A LA UNEACTUALITÉBourg-en-BresseFranceInterviewitoLigue 2

Guillaume Heinry : « enchaîner les matchs en restant ambitieux »

4

Guillaume Heinry est l’un de ces joueurs aux parcours atypiques dont le football recèle. Après une formation professionnelle à Rennes, il a dû repartir du monde amateur pour atteindre le monde professionnel. Il y est parvenu cet été en rejoignant Bourg-en-Bresse, après 8 saisons passées entre le CFA et le National.
Il est revenu pour nous sur son parcours, sa découverte de la Ligue 2 (où il a déjà joué 9 matchs et marqué 2 buts) et le début de saison de Bourg-en-Bresse.

Vous avez effectué une partie de votre formation au Stade Rennais. Que retenez-vous de ces années passées dans ce club ?

« Ce fut de très belles années.
Pouvoir intégrer le centre de formation du Stade Rennais était une belle opportunité.
J’y ai appris beaucoup de choses, j’y ai vécu des moments forts comme des titres prestigieux lors de championnats ou tournois. Et j’ai eu la chance de côtoyer des joueurs qui évoluent aujourd’hui au très haut niveau. »

En 2008, vous rejoignez la Vitréenne, où vous resterez trois saisons. Pourquoi avoir rejoint ce club ?

« Mon avenir au Stade Rennais était bouché car l’effectif professionnel était très important.
J’avais envie de m’aguerrir au niveau senior. L’entraîneur de l’époque, Oswald Tanchot, m’avait déjà sollicité plusieurs fois donc j’ai fait le choix de rejoindre La Vitréenne.
On a même été tout proche, une année, d’accéder au National en finissant deuxième du championnat de CFA juste derrière Orléans. »

14445937_262034364191032_2044040950511747028_n1

Puis vous passé par Compiègne et Beauvais avant d’arriver à Chambly en 2014. Avez-vous toujours était satisfait de vos choix de carrière ? Ou y a-t-il une déception ?

« J’ai toujours été satisfait de mes choix car j’ai pu faire des saisons pleines et continuer à progresser. Hormis à Compiègne où une grave blessure m’a éloigné plusieurs mois des terrains. Il est assez difficile de sortir du championnat de CFA car il y a beaucoup de bons joueurs qui sont, pour la plupart, passés par des centres de formation. Mais l’exposition médiatique y est quasi inexistante.
Ces années ont été importantes dans ma progression. »

C’est à Chambly que vous allez vous faire remarqué, et ce dès votre première saison (2014-2015), avec 12 buts inscrits. C’est votre saison la plus prolifique. Est-ce votre meilleure saison jusqu’ici ?

« Ça reste ma meilleure saison car c’était une découverte du championnat de National avec 12 buts à la clé.
Avant de signer à Chambly, le coach de Beauvais de l’époque, Albert Falette, m’avait positionné à un nouveau poste pour moi en deuxième partie de saison. Je jouais sous l’attaquant et je me suis mis à marqué a plusieurs reprises.
Une fois le championnat commencé avec Chambly, j’ai continué d’évoluer à ce poste et cela a très bien fonctionné.
Je me suis découvert au fur et à mesure une bonne efficacité devant le but. »

Puis lors de la saison 2015-2016, vous confirmez avec Chambly. Est-ce l’équipe avec laquelle vous vous êtes le mieux senti ?

« On peut dire ça, oui, car c’est le club qui m’a permis d’évoluer au championnat de National et de marquer à 21 reprises en deux saisons. J’ai gardé de très bons contacts avec les personnes du club et les joueurs. »

14462756_262034250857710_2299292489928042472_n1

Source : http://www.fbbp01.fr/ – JF.Basset

Grâce à ces bonnes performances, la Ligue 2 a des yeux sur vous. Vous vous engagez ainsi avec Bourg-en-Bresse en juin, alors qu’il vous reste encore deux matchs de Championnat avec Chambly. N’était-ce pas un danger ?

« Non, ce n’était pas un danger car on venait de se maintenir avec Chambly, et c’était le plus important. Je ne souhaitais pas annoncer mon départ avant.
Lorsque l’on connaît mon état d’esprit, il était certain que j’allais finir la saison du mieux possible et que je m’investirai dans ces deux derniers matchs comme tous les autres matchs de la saison. »

Le début de saison 2016-2017 avec Bourg-en-Bresse a plutôt été compliqué sur le plan collectif ? Mais comment se passe vos débuts en Ligue 2 personnellement ? Êtes-vous satisfait de vos premiers pas dans ce Championnat ?

« Le début de saison à été compliqué sur le plan comptable mais nous venons d’enchaîner quatre matchs sans défaite, dont deux victoires qui nous ont fait du bien.
D’un point de vue collectif on fournit des prestations intéressantes avec du bon contenu. Il faut continuer de travailler pour que les scores nous soient plus favorables.
Sur le plan personnel je peux me rendre compte que la Ligue 2 est plus exigeante que le National, que le niveau technique et l’intensité des matchs sont d’un niveau supérieur également.
J’ai eu l’occasion de marquer mes premiers buts. Maintenant j’espère que cela va continuer dans ce sens.
C’est très plaisant de découvrir de beaux stades et de belles ambiances comme lors de notre match a Lens. »

On imagine que l’objectif premier du club sera de se maintenir au plus vite. Mais pensez-vous qu’avec l’effectif actuel, l’équipe peut viser plus haut ?

« Nous avons un effectif de qualité avec de bons joueurs de football.
L’objectif du club est le maintien, et au vu de notre début de saison nous sommes totalement là dedans. Donc il n’est pas judicieux de parler d’autre chose pour le moment, même si nous voyons bien que nous pouvons rivaliser avec les équipes qui ont des objectifs bien supérieurs aux nôtres. »

Source : http://www.fbbp01.fr/ - JF.Basset

Source : http://www.fbbp01.fr/ – JF.Basset

Vous avez connu jusqu’ici une progression constante en passant par la CFA, le National et aujourd’hui la Ligue 2. Donc la Ligue 1 c’est pour bientôt ? Une Coupe d’Europe ?

« L’objectif est, pour le moment, de se mettre au niveau de cette Ligue 2, de continuer à progresser et d’enchaîner les matchs tout en restant ambitieux. »

Propos par Dardito.
L’équipe Stadito tient à remercier le joueur, Guillaume Heinry, de nous avoir accordé de son temps pour répondre à nos questions. Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de la saison.

You may also like

More in A LA UNE