Angers SCOFranceInterviewitoLigue 1

STADITO INTERROGE SABRI HADDADOU : HÉRITAGE, PÉPITE ET ÉTRANGER

0

Sabri-Haddadou

STADITO INTERROGE SABRI HADDADOU : HÉRITAGE, PÉPITE ET ÉTRANGER

Son nom vous dit peut-être quelque chose. Fils de l’ancien joueur Mohammed Haddadou, Sabri Haddadou commence à se faire connaître : L’Équipe révélait récemment qu’une myriade de clubs français souhaitaient le récupérer. Après 6 ans au Paris Saint-Germain, terminés puisque les dirigeants ne souhaitaient pas l’intégrer au centre de formation, officiellement parce qu’il était trop lent, il se fait connaître cette année chez le modeste voisin de Poissy, qu’il a mené en 8èmes de finale de la Coupe Gambardella. Entre deux essais dans des clubs professionnels, il a accepté de parler à Stadito de son avenir, qu’il imagine à l’étranger.

– Tout d’abord, peux-tu te présenter à nos fanitos ? Quel a été ton parcours jusqu’à là ?

« Alors je m’appelle Sabri Haddadou, j’ai 17 ans et je suis né en 1999. J’ai commencé à jouer au foot depuis mon plus jeune âge. J’ai joué à Reims vu que mon père était footballeur professionnel là-bas. Ensuite j’ai déménagé à Poissy où j’ai signé au PSG où j’ai joué durant 6 années. Et là je suis actuellement à Poissy.« 

– Quel est ton style de jeu ? Tes atouts, tes points à améliorer ?

« Je suis plutôt dribbleur, je joue derrière l’attaquant en numéro 10. Je dois travailler mon pied droit et ma constance dans le match.« 

– Tu es le fils de Mohammed Haddadou, passé par Le Mans et Reims. On imagine que c’est lui qui t’a inculqué la passion du football ? Il a toujours voulu que tu sois professionnel comme lui ?

« En effet, il m’a transmis sa passion. Il a toujours rêvé que ses enfants soient footballeurs professionnels. Il me guide et me conseille beaucoup. Dans le match, on a des codes de sifflement pour que je sache comment me déplacer etc…« 

Sabri lors de la saison 2014/2015 au Paris Saint-Germain

Sabri lors de la saison 2014/2015 au Paris Saint-Germain

– Les versions divergent sur ton départ du PSG. Ils ne t’ont pas retenu ou ils t’ont mis à la porte ?

« Je suis tout simplement parti moi-même. Mais je n’étais pas au centre de formation car je me suis pris la tête avec le fils du directeur du centre. Ce qui fait que je n’ai pas pu signer. Mais je garde un vrai souvenir de ce club qui m’a beaucoup apporté.« 

– Pourquoi avoir choisi de rebondir à Poissy ? Tu n’avais pas de propositions d’autres centres de formation ? Tu souhaitais un retour aux sources ? Tu croyais encore en tes chances de devenir professionnel ?

« J’ai signé à Poissy car je savais qu’on allait aller loin en Gambardella. De plus je n’avais pas de proposition car les recruteurs ne viennent pas voir le PSG. Depuis que je suis à Poissy, je suis courtisé par de nombreux clubs professionnels.« 

– Parles-nous un peu de ta saison et de celle de Poissy. Justement, vous avez fait un beau parcours en Gambardella non ?

« Oui, on a été loin. Nous avons marqué l’histoire du club car nous sommes allés jusqu’en 8èmes de finale. C’est grâce aussi à mon coach que je remercie et mes coéquipiers qui sont des frères pour moi. C’est eux qui m’ont fait rebondir et rattraper le temps perdu. Signer dans un club serait un cadeau.« 

Sabri sous les couleurs du l'AS Poissy équipe avec laquelle il a brillé cette saison.

Sabri sous les couleurs du l’AS Poissy équipe avec laquelle il a brillé cette saison.

-Ton nom a récemment été évoqué dans les médias, il paraît que tu es très courtisé ! On a entendu parler d’un intérêt de Brest, Troyes, Nantes, Auxerre, Angers, Monaco et Marseille. On n’oublie personne ? Il paraît qu’Angers t’a fait une proposition, c’est vrai ?

« Oui, c’est vrai, et il y a aussi Everton, Stoke City et le PSG qui s’est repenché. Angers a fait une proposition de contrat aspirant mais je prend le temps pour qu’on fasse le meilleur choix possible.« 

 

[EDIT : Après cette discussion, Sabri est allé effectuer des essais très positifs à Tola Vologe, pour l’Olympique Lyonnais. La liste s’allonge.]

 

– Admettons que tous ces clubs te veuillent vraiment. Où vas-tu ? Quel projet te tente le plus ? Pourquoi ?

« Pour moi, je voudrais partir en Angleterre ou en Espagne car le vrai football se trouve là-bas. Il faut parler d’avenir et je pense que j’ai plus de chance d’être professionnel à l’étranger. Et mon style de jeu correspond beaucoup à l’Espagne.« 

– On voit de plus en plus de jeunes français faire leur formation en Angleterre, Italie ou Espagne, tu pourrais être l’un d’eux ?

« Comme je vous l’ai évoqué, j’aimerais énormément faire partie de ces jeunes.« 

– Ton passage par le PSG amène deux questions sur la suite de ta carrière : Tu serais prêt à y retourner ? Tu pourrais jouer pour l’OM ?

« Bien-sûr, je serais prêt à y retourner car ils sont revenus vers moi. Après, tout dépend du contrat et de ce qu’ils proposent pour moi. Mais je ne gère pas tout ça, mon père et mon conseiller s’occupent de ça, moi je m’occupe du terrain.« 

– Globalement, que vas-tu prendre en compte pour faire ton choix de carrière ? Tu es plutôt « phénomène » dans un petit club ou « un parmi tous » dans un grand ?

« C’est sur que j’aimerais être un phénomène dans un grand club et c’est cet objectif là que je me fixe depuis petit. Être le meilleur joueur du monde.« 

– Où se situent tes ambitions ?

« Sur le long terme, comme tous les jeunes, signer au FC Barcelone. »

Stadito remercie Sabri Haddadou pour sa disponibilité et sa gentillesse, et lui souhaite bonne chance pour sa belle carrière.

Propos recueillis par Jonito

Jonathan Tunik

You may also like

More in Angers SCO