Paris Saint Germain : Appétit tout neuf

PSG

Paris Saint Germain : Appétit tout neuf

Le club de la capitale briguera cette saison un cinquième titre consécutif en championnat. Une nouvelle fois, difficile de voir le trophée échapper aux parisiens, et ce, malgré plusieurs bouleversements cet été.

Histoire

Fondation : 1970
Stade : Parc des Princes (47 900)
6 Championnats de France
6 Coupes de la Ligue
10 Coupes de France
5 Trophées des Champions
1 Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupe
Président : Nasser Al Khelaïfi
Statut Pro : depuis 1970
Joueur le plus capé : Jean Marc Pilorget (435)
Meilleur buteur : Zlatan Ibrahimovic (156)
Sponsor principal : Fly Emirates
Equipementier : Nike

Joueurs de Légende : Rai, Susic, Weah, Lama, Pauleta, Ronaldinho, Le Guen, Rothen, Ginola, Valdo, Dahleb, Larqué, Ibrahimovic, Silva

RaiPauleta

Le Mercato

Tout d’abord, c’est une grande partie du staff qui fut renouvelée avec le départ de Laurent Blanc, sacré meilleur entraîneur UNFP, et de ses adjoints. La capitale a vu débarquer Unai Emery, tacticien rigoureux et reconnu après un triple succès en Europa League du côté de Séville. Le coach passé par Valence, âgé de 44 ans, a signé pour deux ans.

Unai-Emery980
Rapidement, le basque a fait revenir en Ligue 1 l’une des pierres angulaires de son système andalou, le polonais Krychowiak pour 33 millions. L’ancien rémois aura vu débarquer deux autres joueurs à ces côtés, Hatem Ben Arfa (libre depuis son départ de Nice) et Thomas Meunier (BEL, Bruges, 7M€). Autre renfort, dont l’apport futur reste une inconnue, Giovanni Lo Celso, pépite argentine de Rosario qui rejoindra Paris cet hiver (10M€).
Le club dirigé par Nasser Al Khelaifi enregistre également une arrivée, cette fois ci dans la direction, avec le recrutement de l’ancien attaquant néerlandais Patrick Kluivert, au poste de « directeur du football », sorte de directeur sportif. Il fera équipe avec Olivier Létang, même s’il se murmure que ce dernier pourrait quitter le club. Toujours est-il que la nomination du batave renforce encore plus l’aura du PSG à l’échelle européenne.

Krycho
Du côté des départs, Grégory Van der Wiel (Fenerbahce), Nicolas Douchez (RC Lens) et Zlatan Ibrahimovic (Manchester United) quittent le club en fin de contrat. Pour les deux premiers, il s’agit d’une recherche de temps de jeu, tandis que Ibra s’en va rejoindre un dernier défi dans un championnat encore inconnu pour lui. Seul départ ayant rapporté un peu d’argent, celui du grand espoir européen au poste d’arrière gauche, Lucas Digne. Après une excellente saison à la Roma, le natif de Meaux s’en est allé rejoindre le Barça, où il tentera de déloger l’inamovible Jordi Alba. Ce transfert a rapporté la bagatelle de 20 millions (16,5 plus bonus) aux finances parisienne.

D’autres départs sont à prévoir, et non des moindres. Blaise Matuidi, Sirigu ou encore Marquinhos sont régulièrement envoyés, respectivement à Chelsea, au Napoli et au FC Barcelone.
Si le PSG s’est renforcé au milieu de terrain, la priorité des dirigeants parisiens reste le recrutement d’une doublure à Edinson Cavani en pointe. En effet, les jeunes Jean Kevin Augustin et Odsonne Edouard semblent encore un peu tendres pour un club de ce standing. Morata (Real) ou encore Lacazette (Lyon) sont régulièrement évoqués. Un retour de Kevin Gameiro, ancien protégé d’Emery et pisté par l’Atletico et le Barça, peut également s’envisager.

L’équipe

Si les parisiens avaient pour habitude d’évoluer en 4-3-3 avec Ancelotti et Blanc, ils pourraient s’essayer à un 4-2-3-1, cher à Unai Emery et testé en préparation.
De nombreux postes sont sujets à interrogations, à commencer par celui de gardien de but. Alphonse Aréola semble tenir la corde face au titulaire de l’an passé, Kevin Trapp. Salvatore Sirigu, hors course, est en instance de transfert, tandis que le jeune Rémy Descamps devrait continuer sa progression en CFA.

Areola-Trapp980
La charnière devrait se composer de l’indiscutable Thiago Silva (capitaine) aligné aux côtés de Marquinhos, qui semble devancer David Luiz. Presnel Kimpembe fera office de joueur d’appoint. A droite, la venue de Thomas Meunier imposera une forte concurrence à Serge Aurier. Néanmoins, l’ivoirien, qui semble s’être fait pardonner ses écarts de conduite, devrait débuter dans la peau d’un titulaire. A gauche, Maxwell, finalement resté au club, devrait sans conteste débuter la saison, la concurrence de Kurzawa étant trop faible et trop inconstante pour inquiéter le Brésilien.
Au milieu, les bases d’un 4-2-3-1 devraient s’appuyer sur Verratti et Krychowiak. Pastore pourrait enfin évoluer en numéro 10. Di Maria sera indiscutable sur une aile, tandis que Ben Arfa et Lucas batailleront pour la dernière place.
Adrien Rabiot devrait pouvoir gagner du temps de jeu encore plus important que la saison passée, au vu des départs annoncés de Matuidi et Motta. Benjamin Stambouli devrait voir ses apparitions s’amenuiser tandis que le jeune Nkunku tentera de se faire une place.
En attaque, Edinson Cavani assumera pleinement le rôle d’avant-centre.

Composition probable pour l’an prochain.
4-2-3-1

Aréola (ou Trapp)
Aurier (ou Meunier) – Silva – Marquinhos – Maxwell
Verratti – Krychowiak (ou Matuidi)
Di Maria – Pastore – Ben Arfa (ou Lucas)
Cavani

4-3-3

Aréola (ou Trapp)
Aurier (ou Meunier) – Silva – Marquinhos – Maxwell
Krychowiak – Verratti – Matuidi (ou Rabiot ou Pastore)
Di Maria – Cavani – Ben Arfa (ou Lucas)

L’effectif

Avec un groupe pléthorique, composé de stars internationales, de pépites arrachées aux plus grands clubs et de joueurs formés au club, le Paris SG dispose sans conteste de l’équipe la plus compétitive du championnat et fait sans nul doute partie du top 8 européen.

Données (issues du site Transfermarkt), au 22 juillet

Taille : 30
Age moyen : 25, 1
Part d’étrangers : 50%
Internationaux : 16
Valeur la plus importante : Angel Di Maria (60M€)
Valeur totale : 447 M€

Les joueurs clefs

  • Thiago Silva : Brésil, DC, 31 ans, 162 matchs avec le PSG, capitaine, 59 sélections
  • Marco Verrati : Italie, MC, 23 ans, 159 matchs avec le PSG, 15 sélections
  • Angel Di Maria : Argentine, MO, 28 ans, 47 matchs avec le PSG, 15 buts et 24 passes décisives  l’an passé, 76 sélections
  • Edinson Cavani : Uruguay, Att, 29 ans, 148 matchs avec le PSG, 81 buts avec le PSG, 84 sélections

Cavani-silva

La saison passée

Ligue 1 : Vainqueur avec 96 points (30v, 6n, 2d). 102 buts inscrits contre 19 encaissés.
Coupe de la Ligue : Vainqueur
Coupe de France : Vainqueur
Ligue des Champions : éliminé en quarts de finale (Manchester City)
Trophée des Champions : Vainqueur
Meilleur buteur (TCC) : Zlatan Ibrahimovic avec 50 buts (38 en L1, MB)
Meilleur passeur (TCC) : Angel Di Maria avec 24 passes décisives (24 en L1, MP)

Quadruplé

La saison prochaine

– Premier match de la saison : face à Bastia au Stade Armand Cesari le vendredi 12 août 2016
– Premier match au Parc des Princes : face à Metz le week-end des 19, 20 et 21 août 2016
– Les Classicos : face à Marseille le dimanche 23 octobre 2016 au Parc des Princes, et le dimanche 26 février 2017 au Stade Vélodrome
– Les duels contre le dauphin : face à Lyon le dimanche 27 novembre 2016 au Parc OL, et le dimanche 19 mars 2017 au Parc des Princes
– Les duels contre le troisième : face à Monaco le dimanche 28 août 2016 au Stade Louis II, et le dimanche 29 janvier 2017 au Parc des Princes
– Dernier match de la phase aller : face à Lorient le mercredi 21 décembre 2016 au Parc des Princes
– Premier match de la phase retour : face à Rennes le week-end des 13, 14 et 15 janvier 2017 au Roazhon Park
– Dernier match à l’extérieur : face à Saint-Etienne le dimanche 14 mai 2017 au Stade Geoffroy Guichard
– Dernier match de la saison : face à Caen le samedi 20 mai 2017

Le Paris Saint Germain sera une nouvelle fois à l’affut du quadruplé national. Il est difficile de voir comment celui-qui pourrait échapper aux hommes d’Emery, tant leur domination est sans partage. Lyon, Monaco ou encore Saint-Etienne seront là pour jouer les troubles fêtes. A l’échelle européenne, les parisiens viseront le sacre en ligue des champions. Franchir un pallier et accéder aux demis finales serait déjà une belle réussite. Du côté extra-sportif, un retour des ultras est évidemment attendu par toute personne se disant amoureuse de football. Premiers éléments de réponse le 12 août.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *