InterviewitoLigue 2US Orléans

STADITO INTERROGE… THOMAS RENAULT (US Orléans)

0

STADITO INTERROGE… THOMAS RENAULT

Stadito poursuit sa série d’interviews avec Thomas Renault, un nouveau gardien, qui possède déjà une carrière riche en expériences et surtout en montées, le tout en n’endossant qu’un seul et même maillot depuis 25 ans, celui de l’US Orléans. Le même maillot, presque, puisque celui qui endosse parfois le costume de politicien nous dit avoir longtemps alterné entre joueur de champ et gardien de but.
Au milieu d’une saison « blanche » en raison d’une opération, ce trentenaire revient pour nous sur les moments de sa carrière qui l’ont amené à devenir professionnel, l’abeille sur le cœur et une paire des gants sur les mains.


Team Stadito ▶ Peux-tu te présenter aux fanitos ?

Thomas Renault →  » Bonjour à tous, je suis Thomas Renault, j’ai 31 ans et suis gardien de l’US Orléans en National. « 


TS ▶ Quel est le parcours de ta carrière footballistique ? A quel âge as-tu commencé à taquiner le ballon rond ?

TR →  » J’ai toujours évoluer dans le même club depuis l’âge de mes 6 ans. Bien évidemment j’ai été attiré par le ballon depuis que je marche ! « 


TS ▶ Tu évolues au poste de gardien de but. As-tu toujours été gardien ? Pourquoi ce poste ?

TR → «  J’ai débuté dans les buts mais j’ai alterné pas mal avec plusieurs postes dans le champ jusqu’à mes 17 ans et que j’intègre l’équipe fanion de mon club. Pourquoi ce poste ? Je sais pas trop à vrai dire car ma préférence reste de courir et marquer des buts mais mes qualités de gardien m’ont permis d’atteindre mon rêve : être pro dans mon club. « 

TS ▶ Quel regard portes-tu sur ce poste particulier, qu’est le poste de gardien ? Te permets-tu de « gueuler » après tes partenaires ?

TR →  » Le poste de gardien est celui après avant centre le plus important à mes yeux. Comme l’attaquant nous nous devons d’être décisif pour faire gagner ou ne pas faire perdre son équipe. J’aime ce fait d’avoir des grosses responsabilités. Et forcément au vu de mon tempérament de compétiteur je suis un peu harangueur peut être des fois trop mais si je ne serai pas comme ça je serai moins performant je pense. Je suis extrêmement perfectionniste avec moi même et mon secteur défensif. « 

renault

TS ▶ En 2014, tu es élu meilleur gardien de National. Était-ce ta meilleure saison selon toi ? L’équipe est championne de ce championnat. C’était la saison parfaite pour toi ?

TR →  » Paradoxalement l’année 2013-2014 est celle qui a été la plus riche pour moi. J’ai été papa, j’ai eu 30 ans, j’ai été élu à la ville , nous sommes montés en L2 en étant champion et meilleure défense ce qui me permet de devenir professionnel et cerise sur le gâteau je suis élu meilleur gardien ! Que rêver de mieux !?
En revanche d’un point de vue personnel ce n’ai pas ma meilleure saison et de loin mais je dirai qu’elle est celle de la consécration. J’ai réalisé tous mes rêves d’enfant à 30 ans. « 


TS ▶ Avec ton club, tu as connu la joie de la montée à plusieurs reprises. D’abord de la CFA2 à la CFA, puis de la CFA au National et du National à la Ligue 2. Pour quelle montée, as-tu connu le plus d’émotion ?

TR →  » Celle ou j’ai eu le plus d’émotions c’est forcément celle de la montée en L2. Après celle de CFA2 en CFA était riche en émotions aussi. Je dirai qu’elle se ressemblent car ce sont les deux groupes avec lesquels j’ai gardé le plus de contacts j’ai beaucoup d’estime pour chaque joueurs de ces deux montées. Je pourrais parlé également de mes début en senior où avec la réserve nous sommes passé de la PH au CFA2 en 4 ans et ponctué d’une saison Historique en France avec 25 victoires et 1 nul en 26 matchs de DH. Bref je suis très chanceux d’avoir connu autant de montées dans ma carrière avec le club de mon cœur ! « 

portrait-TR
TS ▶ Mais après ces montées, tu as également connu la relégation de Ligue 2 au National. Comment l’as-tu vécu ? Est-ce que tu y repenses encore aujourd’hui ?

TR →  » Aujourd’hui je dirai que cette année de L2 m’a permis de connaître le niveau pro et d’être à la hauteur. Après au niveau des résultats c’est le seul échec de ma carrière et il n’ai pas encore passer. Humainement les personnes venues ce greffer au groupe familial que nous formions avec cette montée n’étaient pas toutes à la hauteur de ce que nous attendions et a forcément contribué à notre descente, pour des promus à petits budgets comme nous ça pardonne pas. « 


TS ▶ Tu n’as obtenu le statut professionnel que la saison dernière lors de la montée d’Orléans en Ligue 2. Que faisais-tu avant ? Travaillais-tu ou était-tu déjà concentré sur le foot ?

TR →  » Avant cette montée j’étais sous contrat fédéral depuis 2007. En gros je vivais du foot quand même mais chez les amateurs. Avant 2007 j’ai travaillé dans une imprimerie et au journal local le tout pendant 4 ans. « 

tr


TS ▶ Pour le moment, tu n’as jamais bougé d’Orléans. As-tu eu des envies de départ ? Envisages-tu, un jour, un départ de ce club ? Si oui, où te verrais-tu ?

TR →  » Oui j’ai jamais bougé. J’ai eu deux fois envie mais je suis pas parti. Une fois parce que le club voulais pas me libérer pour aller a Tours et la deuxième fois pour aller à Châteauroux mais cette fois le maire d’Orléans m’a proposé d’être sur sa liste. De ce fait je me vois terminer ma carrière ici d’ailleurs je suis en train de préparer ma reconversion. « 

TS ▶ Il se dit que certains clubs, t’aurais contacté et étaient donc intéressé par ton profil. Le confirmes-tu ? Lesquels ? Pourquoi n’es-tu pas parti ?

TR →  » Oui à la fin de la saison j’ai eu pas mal de contacts à l’étranger et en L2 mais soit financièrement c’était pas valable du fait de tout ce que j’ai à Orléans ou soit pour un gros club de L2 je n’ai pas eu la proposition de contrat, là je serai certainement parti. « 

cathédrale-orléans

La cathédrale orléanaise veillant sur cette ville d’Orléans si important dans la vie du gardien de la Source.


TS ▶ Cet été, lors d’un match amical face au FC Fleury 91, tu as connu une grave blessure. Quelle est-elle ? As-tu subi des opérations ? Penses-tu pouvoir revenir sur les pelouses de football avant la fin de la saison ?

TR →  » Oui ce dernier match de préparation a été celui où je me suis rompu le tendon d’Achille. Je me suis fais opéré 3 jours après mais après la période de plâtre pendant ma rééducation j’ai rechuté et rebelote opération le 16/11/15. Je retire mon plâtre aujourd’hui ( 05/01/16 ) et j’entame ma rééducation dès aujourd’hui.
Je ne me vois pas rejouer de la saison en compétition mais la reprise de l’entraînement vers le mois de mai. Ce sera une saison blanche. « 


TS ▶ En 2014, tu es élu à la mairie d’Orléans. Pourquoi ce choix alors que le club jouait la montée en Ligue 2 ?

TR →  » Le choix politique est très simple. Le premier c’est ce qui m’a empêché de partir car je trouve ça énorme de pouvoir être au cœur des décisions de sa ville et d’apporter ses idées. Nous n’étions pas sûr lors de ma décision de jouer la montée car ça c’est fait a la fin du mois de mai grâce à cette décision j’ai pu réaliser mon rêve ! « 


L’équipe Stadito remercie Thomas Renault pour sa disponibilité et sa gentillesse.
Propos recueilli par Dardito.

You may also like

More in Interviewito