveau du public. Je pense que la ville était plus active lorsque nous étions en Ligue 1. Sinon dans le club, il n’y a pas eu de changements, donc aucune répercussion sur les équipes de jeunes. »

1
Andrew Jung, debout, 2ème en partant de la gauche.
Vous avez 19 ans. Si vous n’avez pas votre chance d’ici les prochaines saisons, envisagez-vous un prêt ? Est-ce, selon-vous, la meilleure solution pour les jeunes joueurs en manque de temps de jeu ?

« C’est une solution mais je ne pense pas à cela pour l’instant puisque mon objectif principal est de réussir dans mon club formateur . Je pense surtout a faire une bonne saison, à ce que l’équipe ait le meilleur classement possible et a marquer beaucoup de buts pour aider l’équipe. »

Avez-vous un joueur, un club qui vous (a) fait rêver ? Pourquoi ?

« Je n’ai pas forcément de clubs qui me font rêver mais la Premier League anglaise et ces gros clubs comme Chelsea, Manchester United, Arsenal, …, me plaisent. Étant ambitieux, je vise le plus haut possible. Le joueur qui me fait le plus rêver est Zlatan Ibrahimovic de par son caractère, son talent et ses buts dont il a le secret, qu’on ne voit pas tout les jours. »

Croyez-vous à la remontée du Stade de Reims en Ligue 1 dès la fin de la saison actuelle ? Pourquoi ? Quels sont les arguments que l’équipe doit faire valoir, selon-vous ?

« Oui, évidemment je crois à la remontée du Stade de Reims en Ligue 1 dès la fin de saison actuelle puisque je pense qu’on a une bonne équipe, voire la meilleure équipe du championnat. Pour remonter en Ligue 1, il faut avoir la gnaque et être soudés tous ensemble. »

L’équipe Stadito tient à remercier le joueur, Andrew Jung, de nous avoir accordé de son temps pour répondre à nos questions. Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de la saison.
Buy Us a Coffee