Thomas Biancardini : « retrouver l’élite du football français »

Thomas Biancardini

Joueur du Gazélec Ajaccio depuis ses 4 ans, Thomas Biancardini pourrait faire ses débuts professionnels ce soir. Intégré au groupe l’année passée sans jouer une seule minute de Ligue 1, il aura depuis vu son club être relégué mais aussi un nouvel entraîneur arriver, son premier contrat être signé et son rôle redéfini. Avant d’aborder sa première saison intégrale avec l’équipe première, il s’est confié à Stadito pour évoquer ce qui l’attend.

 

Pouvez-vous vous présenter pour les personnes qui ne vous connaissent pas encore ?

« Bonjour, je m’appelle Thomas Biancardini, je suis née le 25/11/1997 et j’évolue au GFC Ajaccio. »

Vous avez signé votre premier contrat professionnel, mais il est d’une saison. Il va donc falloir prouver dès cette saison votre potentiel. N’est-ce pas un stress en plus ?

« Non ce n’est pas un stress en plus. C’est plus de l’excitation de vouloir réussir. »

 

13820443_1265467603464669_1183442237_n

Quel est l’objectif du club cette saison en Ligue 2 ?

« L’objectif du club est clairement de retrouver l’élite du football français. »

Désormais, le GFC Ajaccio n’est plus vu comme le « petit poucet » en Ligue 2. Est-ce que cela change quelque chose à la préparation ? Y a-t-il plus de pressions sur les épaules des joueurs ?

« Non la préparation est la même. On a la tête sur les épaules. Il ne faut pas oublier qu’il y a 5/6 ans nous étions en CFA. »

Vous n’avez pas eu votre chance en Ligue 1, la saison dernière. Est-ce une déception de ne pas avoir pu participer à l’aventure ?

« Oui et non, car être déjà dans un groupe de Ligue 1 a mon âge était quelque chose de bien. Mais c’est sûr que j’aurais aimé participer à une rencontre. »

13814979_1265467563464673_516779450_n

Pour vous, que représente la saison à venir que vous allez disputer sous le maillot gazier ?

« C’est une grande fierté car le GFCA est le club ou j’ai fait mes débuts de footballeur des l’âge de 4 ans. »

Comment se passe la préparation avec votre nouvel entraîneur, Jean-Luc Vannucchi ? Quelles changements sont apparus suite à l’arrivée de ce nouvel entraîneur ?

« La préparation avec le nouvel entraîneur se passe très bien. Il met en place son projet de jeu pour que l’équipe soit prête dès la première journée, le 29 juillet face à Brest. »

Avez-vous parlé avec votre coach quant au rôle qui vous sera donné au sein de l’équipe ?

« Mon rôle est comme les autres jeunes. Tout d’abord, de progresser, et après saisir l’opportunité qu’on aura à saisir. Et apporter notre fraîcheur aux coéquipiers. »

Après un nul contre le CA Bastia (1-1) et une lourde défaite contre le SC Bastia (0-4), le Gazélec a enfin « lancé la machine » avec une bonne performance face à l’AC Ajaccio (3-1). Y a-t-il du soulagement suite à ce résultat ? Le groupe sent-il qu’il évolue dans sa préparation ?

« Il n’y pas de soulagement. Certes, c’est un bon résultat contre notre voisin ajaccien, mais ce ne sont que des matchs amicaux. La vérité sera ce soir face à Brest où nous serons prêts à en découdre. »

 

L’équipe Stadito tient à remercier le joueur, Thomas Biancardini, pour sa disponibilité et sa gentillesse.

Buy Us a Coffee