ACTUALITÉEquipe de FranceFootball Féminin

Retour sur le parcours de l’Équipe de France féminine U19 !

0

U19 Championnnes !Après les Bleuets, les Bleuettes sont championnes d’Europe

Hier soir, dans des conditions très difficiles avec le vent, la pluie diluvienne et un terrain gorgé d’eau, l’Équipe de France féminine U19 est venu à bout de l’Espagne dans une finale incroyable, qui restera dans les mémoires. Retour sur le parcours des Bleuettes durant cet Euro en Slovaquie, mais également sur le match d’hier soir qui a tenu toutes ses promesses.

► UN PARCOURS SIMILAIRE À CELUI DES GARÇONS

Lors de leur entrée en lice face à la Norvège, les Bleuettes de Gilles Eyquem se sont d’abord inclinées (0-1), tout comme les Bleuets face à l’Angleterre lors de leur premier match (1-2).

Elles se sont ensuite très bien reprises avec une victoire écrasante sur la Slovaquie, le pays organisateur (6-0), grâce notamment à un triplé de Marie-Antoinette Katoto. Puis, pour conclure cette phase de poules, elles sont venues à bout du leader du groupe, les Pays-Bas (2-1) et se sont ainsi qualifiées pour les demi-finales de l’Euro. Résultats encore une fois quasi identiques à ceux des garçons, puisque les U19 s’étaient également bien repris après leur première défaite avec deux victoires contre la Croatie (2-0) et… les Pays-Bas pour leur dernier match de poules (5-1).

En demi-finales, les Bleuettes, qui étaient opposées à la Suisse, avaient concédées l’ouverture du score juste avant la pause. Elles ont superbement réagis en inscrivant 3 buts en seconde période, avec notamment un doublé de Clara Mateo en huit minutes. Comme les Bleuets une semaine plus tôt qui s’étaient imposés sur le même score (3-1) face au Portugal. L’Équipe de France U19 féminine se qualifiait alors pour sa huitième finale d’un Euro U19.

► LA FRANCE SACRÉE EN DEUX TEMPS

En finale, l’Espagne se dressait devant la France, ayant éliminée les Pays-Bas sur le score de 4-3 en demies. Les Espagnoles attaquaient fort cette finale, avec une frappe de Bonmati sur la transversale de Mylènes Chavas (3e). Les Bleuettes étaient bloquées dans leur camp et se contentaient de longs ballons qui ne trouvaient personne. Puis, en fin de première période, la météo s’est dégradée et a fait basculer le sort de la rencontre. La pluie, mêlée au vent, a souri à l’Équipe de France. Contre le cours du jeu, Grace Geyoro était servi par sa capitaine Greboval, et ouvrait le score d’un plat du pied imparable pour Peña (36e). A la mi-temps, les Bleuettes rentraient aux vestiaires trempées, et avec un avantage d’un but.

L’orage s’intensifiait alors de plus en plus à Senec, et le coup d’envoi de la seconde période était retardée. La pelouse était totalement gorgée d’eau, et donc impraticable. Aux alentours de 21h, décision est prise de reporter la finale au lendemain. Cependant, vers 22h, en accord avec les deux équipes et l’UEFA, la finale reprend, après plus de deux heures d’interruption ! Sur un terrain difficile, parfois impraticable à certains endroits, les Espagnoles obtenaient un pénalty après une faute de Estelle Cascarino sur Nahikari Garcia. Mais la gardienne française, Mylène Chavas, repoussait le tir de la capitaine espagnole sur le poteau (53e) ! La Roja avait laissé passé sa chance.

Après une mésentente entre la gardienne ibérique et sa coéquipière, Cazalla, Marie-Antoinette Katoto filait au but vide et doublait la mise (66e). Les Bleuettes avaient alors fait le break dans un match compliqué. A quelques minutes du terme, Lucia Garcia réduisait l’écart pour la Roja (83e), avant une fin de match complètement folle. Les Bleuettes se procuraient une dernière occasion, et la défenseur espagnole passait tout près du contre son camp en déviant le ballon sur la transversale (89e) ! On croyait avoir tout vu, mais non… Dans les dernières secondes, la capitaine Nahikari Garcia, qui avait déjà raté son pénalty, manquait l’immanquable à cinq mètres du but, en envoyant sa frappe au dessus, alors qu’elle avait juste à pousser le cuir au fond pour envoyer son équipe en prolongations !

Suite à cette action, le coup de sifflet final retentit sous la pluie de Senec, et comme les garçons une semaine plus tôt après leur victoire face à l’Italie (4-0), les Françaises sont championnes d’Europe U19 !

DLA

► KATOTO, MEILLEURE BUTEUSE DU TOURNOI

En plus du titre, Marie-Antoinette Katoto termine meilleure buteuse du tournoi avec 6 réalisations, tout comme Antoine Griezmann lors de l’Euro 2016 avec 6 buts et Jean-Kévin Augustin lors de l’Euro U19 masculin avec également 6 buts ! Perle Morroni termine de son côté meilleure passeuse de cet Euro, avec 4 passes décisives. Le football français va très bien, avec une finale et deux titres de champions d’Europe en 1 mois !

You may also like

More in ACTUALITÉ